Aujourd'hui au cirque Zavatta nous allons vous présenter les préjugés sur les zèbres.Rassurez vous amis des animaux, aucun équidé ne sera utilisé,notre cirque est 100 % végan ! Bref, avant de commencer je vous encourage vivement à aller voir ce petit dossier qui vous expliquera de manière très claire les caractéristiques des personnes dites "précoces".Bien entendu,ces caractéristiques ne sont que générales et ne sont pas forcément toutes présentes ni aux mêmes échelles. Attention à ne pas vous prendre un pot de peinture lorsque vous passez dessous.Et puis croisez les doigts,il parait que cela porte malheur comme le dirait notre ami Gustave (seuls les vrais comprendront). Mais pourquoi diable n'ai je pas expliqué moi même les traits des HPI ? Eh bien,je vais vous le dire tout de suite...ou pas! Ah ah ah...vous y avez cru n'est ce pas ? Bouah ah ah ah...Dieu que je suis sadique ! Ahem ahem revenons à nous moutons voulez vous .C'est parti mon kiki,attachez vos ceintures,on s'envole pour Mercure ! En voiture Simone


Un haut potentiel c'est forcément quelqu'un qui a 130 de QI ou plus

Eh bien..c'est plus compliqué que cela à vrai dire. Plusieurs psychologues spécialistes des HPI prennent plutôt le seuil de 125. Mais ce seul chiffre ne suffit pas. Divers facteurs tels le TDAH,l'autisme,un trouble dys,le stress...peuvent faire baisser le résultat.Voilà pourquoi les psychologues prennent des intervalles de confiance (entre 124 et 134) pour poser un tel diagnostic. D'autant plus que le QI peut être hétérogène et qu'il n'est pas fiable à 100 %. Par conséquent,il est important de prendre en compte d'autres caractéristiques.


Le HPI est soit brillant en classe,soit en échec scolaire,il n'y a pas de "juste milieu". Adulte,il a forcément un très bon métier (de haut standing)

Certes,il est vrai que beaucoup d'HPI sont en échec scolaire car l'école n'est pas adapté à leurs particularités tandis que d'autres sont "de petits génies". Mais il y a en a aussi qui réussissent à l'école sans briller ! Les enfants et adolescents HPI ne sautent pas forcément une ou plusieurs classe(s) et il n'est pas rare qu'ils redoublent. Beaucoup ne vont pas jusqu'au baccalauréat ! Quand aux adultes haut potentiels,il ne sont pas obligatoirement cadre supérieur ou patron dans une grande entreprise ! Ils peuvent exercer n'importe quel métier !


Le HPI est un petit prétentieux imbu de lui même

Au contraire,la plupart des enfants précoces ont peu confiance en eux ! Par ailleurs,ce n'est pas forcément parce qu'on apprend qu'on est HPI que l'on va prendre la grosse tête (de Phillipe Bouvard...ok je sors)


Les enfants zèbres font les choses plus tôt et parlent comme des livres

S'il est vrai que certains parlent plus tôt,marchent plus tôt,apprennent à lire avant l'âge de 6 ans,ce n'est pas le cas de tous. Beaucoup réalisent ces choses en même temps que leurs camarades "normopensants" (non zèbres).Par ailleurs,il est trompeur de dire que tout enfant qui marcherait plus tôt,parlerait plus tôt est précoce. Effectivement,cela peut être un signe mais pas toujours. Eh non..ils ne parlent pas tous comme s'ils avaient appris le dictionnaire par cœur.

La précocité disparaît à l'âge adulte

C'est totalement faux et idiot. La douance est présente tout au long de la vie. On ne devient pas précoce,on naît avec cette particularité. Ce préjugé vient du fait que lorsqu'on parle des HPI, on évoque en priorité les enfants et les adolescents.Mais ce n'est pas pour cela que les adultes ne sont pas concernés bien au contraire. Il est totalement erroné de dire que l'enfant précoce a une avance intellectuelle par apport à ses camarades du même âge et que ces derniers vont finir par le rattraper, ce qui impliquera que l'enfant zèbre rentrera dans la "norme" (mais d'ailleurs qu'est-ce que la norme ? Bah...je ne vais pas faire un débat là dessus)

La précocité est hériditaire

S'il est vrai qu'il est tout à fait possible de retrouver plusieurs HPI au sein d'une même famille ce n'est pas pour cela que cette particularité est héréditaire. Deux parents HPI ne donneront pas forcément naissance à un enfant précoce et des parents "normopensants" pourront tout à fait donner naissance à un enfant HPI. Cette particularité peut se retrouver au sein d'une même famille mais en ayant sauté une génération,en s'observant de manière transversale.

Les précoces ont besoin d'être inscrits dans une école spécialisée

Souvent,les enfants et adolescents HPI inscrits dans des établissements scolaires spécialisés pour eux (c'est à dire où il n'y a que des HPI ) le sont parce qu'ils se sentaient mal à l'école ordinaire.Mais ce n'est pas pour cela que tout les élèves zèbres souffrent dans des établissements "normaux" et qu'ils ont besoin d'aller dans un endroit spécialisé. Le plus important est de prendre en compte leurs particularités et de les accompagner comme il se doit (comme tout les élèves à besoins particuliers et tout les élèves en général) afin d'éviter qu'ils ne décrochent scolairement et/ou psychologiquement. Un suivi est indispensable,c'est pourquoi,il est impératif de sensibiliser les professeurs et les parents sur la douance afin de repérer un maximum d’élèves HPI. C'est également valable pour les enfants autistes,dyslexiques,avec un TDAH...bref des enfants avec une petite particularité,dits "atypiques".D'ailleurs bien souvent les établissements scolaires pour EIP (élève intellectuellement précoce) coûtent très cher et beaucoup de parents n'ont pas les moyens d'envoyer leurs enfants là bas. Ou bien,ils n'en ont tout simplement pas connaissance ou alors,il n'y en a pas près de chez eux.

Les précoces sont immatures

Pas du tout,la majorité des enfants sont particulièrement matures. Mais étant donné qu'il sont très conscients des failles du monde qui les entoure et de véritables éponges émotionnelles,on a tendance à faire la confusion.Or une personne hypersensible n'est pas immature,c'est d'ailleurs souvent le contraire.

Un zèbre est toujours un peu autiste/Variante : Les HPI n'existent pas,en réalité ces personnes sont autistes.

Ah là on s'attaque à un gros morceau. Certains affirment que tout les HPI sont plus ou moins autistes voire même que les précoces n'existent pas et que ces personnes sont en réalité autistes. C'est faux,pour la plupart.Certes,il se peut qu'il y a un mauvais diagnostic (autiste diagnostiqué HPI à tort ou vice-versa) mais cela reste relativement rare.Il est également possible d'être autiste et HPI ou encore HPI avec troubles autistiques ( c'est à dire quelqu'un qui a certaines caractéristiques d'une personne autiste mais qui ne l'est pas totalement). D'autres encore sont HPI avec troubles dys,TDAH...Ces particularités peuvent parfois s'associer mais encore une fois cela reste relativement rare. J'ai même entendu dire un jour que les personnes hypersensibles étaient toutes autistes,ce qui est totalement faux. Et pour preuve,15 à 20% de la population serait hypersensible et 1 personne sur 100 serait autiste. Alors oui, parmi les hypersensibles il y a des personnes autistes (et d'ailleurs c'est l'une de leurs caractéristiques) mais la plupart ne le sont pas (tout comme elles ne sont pas forcément HPI étant donné que 2 à 5 % de la population serait concerné par cette particularité).D'ailleurs, l'autisme Asperger (forme d'autisme sans déficience intellectuelle) et la douance se ressemblent beaucoup et certains scientifiques vont jusqu'à se demander s'il n'existe pas un lien entre ces deux particularités. Il est important de bien prendre en compte les particularités de chacun afin de poser le bon diagnostic. Attention,ce n'est pas parce que certains Aspies (autistes Asperger) sont également HPI que tout les Aspies le sont ! La grande majorité d'entre eux obtiennent des résultats "dans la norme " lors des tests de QI. De même qu'une personne autiste peut être "déficiente mentale" ( terme que je déteste,pour moi,personne ne l'est,chacun a sa forme d'intelligence ! Ce n'est pas parce que quelqu'un a du mal qu'il est plus bête qu'un autre ! )

Un précoce c'est autre chose qu'un "surdoué"

Pas du tout,ces mots sont synonymes.En fait,le terme "surdoué" est perçu comme étant particulièrement négatif car il sous-entend clairement une supériorité qui n'existe pas. En effet,les HPI ne sont pas "plus intelligents" que les autres,ils pensent différemment. Ne pas être HPI ne signifie donc en aucun cas que l'on est "sous-doué" ou dénué d'intelligence bien au contraire ! Par conséquent,beaucoup de personnes (dont moi) n'apprécient pas le terme de "surdoué. D'autres termes moins connotés,plus positifs ont donc été inventés : zèbres,sentinelles,EIP...

Un précoce pense en arborescence et les autres ont une pensée divergente

Eh bien à vrai dire c'est assez compliqué. La pensée en arborescence se caractérise par le fait qu'une pensée en entraîne une ou plusieurs autres qui elles mêmes entraînent une ou plusieurs idées et ainsi de suite. Des liens sont faits entre des idées,des choses qui n'ont à priori pas grands choses en commun (ou bien les liens faits ne sont ceux auxquels la plupart des personnes pensent en premier) Si la pensée en arborescence (que j'appelle personnellement la "pensée en cacahuète") est pour un grand nombre de personnes,une caractéristique des HPI, certains estiment que ce n'est pas réellement le cas car cette pensée n'existe pas dans des termes scientifiques. De plus,un HPI également atteint de TDAH aura des pensées qui entremêlement,en perdra le fil. Je vous invite à aller lire cet article pour davantage d'informations. Pour ce qui est des liens auxquels on ne pense pas en premier,je vais essayer de vous donner un exemple. A la question "Quel est le point commun entre un chat et une souris" la plupart des enfants répondront " Ce sont des animaux". Mais un enfant précoce aura tendance à aller chercher des détails plus compliqués et il faudra l'aider pour qu'il dise ce qui est évident pour la plupart de leurs camarades (le chat et la souris sont des animaux).Par exemple,les zèbres pourront dire " Ce sont tout les deux des animaux à sang chaud ,ils peuvent tout les deux manger de la nourriture inventée par l'homme mais d'origine animale (les chats mangent des croquettes faites à base de viande ou de poisson,les souris sont attirées par le fromage fait à base de lait ) ...".

Il y a plus de garcons HPI que de filles

Point du tout,il y autant de filles que de garcons. Seulement,tout comme pour d'autres particularités telles l'autisme Asperger, les filles sont moins détectées ou alors plus tard. Pourquoi ? Eh bien parce qu'elles ont tendance à être très discrètes,à se camoufler parmi la foule tels des caméléons, à s'adapter dans le but d'être "comme les autres".

On est forcément détecté "précoce" lorsqu'on est enfant

Eh bien non, beaucoup de HPI sont détectés à l'adolescent voire même à l'âge adulte ? Pourquoi ? Il y a plusieurs explications à cela.Tout d'abord,leur entourage et leurs enseignants n'ont pas été renseignés au sujet des précoces ou avaient des préjugés bien fondés ( petit génie qui saute au moins 2-3 classes , prétentieux,enfant qui parle comme un livre...)qui ne correspondaient pas forcément à la personne.Autrement,la personne a pû recevoir un autre diagnostic tels l'autisme,le TDAH,des troubles bipolaires...la liste est longue (ce qui ne signifie en aucun cas qu'elle ne peut pas être à la fois HPI et autiste,HPI avec TDAH etc.). Ces personnes peuvent aller faire les tests sur conseil d'un proche,d'un psychologue,parce qu'un membre de leur famille (le plus souvent un enfant) ou un ami a été détecté zèbre,qu'ils se sont donc intéressés au sujet et se sont retrouvés dans les caractéristiques...