Quoi de neuf ?
Tu as un vélo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou après les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre 🚴‍♂️🍔💰

18 ans, peur du sexe exagérée et ignorance

Konall1

Vagabond(e)
Inscrit
17/2/18
Messages
25
Réactions
2
Salutations ! Je suis un gars hétérosexuel de 18 ans. Je n'ai jamais eu de relation, jamais embrassé, jamais rien eu de sexuel. Je n'ai pas d'expérience romantique ni sexuelle, par conséquent. Jusque-là, vous allez me dire que ça va, c'est quelque chose de courant. Néanmoins, j'ai quelques soucis dont je n'ai quasiment jamais parlé. Je n'ai pas reçu d'éducation sexuelle pour ainsi dire; j'ai appris "sur le tas" en cours de SVT à partir de la quatrième (année où j'ai découvert ce qu'était la masturbation), grâce aux paroles de quelques amis, et... à travers mon "expérience" avec la masturbation et, je l'admets, le porno (sur YouTube et DeviantArt uniquement). Je me sens mal à cause de ça parce que je sais bien que le jour viendra où je passerai à l'acte avec ma future petite amie... mais j'en ai sincèrement peur.

J'en sais très peu sur le sexe. Même pas comment concrètement s'en protéger, quels sont les dangers (à part les MST), comment faire, quelles sont les "positions", etc. Je sais, ça paraît tellement... naïf, ignorant, mais je vous jure que c'est ma situation. Je ne connais même pas le sexe féminin comme je le devrais. J'en suis tout aussi effrayé, d'ailleurs. J'ai forcément regardé sur Google Images et on en a reparlé en SVT l'année dernière (la prof ne croyait même que j'en savais si peu), mais je suis toujours ignorant et dégoûté.

Je me suis forcément posé des questions et me suis analysé, d'une certaine manière. J'ai un dégoût du sexe de manière générale. Certes, j'ai bien des envies, je me masturbe souvent, mais c'est bien la physionomie de la femme elle-même qui me repousse. Je dois aussi noter que je n'aime pas vraiment la nudité et que j'évite de voir mon pénis (même s'il ne me dégoûte pas tant que ça). Du peu que je sais (une vidéo à but éducatif), lors de l'acte, il y a pénétration, et ce que j'ai vu... ça m'a tellement dégoûté ! Pourtant, je ne devrais pas.

Aussi, je me sens profondément coupable par rapport au porno et à la masturbation que je considère comme des activités impures et dangereuses. Je combats constamment mes envies et j'avais l'habitude de me punir physiquement dès que j'avais des pensées sexuelles. Depuis, je suis soft, mais je veux toujours me forcer à m'en débarrasser. Pour moi, c'est anormal et absolument pas naturel. Ce qui complique les choses, c'est que j'ai deux fétiches dont un que j'adore réellement et auquel je suis très attaché (il est assez commun). Ils me procurent un plaisir profond mais je dois m'en séparer car, moralement, je les considère comme des dangers. Oui, je veux me forcer à les supprimer. J'ai appris des méthodes mais je n'ai pas assez de discipline pour le faire et... je suis trop attaché au principal fétiche. Cependant, je suis parvenu à réduire considérablement le porno (deux fois max par semaine, moins de 10 minutes, parfois pas du tout pendant deux semaines) et la masturbation (une fois par jour max, parfois pas du tout pendant deux ou trois jours), même si c'est insuffisant pour moi.

Ce dont je suis également conscient, c'est que, lorsque je serai en couple, j'éviterai le sexe autant que possible et je ne voudrais pas en avoir avant six mois-un an de relation minimum (et encore, je suis gentil; j'hésite à en refuser catégoriquement pendant quelques années).

Si j'écris tout ce charabia, c'est pour faire part de cette sorte d'angoisse du sexe. Ce n'est pas normal. Je ne sais pas du tout comment régler ce soucis, comment m'éduquer concrètement, comment écarter ces peurs et être dans un état psychologique correct le jour où je "passerai à l'acte". Merci.

P.S: oui, je suis bien hétérosexuel, et non, je n'irai voir aucun spécialiste. Je cherche à m'en occuper personnellement.
 

Nakomi

Star
Inscrit
11/2/12
Messages
2 922
Réactions
189
Si tu comprend l'anglais, je t'invite à aller sur webtoon et lire
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.

Ce comic contient une base de connaissances que chacun devrait connaitre avant d'entamer sa vie sexuelle.
 

Konall1

Vagabond(e)
Inscrit
17/2/18
Messages
25
Réactions
2
Merci beaucoup, je vais le lire x)
 

Ragnarokk

Initié(e)
Inscrit
17/4/19
Messages
451
Réactions
208
La première chose sur laquelle tu devrais t'interroger c'est de savoir pourquoi tu considères le sexe comme impur et la masturbation comme dangereuse. Après des siècles de recherche on peut l'affirmer : cela n'a jamais fait de mal à personne.

Tant que tu seras dans cette culpabilisation un peu absurde, tu vas souffrir car tu vas passer ton temps à lutter contre tes désirs plutôt que de t'épanouir en t'appuyant sur eux.

Cette angoisse et cette mauvaise conscience viennent-ils de préjugés religieux ? De préceptes moraux ? Dans tous les cas aucune grande religion n'interdit d'avoir une sexualité épanouie, au moins dans le cadre d'une relation stable.

Cela t'aiderait beaucoup de te défaire de cette image très négative du sexe. Si tu parviens à te convaincre que c'est, non un mal, mais une source de bonheur et d'épanouissement, alors tu pourras commencer à réfléchir sur la manière d'aller plus loin que la masturbation et d'envisager le sexe avec une fille.

J'ai bien compris que tu ne veux pas consulter, mais tu dois mesurer que tu as un gros boulot à faire sur toi-même, et un gros chemin pour sortir de la souffrance qui transparaît de ton message. C'est déjà très bien que tu aies décidé de t'y atteler.
 

Konall1

Vagabond(e)
Inscrit
17/2/18
Messages
25
Réactions
2
Merci pour ta réponse :)

J'ai dû faire une erreur de formulation, car je ne considère pas le sexe comme impur; au contraire, je sais que c'est naturel et il ne me pose pas de problème. Ce que je considère comme impurs et dangereux sont la masturbation et le porno. J'imagine mais je pense que ce sont de menaces pour ma propre personne.

Peut-être, mais j'envisage justement d'appliquer les méthodes pour "remplacer" et éliminer les deux activités; j'ai juste besoin d'un peu de discipline, de self-control.

Je n'ai pas de religion puisque je n'ai pas le droit d'en avoir, mais je vis en fonction de préceptes et règles en partie influencés par le bouddhisme et le stoïcisme, et surtout mis en place par moi-même pour ma sécurité, ma santé et mon bonheur.

Le sexe n'est pas le problème en soi mais je comprends. Cependant, cela ne défait pas le dégoût que j'en ai. Le jour où je serai devant la personne, je risque d'être paralysé de peur et tout simplement refuser de le faire.

Merci beaucoup :) Oui, j'ai du boulot.
 
Dernière édition:

rêveuse nocturne

La lune à 3h du mat'
Guide
Super-héro
Inscrit
23/10/18
Messages
1 125
Réactions
357
Il n'y a aucune honte à ne pas savoir. Et laisse moi te dire que tu as de la chance, car tu vis dans un monde où existe notre merveilleux : internet.
Et il existe notament ce merveilleux topic :
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.

Tu trouveras des liens vers sites surs, sécurisés, sur tout plein de sujets en rapport avec la sexualité !
 

Amnesia.

Apprenti(e)
Inscrit
13/9/16
Messages
193
Réactions
17
En fait je pense que tu réfléchis trop. On ne peut pas prévoir notre prochaine rencontre ni ce qu'il va se passer avec notre future "amour". Tu prévois des choses mais tu ne sais même pas avec qui. Je pense que tu te prends trop la tête. Je pense que tu te poseras plus tant de questions à propos de ce dégoût quand tu sera amoureux. J'espère en tout cas que ta future copine ne te repoussera pas, sinon je pense que c'est pas la bonne. Mais lorsque effectivement tu entameras une relation amoureuse avec une fille, tu verras simplement à ce moment là ce que tu veux et désire. Et concernant les décisions, tu les décideras avec elle et en parlera avec elle seulement.
Certes peut être ignores tu beaucoup de chose sur la sexualité mais j'ai presque envie de te dire c'est tant mieux, ce sera plus plaisant de découvrir tout ça avec ta future petite amie. Peut être que l'image que l'on donne de nos jours de la sexualité te repousse. Mais peut être que ce sera tout le contraire avec la vrai sexualité. Tu peux pas prévoir que tu seras paralysé. En tout cas il ne faut pas penser ainsi, laisse les choses faire, laisse l'amour t'emparer et non une image sans doute faussé que tu as de la sexualité.
Évidemment tu as tes propres convictions il n'y a pas de soucis avec ça, il faudra communiquer avec ta future copine pour ça.
Mais un conseil, arrête juste de réfléchir.
Alors certes il y a des choses à savoir avant d'entamer une relation sexuelle mais mes mvdd t'ont déjà proposé des trucs pour ça.
 

Ragnarokk

Initié(e)
Inscrit
17/4/19
Messages
451
Réactions
208
En quoi le porno et la masturbation ce serait impur ? Quand tu as faim tu manges, non ? Quand tu as de la libido, pourquoi devrais-tu lutter contre ta nature pour ne pas la satisfaire ? Tu te donnes bien du mal pour te frustrer, accepte-toi avec ton désir et les choses seront plus simples.

Tu ne vas pas te retrouver nu du jour au lendemain avec une fille nue. Plus probablement tu vas avoir une relation plus progressive, faite de câlins et de gestes progressivement plus sexués. Tu verras que dans ce contexte c'est beaucoup moins brutal que ce que tu envisages. Le dévoilement des corps, ce n'est pas du tout la même chose à la piscine et dans l'intimité d'un couple déjà formé.
 

Konall1

Vagabond(e)
Inscrit
17/2/18
Messages
25
Réactions
2
Hey ! Merci à vous. Je vais lire les recommandations.
Ton raisonnement m'a poussé à réfléchir, Amnesia, et... je suis d'accord. J'ai toujours eu cette habitude de planifier dans les détails... Je devrais changer cela. Je n'oublie donc pas tes conseils. :)

Je les considère comme tels car c'est, en partie, mon éducation. La faim est différente: si je ne mange pas, je meurs. Mais si je n'ai pas d'activité sexuelle de manière générale, je ne meurs pas. Je me base sur l'attitude bouddhiste même si je ne l'apprécie pas vraiment car trop restrictive.
Je lutte contre car c'est une perte de temps et d'énergie même si cela me procure du plaisir, forcément. J'ai appris à lutter contre ces désirs, donc je ne vois pas comment laisser faire. Je vis une vie remplie de règles depuis un an et c'est devenu une partie de moi-même. J'ai modifié les règles, mais elles sont maintenues.

Je ne cache pas que... le principal fétiche me fait vraiment un bien fou depuis des années - même si je suis supposé m'en débarrasser.

Oui, bien sûr, je suis d'accord. Mais j'imaginais déjà le jour où cela arriverait, Je vois... mais c'est difficile à comprendre pour moi.
 
Haut