HarcĂšlement moral au travail

Dreams tracker

Vagabond(e)
Inscrit
22/7/18
Messages
35
RĂ©actions
4
Bonjour, j'ai 20 ans et je suis actuellement salariĂ©e dans une entreprise pour mon second contrat. Le premier contrat s'est dĂ©roulĂ© durant les vacances de NoĂ«l 2019 et Ă  durĂ© trois semaines. MalgrĂ© des dĂ©buts assez difficiles pour moi car c'Ă©tait ma premiĂšre expĂ©rience professionnelle, ça s'est vraiment bien passĂ©. J'Ă©tais dans une trĂšs bonne Ă©quipe, le management Ă©tait vraiment agrĂ©able et prĂ©sent, les collĂšgues Ă©taient vraiment cool. Avant ce mĂȘme contrat, j'avais dĂ©jĂ  reçu une nouvelle proposition de contrat de FĂ©vrier Ă  AoĂ»t de cette annĂ©e, que j'avais acceptĂ©e et signĂ©e. Enfin bref, un ami et collĂšgue (mais ne travaillant pas au mĂȘme poste) m'avait dit de parler du fait que je souhaitais poursuivre en CDI avec eux si le travail me plaisait. MAIS. Je ne l'aie pas fait. Pour la suite de l'histoire, il faut savoir qu'un de mes collĂšgues me tournaient autour. C'Ă©tait vraiment flagrant, et mĂȘme si j'avais acceptĂ©e ses avances, j'ai toujours fait mon travail aussi bien. Cette personne, durant les heures de travail, ne restait qu'un collĂšgue, ni plus ni moins. A la fin de ce premier contrat, le management Ă©tait satisfait de mon travail, et les formateurs parlaient en bien du travail que j'avais fournit. Donc j'ai assez satisfaite de moi-mĂȘme et j'avais hĂąte de commencer ce deuxiĂšme contrat, car je me suis dit que je retournerai dans la mĂȘme Ă©quipe.
Spoiler alert : Non.

Je n'Ă©tais pas enchantĂ©e de changer d'Ă©quipe, surtout que mes collĂšgues disaient que ceux qui tombaient dans les autres Ă©quipes voulaient Ă  tout prix retourner dans l'Ă©quipe n°2 (il y a trois Ă©quipes, et, Ă  mon goĂ»t, la n°2 est la meilleure). Bref, malgrĂ© ma dĂ©ception, j'ai fait mon travail comme il se doit. Cependant, le premier jour, y'a une ancienne qui vient me voir et qui me parle et me rabaisse. Il faut savoir que je suis handicapĂ©e, et donc pour cette personne, le travail Ă©tait trop difficile pour moi, j'allais morfler, je devrais dĂ©missionner pour mon bien-ĂȘtre physique car je tiendrais pas le coup. Et bien je dirais qu'une chose... EXCELLENTE ENTRÉE EN MATIÈRE. Ça m'a vraiment blessĂ©e, mais bon, j'ai laissĂ© passer car je connais mon travail, et je l'ai trĂšs bien fait lors de mon premier contrat sans difficultĂ© donc no problem. Seulement, en une semaine, j'ai dĂ©testĂ© cette Ă©quipe. Le manager/les chefs d'Ă©quipes qui me rabĂąchait "ARRÊTE DE FAIRE CE QUE TU NE PEUX PAS FAIRE", "Tu ne pourras jamais travailler comme les autres Ă  cause de ton handicap", etc. DĂ©goĂ»tĂ©e, j'avais demandĂ© un transfert vers l'Ă©quipe n°2 (le manager de cette Ă©quipe a dit qu'il me reprendra dans son Ă©quipe avec plaisir, il me l'a promit (et honnĂȘtement, il n'y a qu'Ă  ce management que je fais confiance)). Et lĂ , le manager de mon Ă©quipe (qui Ă©tait la n°3), m'a sorti un gros mytho comme quoi ils "ne veulent pas me reprendre", ils n'ont "plus besoin de moi". Alors que juste avant, y'a le chef d'Ă©quipe "sĂ©nior" qui m'avait dit "tqt il t'a promit qu'il te reprendra dans notre Ă©quipe, il te fera. Tu le connais, et je te l'affirme, c'est une personne de confiance.". En arrivant dans le bureau de mon manager, j'avais pris la dĂ©cision de lui exposer mes arguments pour lesquels je voulaient ĂȘtre transfĂ©rĂ©e et tout (comme du cĂŽtĂ© de mon ancien management, je savais qu'ils me reprendraient sans problĂšme), mais je n'aie pas pu le faire. J'ai exposĂ© mon premier argument, le manager m'a coupĂ© la parole, est montĂ© sur ses grands chevaux, et me disaient "ils veulent pas e toi", "ils ont plus besoin de toi", "de toute façon, tu retourneras pas lĂ -bas, je te transfĂšrerais pas chez eux". Et il rĂ©pĂ©tait ça en boucle, comme un vieux disque rayĂ©. Pour ne pas m'emporter, je le laissĂ© s'enfoncer dans son mensonge en disant "Oui, ok". Bref.
Un matin, au dĂ©but de mon travail, un de mes collĂšgues m'a poussĂ© assez sĂ©vĂšrement dans la salle de briefing et il m'a blessĂ© quoi. J'Ă©tais Ă  l'infirmerie, un chef d'Ă©quipe, le manager, et le concernĂ© sont venus me voir. Je vous le donne en mille : le manage m'a dit "ArrĂȘte de te faire des films et d'accuser Ă  tord, il a rien fait". Seule l'infirmiĂšre qui s'occupait me croyait, mais j'ai renoncĂ© Ă  mes "accusations calomnieuses" et on est passĂ© Ă  autre chose. Un soir, j'ai mĂȘme dĂ» travailler en binĂŽme avec lui. Le mec, il me traitait comme un chien quoi. Il me balançait le matĂ©riel par terre et me disait "Fais-le.", je faisais tout toute seule. Et mĂȘme quand je travaillais avec les autres de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, je faisais TOUT le travail bĂąclĂ©, et c'Ă©tait mon binĂŽme qui rĂ©coltait les mĂ©rites, alors que moi je m'Ă©tais tuĂ©e Ă  la tĂąche (car quand je fais quelque chose, je veux que ça soit le mieux fait possible).

Et Ă  la fin de ma pĂ©riode d'essai, un chef d'Ă©quipe m'a prise Ă  part et m'a dit qu'on me gardait, mais que je devais changer de comportement, que je fais semblant d'ĂȘtre timide (alors que je suis VRAIMENT timide), qu'il faut que j'arrĂȘte de faire ce que je ne pourrais jamais faire parce que je suis handicapĂ©e et donc "rĂ©duite" physiquement. Il a aussi dit un truc qui m'a fait sortir de mes gongs (moi qui est si calme d'habitude) : "On te renverra pas lĂ -bas car y'a ton copain.". Rien que cette phrase, ça m'a gonflĂ©e. Et je comprenais pas le rapport. Puis ensuite, il m'a parlĂ© de mon Ăąge, que j'avais toute la vie devant moi et tout, et j'ai fait le lien. J'ai 20 ans, donc inĂ©vitablement immature et si j'Ă©tais dans la mĂȘme Ă©quipe que mon petit-ami, j'aurais passĂ© mon temps avec lui en salle de pause. Et comme je suis jeune, on me prend pas au sĂ©rieux quand je dis telle ou telle chose.

ExcĂ©dĂ©e. J'Ă©tais tout simplement excĂ©dĂ©e. J'ai passĂ© ma soirĂ©e Ă  pleurer, comme tous les autres soirs oĂč je m'endormais en larmes et me rĂ©veillait la boule au ventre. Donc j'ai dĂ©cidĂ© d'aller voir le manager de mon ancienne Ă©quipe, pour lui demander si c'Ă©tait vrai qu'il "ne voulait plus me reprendre", comme il l'aurait dit dans un mail. En attendant, j'avais racontĂ© mon histoire Ă  mes collĂšgues de ma premiĂšre Ă©quipe, qui m'ont confirmĂ© que c'Ă©tait du harcĂšlement morale, de la maltraitance professionnelle, et que c'Ă©tait n'importe quoi cette histoire de mail, et que mon manager mentait.
Le manager n'étant pas là, j'en aie parlé au chef d'équipe "sénior". Il était choqué d'apprendre ça, et a appelé sur son portable le manager, devant moi, pour avoir le fin mot de cette histoire. C'était vraiment stressant. Celui-ci était choqué, tout autant que nous deux. Il a affirmé que c'était faux, et qu'il enverra un mail le lendemain pour dire que c'était OK pour le transfert. Je pensais que tout rentrerai dans l'ordre. En attendant, je devais faire comme si je ne savais rien, et que si j'avais la moindre question, que je vienne directement les voir eux.
Spoiler alert : Non.

Le lendemain, mon manager est venu me voir pendant que je travaillais et m'a vraiment grondé car j'avais été voir mon ancien management sans leur en parler au préalable. J'en ai parlé à ma mÚre et à mon petit-ami qui ont dit "Bah non, il a pas le droit de te dire ça, tu fais ce que tu veux en fait".
Le sur-lendemain, j'ai dĂ» aller dans le bureau de mon manager, accompagnĂ©e d'un chef d'Ă©quipe, oĂč je me suis faite humiliĂ©e car "tout ce qui m'est arrivĂ©, c'est ma faute", "je fais que des conneries", "je fais semblant de pas m'intĂ©grer" (alors qu'on m'insulte, ça donne envie de s'intĂ©grer, hein ?) et ils m'ont annoncĂ© que je serais transfĂ©rĂ© vers l'Ă©quipe... n° 1. Bon, je m'attendais pas Ă  autre chose. Mais je pensais que ça s'arrangerait. Vraiment. Oui, que je suis naĂŻve.
J'ai passĂ© 2 semaines dans l'Ă©quipe n°3, pendant lesquelles j'ai vraiment forcer physiquement car j'en avais plus qu'assez d'ĂȘtre rabaissĂ©e plus bas que terre. Je me plaignais souvent de douleurs (surtout le genou), mais j'Ă©tais prĂȘte Ă  en payer le prix pour leur faire regretter tout. Je voulais leur prouver que tout ce qui me diffĂ©renciait des autres, c'Ă©tait que je boitais. Mais j'ai vraiment trop forcĂ©.

Revenons-en à ce transfert. Le chef d'équipe de n°3 qui m'accompagnait m'a réprimandée tout le trajet. "C'est ma faute", "J'ai pas fait d'efforts", et patati, et patata.
Au début, ça se passait bien. J'étais mal moralement mais c'était pas trop moche dans cette équipe. Mais mes collÚgues me m'intégraient pas, mon manager m'a promis "si tu travaille bien, tu seras transférée". Hahahahahaha. Qui est-ce qui en a fait encore plus ? C'est bibi. Car j'avais l'impression que mon travail actuel ne convenait pas. Combien de fois le management m'a dit "t'es trop lente". A cause de mon handicap, il est vrai que je marche moins vite, mais ça va c'est pas non plus comme je faisais un pas toutes les dix secondes (oui, j'exagÚre lourdement). Et un matin, alors que j'effectuais mes procédure, y'a une collÚgue (qui est formatrice quand la situation l'exige), ça se voyait qu'elle n'aimait pas mon rythme de travail. Comme je l'ai dit, j'aime quand mon travail s'approche le plus de la perfection (sans pour autant l'égaler, c'est pas possible ça haha). Et eux, je les ai observé. Ils bùclent leur travail. Mais vraiment. Et donc, cette collÚgue, agacée, est entrée en mode frénésie, et à fait tout mon travail nerveusement, et aprÚs, elle m'a engueulé comme du poisson pourri. J'ai craqué. Je lui ai rien dit, mais j'ai passé ma journée à pleurer en cachette. Des collÚgues et ma famille me disaient "appelle la médecine du travail, tu leur explique et eux te transfÚreront sans problÚme, ça se voit que tu vas pas bien". J'ai pris mon courage à deux mains, et j'ai demandé le numéro à une chef d'équipe. Elle a dit "ok, mais si tu veux me parler, tu peux". Je voulais pas lui en parler (aprÚs tout, c'est personnel et médical si j'en appelle à la médecine du travail). Elle a insisté une fois. Deux fois. J'ai cédé. Elle a écouté et dit "ça passera." et m'a donné mon travail pour la journée et je n'ai pas eu mon numéro. En gros, elle voulait pas, mais elle assume pas. Je sais qu'un supérieur n'a pas le droit de refuser cette demande. J'ai commencé à me dire que si elle avait refusé, c'est qu'elle avait quelque chose à se reprocher, elle et ses collÚgues du management.

Je m'étais aussi plainte de mes douleurs à un autre chef d'équipe (entre autre, à cause des chaussures de sécurité.) Ma mÚre m'avait dit que si j'avais mal, ils se devaient de faire quelque chose.

"AH BAH ON VA COUPER LE PIED CA IRA MIEUX".

Je n'ai rien contre l'humour. J'ai ris jaune. Mais enfin, qu'il se limite pas Ă  ça, qu'il fasse quelque chose, qu'il me donne des conseils quoi. La mĂȘme journĂ©e, je lui aie dit que ça allait pas mieux. "Ok, tu sais quoi, rentre chez toi, tu sers Ă  rien dans cet Ă©tat.".
O
K
Il a sorti du Crunch d'un tiroir "Tiens, mange ça, tu iras mieux."
O
K

J'ai pris RDV chez mon mĂ©decin aprĂšs tous ces Ă©vĂ©nements et lui aie tout racontĂ© : i Ă©tait excĂ©dĂ©, il m'a mis 2 semaines d'arrĂȘts pour dĂ©pression et m'a dit qu'il fera un courrier pour ma mĂ©decine du travail car y'a rien de normal.

A ce jour, je suis toujours en chÎmage partiel. Mon travail ne rouvre pas pour le moment, mais je ne sais pas quoi faire. Je suis passionnée par mon travail, c'est juste ce management qui m'a horripilée et fait vivre un enfer. Concernant mes douleurs au genou causée par la pression qu'on me mettait au travail et l'enfer que j'y aie vécu, j'ai passé des examens, et j'ai le ménisque de fissuré. Pendant mon premier contrat, je n'ai pas eu ce genre de problÚme, justement car on ne me rabaissait à aucun moment. Le management me tirait vraiment vers le haut.

Quand je reprendrais le travail, je ne sais pas ce que je devrais faire. A vrai dire, je suis un peu perdue. Dans le meilleur des cas, je travaillerai de nouveau le mois prochain, mais je ne sais pas si je dois quand mĂȘme joindre la mĂ©decine du travail en expliquant tout et en demandant Ă  mon mĂ©decin qu'il atteste de mon Ă©tat physique ET mental ou continuer comme si de rien n'Ă©tait...

Pardon, pour le pavé, et si c'est un peu en désordre, je m'excuse aussi. J'avais besoin de tout déballer. Merci par avance aux personnes qui m'auront lue et qui me conseilleront, réagiront...
 

đŸŠ„đŸŒˆàżàŒ†Uàž«ÂĄcÏƒŃàž«àŒ†àżđŸŒˆđŸŠ„

🩄 Licorne magique 🩄
đŸ›ĄïžThanos
Inscrit
24/1/19
Messages
1 669
RĂ©actions
477
C'est horrible ce que tu as vécu... Tu ne devrais pas continuer comme si de rien n'était, c'est inacceptable ce qu'ils t'ont fait subir... Tu ne peux pas carrément changer d'entreprise ? Parce que il faudrait pas qu'ils te refassent du mal, t'a déjà trop subi.
Est ce qu'il y a des gens qui peuvent tĂ©moigner de ce que tu as vĂ©cu ou qui ont vĂ©cu la mĂȘme chose que toi et qui seraient prĂȘts Ă  en parler ? Car je pense que tu devrais porter plainte, il faut pas laisser passer ça.
En tout courage, j'espÚre que ca ira mieux pour toi, tu mérite pas ça, en plus tu essaie toujours de faire de ton mieux... Et si tu veux en parler mes mp sont ouverts aussi
 

Ragnarokk

GĂ©nie
Inscrit
17/4/19
Messages
1 332
RĂ©actions
844
Dans ce genre de circonstances il faut essayer d'accumuler des preuves. Tu peux le faire par tous moyens, y compris en enregistrant les gens à leur insu. C'est toléré dans les cas de harcÚlement et admis comme preuve par les tribunaux.

HonnĂȘtement, et mĂȘme si ce n'est pas normal, c'est difficile de se maintenir dans une entreprise oĂč l'ambiance est si lourde et oĂč tu es harcelĂ©e.

Tu as deux stratĂ©gies possibles : tenter de revenir malgrĂ© tout avec l'appui de la mĂ©decine du travail, ou chercher un boulot ailleurs. Pour les nerfs la deuxiĂšme option est la plus simple, mais si tu n'as pas de pistes pour un autre job ou que tu veux te battre, rien ne t'empĂȘche de reprendre ton boulot.

Si tu le fais, mets-toi en mode enregistrement, recueil de témoignages, sms ou mail pour échanger avec ton management, etc. Trace tout. Si tu relÚves des discriminations en raison de ton handicap, ton management risque assez gros. Tu peux utiliser les preuves recueillies soit pour te faire davantage respecter, soit pour quitter la boßte dans de meilleures conditions, en négociant une indemnisation correcte ou l'obtenir aux prud'hommes.

En outre, le harcÚlement moral c'est aussi un délit, aggravé par ton handicap. Tu pourras également porter plainte.
 
Auteur du sujet Threads similaires Forum RĂ©ponses Date
Cyanurě "SĂ©quelles" de harcĂšlement moral ProblĂšmes inclassables đŸœïž 7
happy-love Harcùlement moral d'un pùre sur mon copain Rapports sociaux & sentiments 💞 1
T HarcĂ©lement moral ProblĂšmes inclassables đŸœïž 11
cerisenuage est-ce un harcĂšlement moral ? ProblĂšmes inclassables đŸœïž 11
A ""HarcĂ©lement moral"" Rapports sociaux & sentiments 💞 3
L Harcelement moral :( ProblĂšmes inclassables đŸœïž 21
L Harcelement moral, besoin d'aide. ProblĂšmes inclassables đŸœïž 5
LeFrigoBruiteur Harcùlement ? Rapports sociaux & sentiments 💞 12
M 💬 DĂ©bat HarcĂšlement ActualitĂ©, dĂ©bats & coups de gueule 💬 2
Maria KurenaĂŻ 🌮Thread rĂ©solu HarcĂšlement ou pas? ProblĂšmes inclassables đŸœïž 6
D 🧰Formation Se remettre du harcùlement scolaire École, orientation & soutien🎒 10
C Contre le harcĂ©lement scolaire. ProblĂšmes inclassables đŸœïž 0
Loly HarcĂšlement scolaire : vous n'ĂȘtes pas seul ! ProblĂšmes inclassables đŸœïž 7
R Harcelement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 7
H Harcelement CuriousCat help svp ProblĂšmes inclassables đŸœïž 6
P HarcĂšlement scolaire ProblĂšmes inclassables đŸœïž 4
Lasagne2004 Changement de collĂšge (Ă  cause d'un ANCIEN harcĂšlement, mutilations..) ProblĂšmes inclassables đŸœïž 14
lanoiraude HarcĂšlement .. SantĂ©, psychologie & addictologie ⚕ 15
Kana_ HarcĂ©lement - En est-ce vraiment ? ProblĂšmes inclassables đŸœïž 8
Kana_ HarcĂ©lement~Que faire pour convaincre ma mĂšre de ne pas me mettre au collĂšge pour les derniers jours ProblĂšmes inclassables đŸœïž 17
Olivier du 07 Harcelement d'un pote ProblĂšmes inclassables đŸœïž 16
A Cyber-harcelement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 0
Itsuhiko ProblĂšmes de harcĂšlement et discrimination (?) au lycĂ©e ProblĂšmes inclassables đŸœïž 5
B HarcĂšlement grave ProblĂšmes inclassables đŸœïž 5
E HarcĂšlement au lycĂ©e ProblĂšmes inclassables đŸœïž 4
Justice1 Le harcĂšlement de rue ProblĂšmes inclassables đŸœïž 18
Macdo Kilo 🎒CollĂšge CyberharcĂ©lement École, orientation & soutien🎒 6
mishka HarcĂšlement? que faire? ProblĂšmes inclassables đŸœïž 13
C Comment j'ai rĂ©agi fasse Ă  mon harcĂ©lement scolaire.. ProblĂšmes inclassables đŸœïž 3
M RĂ©seaux sociaux, harcĂšlement et sexting SantĂ©, psychologie & addictologie ⚕ 7
Anonyme_1473 HarcĂšlement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 1
TheYoshi_03 Harcùlement?? Rapports sociaux & sentiments 💞 4
le_fardeau Le HarcĂšlement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 2
D HarcĂšlement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 5
Vermeilleuse HarcĂšlement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 5
Feeling_Good 📰 ActualitĂ© HarcĂšlement de rue ActualitĂ©, dĂ©bats & coups de gueule 💬 11
A harcĂšlement depuis le collĂšge ProblĂšmes inclassables đŸœïž 5
L harcelement ... ProblĂšmes inclassables đŸœïž 5
D HarcĂšlement au collĂšge ProblĂšmes inclassables đŸœïž 9
B 📰 ActualitĂ© Le harcĂšlement sur Internet et dans la vie sociale ActualitĂ©, dĂ©bats & coups de gueule 💬 2
4 📰 ActualitĂ© HarcĂšlement scolaire : Les victimes ont-elles un rĂŽle ? ActualitĂ©, dĂ©bats & coups de gueule 💬 53
M HarcĂšlement scolaire : les agresseurs ProblĂšmes inclassables đŸœïž 24
NoOneIsTheOne Confiance en soi aprĂšs le harcĂ©lement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 2
Nanagoth Peur de l'harcĂšlement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 6
O HarcĂšlement dans la rue ProblĂšmes inclassables đŸœïž 0
A Questionnaire sur le harcĂšlement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 6
S HarcĂšlement/Mensonges. ProblĂšmes inclassables đŸœïž 12
M HarcĂšlement au collĂšge ProblĂšmes inclassables đŸœïž 8
M Est-ce du harcĂšlement ProblĂšmes inclassables đŸœïž 13
M Harcùlement Rapports sociaux & sentiments 💞 5
Threads similaires


















































Sujets sponsorisés ⭐

ActivitĂ© rĂ©cente đŸŒ±

Haut