Quoi de neuf ?

✒️ Plume ardente Marcher sur un nuage de solitude

Les bons matins sentent comme :

  • Le linge qui sèche et emplie toute une pièce de son odeur

    Votes: 6 18.2%
  • La brioche que ta maman vient de sortir du four

    Votes: 9 27.3%
  • La fraîcheur de la nuit passée qui a laissé derrière elle son doux parfum

    Votes: 19 57.6%
  • Le gel douche et l'humidité d'une douche

    Votes: 2 6.1%
  • Oh...Je suis en manque d'idée...Et pourtant de bonne volonté !

    Votes: 9 27.3%
  • L'enivrante odeur de thé chaud

    Votes: 3 9.1%

  • Nombre total d'électeurs
    33

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
J'ai besoin d'être rassurée.
Mais j'écoute pas. Je les écoutes pas ces mots rassurants.

C'est dingue ça.
Pourquoi je fais ça ?
Je me déglingue le moral toute seule. Pour des conneries d'autant plus.
Je le crée toute seule ce putain de fossé.

Ces doutes me font chier.
Ces peurs me font chier.

Peur qu'on découvre mon vide absolue.

En fait, c'est pas que je ne les écoutes pas. C'est que je ne les crois pas ses mots. Ils sont impossibles à croire.

Et je me sens ridicule.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
A quoi je m'attends putain.
J'espère m'oublier. Mais je vis en moi.

Je les déteste parce qu'ils me ramènent à moi. Et que je me déteste.

Je fais semblant ?
Pour pas qu'on me fuit ?

Mais je rêve que de ça qu'on me fuit. Qu'on m'oublie.

S'ils m'oublient, personne ne pourra me ramener à moi. Personne.

Détestez moi. Ignorez moi. Oubliez moi.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Ça me paraît ridicule en le formulant, à voix haute ou par écrit.
Ça me paraît ridicule ce qui me rend triste, qui me tord de l'intérieur.

Ça vient par vague. Un oublie, un creux. Suivit d'une prise de conscience, d'une vague submergente.

Ça fait mal. Tellement. Ce vide, du trop plein non partagé.

Je craque. Mais rien ne change.
À part les questions qui remplacent les silences.
Mais à l'intérieur, rien ne change.

J'ai besoin qu'on pleure avec moi. Qu'on comprenne et que je comprenne. Sans questions, sans paroles, juste un ressenti partagé. Ce trop plein partagé.
Mais ça n'arrivera pas.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Âmes-pensée

Des âmes assises. Des âmes qui marchent. Des âmes qui courent. Des âmes qui rampent. Des âmes qui volent. Des âmes qui s'accompagnent. Des âmes complices. Des âmes qui fusionnent. Des âmes qui cherchent. Des âmes qui trouvent. Des âmes solitaires. Des âmes bavardes. Des âmes qui rayonnent. Des âmes qui faiblissent. Des âmes qui s'allument. Des âmes qui s'éteignent. Des âmes sans âge.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
J'espère être insensible. Au moins jusqu'à ce que la nuit tombe.
Être bétonnée. Imperméable.

Que mon corps ne soit plus qu'un corps. Sans âmes. Sans émotions. Sans rien qui le contrôle.
Indépendant. Impossible à trahir.

Un corps sans âme pour cet après-midi.
Une âme qui se barre, loin. Envolé par le vent.

Le vent souffle. Il a le droit d'emporter mon âme.
Il le fera
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
J'ai envie d'insouciance. J'ai envie que le week-end passé, elle ne disparaisse pas. Mais pourtant je la voit se dissiper. Je la vois se séparer de mon corps.
Le voile léger, le draps blanc séchant dehors en été, s'envole avec la tempête.


Je m'en veux. De tout. Des sensations physiques de mon corps. Des émotions de mon esprit.


Tristesse. Non-sens. Inquiétudes.


Je m'en veux de ne pas ressentir la musique.
Je m'en veux de ne pas apprécier les mots.
Je m'en veux qu'un livre me déprime, parce qu'il me rappelle, ma condition.
Je m'en veux de ne pas voir plus loin.


Je m'en veux de vouloir des choses et de ne pas tout faire pour les avoir. Par peur du monde.


L'insouciance est partie.

Elle reviendra dans deux semaines.

Et repartira.

Mais reviendra.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Jamais rassasiée.
A se gaver.
Ou a ne pas céder.

A vouloir s'oublier dans le sommeil.
A vouloir s'oublier dans la lecture.

Mais ne pas pouvoir s'en contenter.
Vouloir plus. Autre chose. De plus nourrissant.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Pensée de la même soirée

Redit et redit. Revit et revit. Mille fois.

Et toujours la même peine. La même odeur des mêmes pleurs, de la même tristesse.

Cette solitude intense ressentie.
Comme un vide jamais comblée.
Comme une sensation, des sensations de notre être, jamais touchées par aucun autre être.
La souffrance que ça engendre.
Ce vide qui s'agrandit.

Les yeux sont fatigués.

Et fait chier. Je fais tellement chier.
Je déteste ce que je ressens.
Je déteste mes réactions, et celles de mon corps.
Celles de ma voix.
Celles de mon cœur.

Je me sens seule.
Evidemment.
Comme une évidence.
Comme une fatalité.
Comme ce qui doit être.
Et pas autrement.

Je me sens tellement éloignée.

J'ai envie que ce fantôme se transforme en chaires et en os.
Mais ce fantôme est en moi. Ce fantôme est moi.

Je veux du silence.

Il est loin le sommeil.

J'ai envie d'un calin intérieur.
J'ai envie que ce vide soit comblé.

Les yeux fatigués. Le sommeil encore lointain.

Que reste-t-il ?

Du vide. Du vide. Du vide.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Je me sens trop conne. Je me déçois.

Je sais pas si je me fais des films ou non.
J'aimerai.

Et il a fallut que ça tombe à cette période.
"ça tombe" est-ce vraiment ça qu'il faut dire ?

Je me sens trop conne.

Je sais pas si je dois en parler à quelqu'un.
Parce que je me sens beaucoup trop conne.

Vous m'avez fait confiance.
Je me suis fait confiance.

J'ai envie de nier. D'oublier. De dormir. De tromper mon esprit, de lui mentir.

Je devrai t'en parler à toi. Mais je sais pas si je le ferai.

Je crois préférer le garder pour moi. Quitte à me faire un peu mal. A croire être seule.

Que pourrais-tu faire de toute manière ?
(me rassurer, merci)
 
Dernière édition:

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Pensée mélodieuse d'un silence ou d'un chant

Respirer ces instants de solitude, avec cette musique, qui résonne dans notre être.
Comme on respire l'essence de l'être aimé dans ce silence mélodieux, qui résonne dans notre être.

Et ces souvenirs. Mais ce présent.
Jamais contradictoires. Simplement plus et encore.
Mais toujours merveilleux.

Soulagement d'une peur passée.
Soulagement d'un soutien infini.

Des mots. Des paroles.
Une voix. Un amour.

Ce soir me fait du bien.
Comme ces soirs m'ont fait du bien.

La musique ou le silence. Qu'importe. Tant qu'ils résonnent en nous, pour nous faire vivre.

Je t'aime, chère soirée.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Pensée-bleue

Je me demande si je ne le cherche pas cet état là. Comme un besoin de me faire mal. Comme un besoin de pessimisme, de fatalité. Comme un besoin de rester dans cette boucle, et de l'alimenter.

C'est plus fort que moi. Il faut que je m'enfonce. Il faut que je cherche. Il faut que je trouve.
Et je trouve. Y'a toujours moyen de se torturer.

C'est moi qui créé ces ombres. C'est moi dans ma tête. C'est pas eux. C'est pas elles. C'est moi. C'est mes fantasmes.

Mais c'est trop con.

Parce que cette boule au ventre apparaît.
Et parce que plus rien ne peut être vrai.
Plus rien ne paraît vrai.
C'est plus possible.

C'est trop con.

Ça gâche tout.

Je me fais du mal. Et je veux que ça cesse. Qu'elles cessent. Qu'ils cessent.
Mais c'est moi qui doit cesser.

C'est un gros manque de confiance en soi.
C'est un gros manque.

C'est gros. C'est gigantesque.

Et ça fait si longtemps.

Plus rien a de gout. A part cette boule au ventre.

Ça endommage tout.

J'aimerai que tu ailles dans ma tête et que tu remettes tout en place.
Mais c'est à moi de le faire. Ce serait stupide et impossible autrement.

Je le sais que c'est mon comportement qu'il faut que je change.
Mais c'est comme si c'était plus facile de croire que là n'est pas le problème. Que c'est moi toute entière le problème.

C'est comme ça et pas autrement. C'est ça que je cherche à me montrer.
Ça changera pas. Tu ne changeras pas. Regarde. Regarde les bien. Compare toi bien. Déteste toi bien. Et recommence. Encore. Encore. Encore. Cherche plus. C'est jamais finit. Bouffes en plus. T'as pas encore les larmes aux yeux. C'est pas encore assez encré. C'est pas encore assez profond. C'est pas encore assez rentré. Continue. T'as pas encore assez mal. Continue et craque. Éteins la lumière. Cache toi bien. Et subit. Ne le crois pas. Ne le ressens pas. Ne l'écoute pas. Ce n'est plus ça qui est vrai. C'est tout autre chose. C'est son contraire. C'est ce que tu viens de voir.

Comme pour ne jamais oublier sa condition. Comme pour jamais s'oublier.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Je me pose trop de questions.
Ou je pose trop d'incertitude.
Trop de si. Trop de mais.
Ça tourbillonne.
Ça emporte tous les beaux mots, tous les bons moments.

Je n'y crois plus. Je ne les vois plus.
Je ne crois que ma tête. Je ne vois que ma tête.

Ce tourbillon est trop grand, est trop large, est trop lourd, trop pesant.
Il cache tout ce qui est léger et invisible.
Tout ce qui est bon de ressentir.

Comment croire qu'il y a autre chose derrière cette immensité.

Dans la tête ou dans tout le corps.
Ça part de la tête et ça chute dans tout le corps.
Ça chute. Ça chute.
Mais ça ne se tait pas.
Sa chute est bruyante. Sa chute est ruinante.

Beaux mensonges. D'une belle voix. Et d'un beau sourire.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Je me suis endormi. En me réveillant.
Des paupières lourdes et des pensées embrumées.
Un corps vidé d'énergie.

Toute volonté a été emportée. Toute activité a été reportée.

Me laisser aller à des inutilités. A de la rêverie qui n'a rien d'un rêve. Qui relève plus du néant.

Le temps me poursuit. Il me menace.
Je crois le tromper en le perdant dans un coin de ma tête. Mais il n'en est rien.
Le temps ne cesse pas d'exister quand on s'acharne à le perdre.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
396
Réactions
285
Je me fais du mal à moi-même. Mais ça me fout la haine.

Peut-être qu'au final j'ai une sorte de frustration. Frustration de ne pas avoir quelque chose que beaucoup ont pu avoir.

Et je veux pas l'avouer.

Je suis une putain de jalouse et je ne veux pas l'avouer. Je ne veux pas te l'avouer.

Comment je ne peux pas avoir l'impression que c'est moi qui cloche ? Comment..

Et je me déteste de penser comme ça. Mais je le pense. Le soir, je le pense.

Putain.

C'est moi qui provoque ces larmes. C'est moi qui provoque ces crises.

Mais ça me fout tellement la haine de ne pas avoir ce qu'elles/ils ont pu avoir.

Jai peur. Et jai la haine. Ou je suis triste.



J'ai envie de me détester. J'ai envie de me flinguer le morale. J'ai envie de me pourrir la gueule. J'ai envie de me sentir seule.


Mais putain comment croire que je ne suis pas éphémère ? Comment croire que ces mots, sortis de ta bouche, n'ont pas été entendus par 1000 personnes avant moi.
Ca fait mal.

Je redescends sur Terre.

Évidemment que je suis pas mieux.
Mais pourquoi me le faire croire..





J'ai envie de pouvoir payer 40 balles par semaine pour pouvoir régler tous ces putains de problèmes qui ne sont causées que par moi.
Trouve toi déjà un taf. Paye déjà ton loyer. Ta bouffe. Ton transport. Mais vis avec tes problèmes. Tes problèmes à 2 balles.

J'avance à l'envers.




Putain. Comment je peux si mal me connaitre.

Et ça me déçoit.


Et j'ai pas envie. J'ai pas envie de me retrouver seule avec mes pensées. Pas envie de constater tout ça. Pas envie de ressentir.


J'ai envie de t'écrire de longs pavés où je raconte de la merde, qui me soulagent qu'à moitié mais où je peux me faire mal.

J'ai affreusement envie de me faire mal. De me convaincre. De tourner en boucle.
Une boucle infinie qui évite la déception. Si je me convaincs de toutes ces choses, jamais elles ne pourront me faire de mal. Jamais je pourrais être déçu d'avoir cru le contraire.


J'ai envie de pleurer. Meme si mes yeux sont depuis longtemps rempli de larmes. Même si je respire par la bouche pour ne pas entendre mon nez renifler. J'ai envie de pleurer.


Je me repasse toutes ces phrases qui m'ont fait du bien. Et je me rends compte de combien elles sont fausses. Je veux me convaincre qu'elles sont fausses, pour pas le constater par la suite.




A quel point je rime à rien. J'ai d'autres problématiques pour me soucier de ça. Pour en avoir quelque chose à foutre d'être mieux, d'être la première ou la dernière.
Mais mon esprit se focalise sur ça.

Est-ce que quand tu te retrouveras à la rue tu en auras quelque chose à foutre de tout ça ?

A quel point je rime à rien.

--------------

Et je m'en veux. Parce que je crois t'avoir dit que ça me faisait pas de mal. Et je crois que sur le moment je le pensais. Parce que je me mentais. Et parce que j'ai pas envie de te mettre de pression.
Et je ne sais pas communiquer. Je fais tout foirer à chaque fois. Parce que quand j'essaie de communiquer, cest pas moi qui parle, c'est mes peurs.
 
Dernière édition:
M

Membre supprimé 137175

Invité(e)
Wooow je connais ce sentiment moi aussi je me sentais comme ça ( toujours un peu mais bon ... ) force a toi ! j'espère sérieusement que tu trouveras quelqu'un pour toi . Rappelle toi que si tu fais l'irréparable tu le regrettera . je suis la , et bcp d'autre personne aussi , je le sait .
Anonyme_girlxxx
 
Auteur du sujet Threads similaires Forum Réponses Date
Thomas - Impossibilité de marcher Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 5
S on se parle mais j'ai l'impression que ça marchera jamais Rapports sociaux & sentiments 💞 5
Asylia. Je ne peux toujours pas marcher Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 2
E Silence radio marcherais surcmon ex ? Rapports sociaux & sentiments 💞 13
E Amoureux qui se laisse marcher dessus Rapports sociaux & sentiments 💞 3
Linkicia Faire marcher une Ps3 Gaming & Esport 🎮 3
the_life Comment marcher avec une fille ? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 16
epica Marcher pieds nus Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 6
Mistic Marcher sur les mains :p Sport ⚽ 4
A Sa peut marcher ? Rapports sociaux & sentiments 💞 5
C Ce ptit boulot... Ca peux marcher ? Travail & finances 💵 9
Frösh quelle chaussures confortable pour marcher toute la journée? Style vestimentaire, apparence & soins 🛍️ 4
I HELP *Pensez vous que ca puisse marcher entre nous ? Rapports sociaux & sentiments 💞 2
Frösh Comment ne pas se laisser marcher sur les pieds ? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 2
A Talons, marcher ? Style vestimentaire, apparence & soins 🛍️ 9
A marcher avec des talons hauts Style vestimentaire, apparence & soins 🛍️ 12
C Faire marcher des jeux us sur wii française Gaming & Esport 🎮 6
L j'ai rencontrer quelqun mais sa peux pas marcher Rapports sociaux & sentiments 💞 8
Sangetsu Marcher la tête baissé Problèmes inclassables 🏜️ 13
A Comment savoir si ça marchera avec elle Rapports sociaux & sentiments 💞 2
Sarthou On peut plus marcher sans soucis. Problèmes inclassables 🏜️ 26
Chouuupie Notre histoire peut-elle marcher ? Rapports sociaux & sentiments 💞 10
Sarthou 🌴Thread résolu Peur de se battre , comment ne pas se laisser marcher dessus Problèmes inclassables 🏜️ 183
Awan Nuage céleste. Présentations 👋 12
Z Petite Girafe sur son nuage vous passe le bonjour ! Présentations 👋 9
E 📰 Actualité Élection du pape François: un nuage en forme d'ange apparaît Actualité, débats & coups de gueule 💬 7
S nuages en vue :/ help pleaaase!! Rapports sociaux & sentiments 💞 2
Extreme-Psychose 📰 Actualité Un nuage de Plasma arrive vers la Terre Actualité, débats & coups de gueule 💬 8
P Le nuage de ma vie. Rapports sociaux & sentiments 💞 6
Mxlle_chouw Blague des petits nuages roses :D Humour & mini-jeux 🎲 2

Sujets sponsorisés ⭐

Activité récente 🌱

Haut