Quoi de neuf ?
Tu as un vélo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou après les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre 🚴‍♂️🍔💰

Tenter un rapprochement avec une fille de ma promo

Matt57

Apprenti(e)
Inscrit
5/4/19
Messages
86
Réactions
27
Mesdames et messieurs, bonsoir !

Certains se souviendront peut-être de ce héros, sorti vainqueur de sa PACES, blessé certes, mais vivant. Pour les autres (la majorité j'imagine), je suis ce qu'on pourrait appeler un "vieux quasi inactif, mais connecté quand même". Le temps de mon repos passe et le temps de ma reconstruction mentale et sociale touche à sa fin (si si je vous jure, j'ai enfin rencontré des gens 👍) et la vie a donc fini par reprendre son cours habituel avec son lot de rencontres (il était temps). Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, on va planter le décor ! Je précise également que c'est la première fois que c'est moi qui vient créer un sujet pour "demander de l'aide", en général je suis plutôt celui qui répond que celui qui poste (sauf ces derniers temps c'est vrai).

Premièrement, après une longue traversée du désert, me revoilà donc avec ma nouvelle étiquette de carabin sur le front et tout son lot de joyeusetés. Et parmi toutes ses nouveautés, il y en a une en particulier qu'on appelle l'anglais. Sauf que 315 étudiants, il faut bien les répartir dans des groupes de niveau (bon pour tout vous dire pas vraiment... je sais pas ce que je fais dans le groupe dans lequel je suis, mais c'est un autre débat). Pour la suite, notons que ces groupes sont les mêmes pour les ED (enseignement dirigés) et les TP. Deuxièmement, je suis quelqu'un de très (mais alors TRES) introverti, je garde tout pour moi et n'extériorise rien, mais ça je le vis plutôt bien encore (imaginer l'effort surhumain que je dois fournir pour venir parler de mes "problèmes" ici 😅). De plus je suis plutôt de nature timide (bon je gère encore, c'est pas extrême non plus, simplement qu'aborder une fille qui me plaît et lancer une discussion frôle les limites de l'impossible). Et enfin troisièmement, il faut savoir que je n'ai absolument jamais été en couple (en soi je ne m'en plains pas, je le vis très voire trop bien, le célibat a des avantages quand même non-négligeables entre nous), ce qui fait que tout ce que je vais dire s'apparente à peu près à un épisode de "Rendez-vous en terre inconnue" (je dis ça, mais j'ai jamais regardé en vrai).

Je vous raconte ça et vous êtes sûrement en train de vous dire "Mais où il veut en venir le bougre ?". Très facile ! Vous allez voir. Donc, j'ai eu ma première heure d'anglais il y a 2 semaines et comme tout être à peu près normal, je regarde les têtes qui m'entourent (c'est un début). Alors bon, rien de spécial, 20 personnes qui ne savent pas trop exactement ce qu'elles font là. Mais, il y a bien sûr 2-3 filles qui me tapent dans l’œil dont une en particulier, mais comme dis dans le paragraphe du dessus, je suis timide à ce niveau là et je vis très bien mon célibat. Conclusion : je ne me pose pas trop de questions, je la garde simplement au coin de l’œil sans véritable intention d'aller l'aborder. J'en profite pour faire une parenthèse rapide, à partir du moment où j'ai dis qu'une fille en particulier m'a tapé dans l’œil, il y a de grandes chances que je sois sujet à certains biais cognitifs et que certains passages (comme les prochaines phrases) puissent être potentiellement altérés sans que j'en ai conscience : mon cerveau a enregistré un truc, mais l'a-t-il bien interprété ? Alors quelle est la première chose qu'on fait quand on est en cours d'anglais avec que des nouvelles têtes ? On se présente à l'oral bien sûr ! Bon jusque là rien d'extraordinaire, mais cette fille en question (étant au 1er rang) doit bien se retourner pour être entendue par tout le monde... Mais ce qui m'a déjà interpellé, c'est qu'elle avait l'air d'avoir le regard bien pointé sur moi (Vous vous souvenez quand je vous parlais de biais cognitifs ? C'est l'impression que j'ai eu alors qu'elle a peut-être simplement regardé un point fixe dans ma zone, allez savoir). Bref, ça m'interpelle, mais je ne me pose pas plus de question, je passe un peu outre. La semaine passe et la nouvelle heure d'anglais arrive (oui oui, on n'a qu'une heure d'anglais par semaine). Mais cette heure-ci, c'est travail par groupes de 4 ! Et devinez qui a la chance de se retrouver dans le groupe de cette fameuse personne ? Chose que je remarque rapidement : elle a tendance à regarder relativement fréquemment vers moi (et moi vers elle, bien vu), surtout lorsqu'elle parle (j'en ai presque l'impression que quand elle pose des questions, c'est plus à moi qu'aux autres qu'elle les pose, m'voyez ?). Bref, l'heure se termine et elle sort avant moi de la salle, mais j'ai l'habitude de marcher rapidement alors je finis par arriver à peu près à sa hauteur. Et là, elle se retourne, me lance un sourire et amorce tout de suite la conversation et me parle du travail qu'on a fait et embraye assez vite sur des questions plus perso du genre me demander d'où je viens, etc. A vrai dire, on en a même loupé la sortie ce qui a mené à cette grande réplique "Non mais je croyais que tu sortais par là alors je t'ai suivie. -Ah non mais moi je pensais que toi tu sortais là alors je t'ai aussi suivi", sachant que la porte est absolument à l'opposé de celle où elle doit sortir (et moi aussi en réalité). Bref, on discute jusqu'à son arrêt de tram qui se trouve à 2 min de la fac, où l'on se sépare. Sauf que ça m'a beaucoup frustré parce que j'avais vraiment envie de continuer la discussion, je me sentais vraiment à l'aise en lui parlant et elle m'intrigue beaucoup. Je vous laisse donc imaginer comme la semaine à été longue, tout ce que j'avais en tête c'était de grappiller encore quelques minutes. Et donc ce matin j'avais l'occasion de recommencer à parler avec elle. Et on avait un nouveau travail de groupe ou j'ai à nouveau eu l'impression que pas mal de regards se sont échangés, avec quelques sourires qui vont avec (Biais de confirmation ou pas ? En gros, ai-je tendance à interpréter cela selon la vision qui m'arrangerait ou réalité ? Grande question). Toujours est-il que j'ai pu engager à nouveau la conversation en sortant du cours (bon quelqu'un s'est glissé dedans mais c'est pas bien grave).

En tout cas, je me pose un certain nombre de questions et étant donné qu'on n'a pas tellement de temps pour discuter à chaque fois, j'aimerais bien lui proposer de sortir dans un café une après-midi (ou un soir, vu qu'elle va en cours, pas comme moi qui attends sagement les polycopiés profitant LARGEMENT de mon "extension de vacances") pour discuter plus longtemps et apprendre à se connaître. Et là, comme vous êtes tous malins ici (je le sais), vous voyez ma question arriver gros comme une montagne. J'ai tendance à être un peu brut de pomme dans ce genre de situation et je trouve que c'est bien trop tôt de lui poser la question au bout de deux fois, mais qu'en pensez-vous ? A quel moment ça serait le plus approprié ? Perso, j'ai pensé que je pourrais d'abord essayer de voir si elle est vraiment à l'aise avec moi en lui touchant légèrement l'épaule un jour avant de partir (avant qu'elle prenne son tram en gros et avec le sourire bien sûr). Et en fonction de la réaction je pourrais voir si ça tente de l'inviter ou si c'est pas vraiment la peine. Concernant les conseils habituels, je sais très bien que je dois rester moi-même (ce que je fais), et pour ceux qui me diront de m'informer pour savoir si elle a déjà un copain, j'ai rien trouvé sur facebook et je me vois pas lui demander en face (tout ce que j'ai, c'est qu'elle est arrivé sur son portable ce matin, ce qui n'avance pas à grand chose... je crois), de toute façon si c'est le cas, elle manquera pas de me le dire si j'en arrive jusque là. Quoiqu'il en soit, je ne pourrais la revoir que vendredi matin en ED.

Voilà voilà ! J'aimerais vraiment tenter quelque chose parce que c'est la première fois qu'une fille me fait me poser autant de question et que j'ai vraiment envie d'apprendre à la connaître. Surtout qu'avec les quelques minutes pendant lesquelles j'ai pu lui parler, je la trouve vraiment gentille, très discrète, je dirais peut-être pas effacée mais presque. Je peux peut-être préciser qu'elle n'est pas française (=> Lux), du coup on entend quand même un accent (ce que je trouve très mignon d'ailleurs), bien qu'elle ait le niveau C1 (si ce n'est le C2). Donc pour ceux qui ont eu le courage de tout lire, si vous pouviez me dire ce que vous en pensez et essayer de répondre à mes questions ça serait vraiment sympa ! 😁 Je m'excuse pour la longueur du texte (mais bon ceux qui se souviennent de moi, vous avez l'habitude maintenant). Merci d'avance !
 

Miam les fraises

Apprenti(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
219
Réactions
86
Tu es en médecine alors fonce lol, c'est réputé pour coucher sortir avec tout le monde. Sans blague, propose lui de sortir un soir. Ça se fait grave en tant qu'étudiant. Je ne sais pas comment se passe vos soirées en médecine mais si j'étais dans ta situation, je dirais au mec "ce soir je sors avec des potes au bar, tu nous rejoins ?" tout naturellement. T'as plus qu'à t'organiser une sortie un coup et tu l'invites en même temps. Au mieux, elle vient et tu passes ta soirée avec, au pire, tu t'amuses avec tes potes. Si elle est étrangère, elle doit se chercher des potes en plus. C'est le moment d'attaquer.
 

Matt57

Apprenti(e)
Inscrit
5/4/19
Messages
86
Réactions
27
Tu es en médecine alors fonce lol, c'est réputé pour coucher sortir avec tout le monde. Sans blague, propose lui de sortir un soir. Ça se fait grave en tant qu'étudiant. Je ne sais pas comment se passe vos soirées en médecine mais si j'étais dans ta situation, je dirais au mec "ce soir je sors avec des potes au bar, tu nous rejoins ?" tout naturellement. T'as plus qu'à t'organiser une sortie un coup et tu l'invites en même temps. Au mieux, elle vient et tu passes ta soirée avec, au pire, tu t'amuses avec tes potes. Si elle est étrangère, elle doit se chercher des potes en plus. C'est le moment d'attaquer.
Merci pour ta réponse ! Je me doute bien que je dois l'inviter à sortir à un moment, je l'ai moi-même dis dans mon message que je comptais le faire. Concernant nos soirées, on a relativement peu de grosses soirées (pour l'instant j'imagine) et de toute façon je n'en suis pas fan. Par contre, tous les mardis, les 2e et 3e années et quelques rares externes (quand ils ont le temps) se retrouvent dans un bar en pleine ville (ça colle avec ce que tu me dis jusque là). Sauf que j'y était une fois et ça coûte bordel de cher (je parle pour moi là), donc je n'y vais pas toutes les semaines non plus (il y a un open bar à la fin du mois alors je l'attends sagement). Et concernant le "avec mes potes", c'est assez optimiste lol. Il y a 2 personnes avec qui j'était en classe en terminale, mais je ne leur fait pas trop confiance parce que j'ai l'impression d'être celui de trop (en 1ère année on devait faire du covoiturage pour aller à la session de décembre du concours et 2 jours avant ils me disent que finalement je fais plus parti du plan, ou encore la 1ère fois qu'on est allé à ce fameux bar ils s'attendent mutuellement et nous lâchent un gros vent au bar à un pote et moi qui fait qu'on ne les as même pas retrouvés ensuite, et j'en passe et des meilleurs). En gros j'ai plus forcément envie de sortir avec eux, je ne leur en veux pas, mais je ne leur fait pas pleinement confiance on va dire. Ensuite, la plupart des personnes avec qui j'ai un bon feeling cette année ne boivent pas et m'ont clairement dis qu'ils n'iront pas. Et enfin les quelques autres qui restent, je ne les connais pas vraiment (juste le temps d'échanger 2-3 phrases et fini). Je précise aussi que le pote qui était avec moi la première fois est passé en silence radio depuis 2 semaines et lui aussi trouve que c'est bien cher comme bar. Donc "avec des potes" se transforme rapidement en "avec un pote si j'ai de la chance et qu'il a la foi de venir"... On retombe rapidement dans l'idée de l'inviter seul à seul donc (bonne idée ou pas du coup ?). Cela dit, l'ambiance du bar s'y prêterais vraiment bien je pense, hormis le fait qu'il y ait un monde dingue avec tous les inconvénients qui vont avec (compliqué de se déplacer, besoin de littéralement crier pour se faire entendre (j'avais presque plus de voix à la fin de la dernière fois)...). Et puis à la base j'avais l'idée d'un café ou d'un salon de thé (pour la 1ère fois) pour éviter la fameuse réplique "je ne bois pas" (dans un bar, c'est bête). Mais la question qui m'importait le plus ça serait surtout de savoir si ça fait pas trop brute de décoffrage de proposer ça alors qu'on ne s'est parlé que 2 fois. Après, je te cache pas que l'inviter un mardi soir au bar était ma première idée, mais mon paragraphe explique pourquoi j'ai abandonné l'idée.
 

Miam les fraises

Apprenti(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
219
Réactions
86
Tu peux lui dire que tes potes veulent pas sortir au bar mais t'aimerais bien y aller et donc pourquoi pas avec elle. Tu aimes boire ? Tu penses ça peut te détendre ? Parce que je suis d'accord que l'alcool au bar c'est cher, mais une petite bière ou deux pour l'occasion suffit. Ensuite tu peux lui proposer de t'accompagner chez toi ou même dormir chez toi si elle te dit qu'elle habite trop loin du centre-ville et qu'elle a peur de rentrer la nuit.

Je trouve que les soirées, c'est-ce qui se fait le + naturellement pour demander un rendez-vous à une personne, c'est pour ça que je te suggère ça. Sinon, il y a une journée à traîner en ville, pas simplement à s'arrêter dans un endroit fixe comme un salon de thé ou autre. Se balader à la quête d'une petite friperie pour trouver des habits funs permet de découvrir des tonnes de choses et la discussion sera toujours présente. Tu lui dis "mardi je dois aller en ville pour chercher un pull, tu viens avec moi ? Personne n'est libre pour m'accompagner" et voila, le tour est joué.
 

Matt57

Apprenti(e)
Inscrit
5/4/19
Messages
86
Réactions
27
Alors... Oui, on peut dire que j'aime boire, mais avec mon grand ami Modération (tout de même voyons), mais ça ne se limite qu'à un ou deux verres de bière (et pas une dizaine comme certains champions) et forcément que ça me détendrait (Le saviez-vous ? De petites doses d'alcool ont un effet relaxant et il semblerait que le bon goût de la bière rend les gens heureux, ce que mon expérience ne remettra pas en cause). Par contre la fin de ton premier paragraphe c'est mort 😅. C'est moi qui vit loin du centre-ville et c'est elle qui est en plein dedans. Et même si c'était le cas, lui proposer de dormir chez moi c'est clairement trop tôt je trouve. Si j'avais de quoi, ça irait encore, mais je vis dans 30m² avec clic-clac qui me sert de lit (que je devrais changer d'ailleurs, vu qu'il ne me sert QUE de lit). Ca ça se négociera éventuellement plus tard, dans l'optique où tout se passe bien.

C'est vrai que les soirées c'est plus naturel, mais comme je t'ai dis, je suis pas un grand fan des grosses soirées (surtout qu'aucune n'est prévue en ce moment), le bar reste encore la meilleure solution alors. Maintenant, il y a un problème de taille (enfin, c'est relatif). La fac ne se trouve absolument pas en ville (sur une colline, à 10 min en tram de la ville), alors pour "traîner en ville", encore faut-il y descendre lol. Bon c'est un détail et ça ne remet rien en , question par rapport à ce que tu dis, mais on est deux à ne rien connaître de la ville (la 1ère fois que je suis allé au bar, je me suis perdu sur un trajet de 2 min à pied, pour dire). Et puis le coup du magasin, c'est vrai que ça semble plus naturel que de clairement l'inviter quelque part, mais je sais pas trop... Je suis assez perplexe là-dessus je t'avoue. En tout cas merci encore de me répondre (même si je sais que j'ai peut être tendance à me mettre trop de contraintes et à compliquer les choses pour pas grand chose au final).
 

Miam les fraises

Apprenti(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
219
Réactions
86
Je comprends que tu sois perplexe dessus mais crois-moi, si tu veux casser la routine et ton confort, il faut que tu fasses preuve d'audace. Alors exit le "c'est pas trop naturel", "ça ne se fait pas", etc... il faut oser ! Une tentative foirée ne va pas tout ruiner. Ça serait le cas si tu réitères la proposition alors qu'elle ne fait que de constamment refuser (à ce moment-là, tu pourrais devenir lourd). Pour moi, quand tu proposes à une personne de l'inviter pour la première fois, il y a trois situations :
- soit elle accepte et vous passez un bon moment les deux
- soit elle refuse mais parce qu'elle avait vraiment des autres obligations, et tu le verras à l'avenir qu'elle veut bien retenter une sortie (ou elle te le dira directement), et elle comprendra ton intention pour faire + ample connaissance
- soit elle refuse avec une explication bancale et t'as pas trop de nouvelles d'elle excepté en anglais (comme maintenant quoi)

30m^2, c'est suffisant pour héberger quelqu'un pour la nuit !!! Les étudiants ont plutôt 20m^2 en moyenne (en habitant seul). Et le clic-clac ne pose pas de problème : en fin de soirée, n'importe quoi ferait l'affaire. Après, il ne faut pas non la forcer, ce n'est qu'une invitation et elle est libre de la refuser (d'ailleurs, petit tip de "manipulation" : dire à quelqu'un qu'il a le choix dans une proposition que tu lui offres aura tendance à donner une réponse favorable à ce que tu voulais entendre - d'où l'intérêt de lui dire "je vais acheter un pull en ville vite fait, tu veux venir avec moi pour trouver ? Histoire qu'on découvre les alentours ensemble. Après t'es libre de refuser"). Et les trajets en transport n'est pas un problème, au contraire, je vois bien la situation suivante "tu t'y connais avec les lignes du tram ? j'suis un peu paumé et j'aimerai me rendre en ville pour acheter un pull, tu me guides ? mais si tu as d'autres choses à faire, t'es libre de refuser".
 

Matt57

Apprenti(e)
Inscrit
5/4/19
Messages
86
Réactions
27
Vu sous cet angle c'est vrai que c'est pas trop mal. Pour le coup d'insister c'est clairement pas mon genre, à tel point que je suis capable de ne même pas redemander, même si elle refuse pour raison valable (enfin ça dépends des cas, mais souvent ça finit comme ça), j'aurais l'impression de passer pour un con (et entre nous, ça serait le cas).

Quand je parlais de mes 30m² d'appart, c'est sûr que par rapport à d'autres il y a de la marge (d'ailleurs, je sais même pas pourquoi j'ai sorti cette excuse). Mais bon, mon appart c'est une longue histoire. Et par rapport au "petit tip de manipulation", je l'utilise déjà et franchement pour l'inviter à passer la nuit, je me vois très mal le faire au début. A la limite quand on se connaît mieux ça se tenterait bien, mais après une première je trouve ça bizarre. Ca passerait mieux pour le reste (comme l'exemple que tu donnes). Après si je devais choisir parmi toutes les choses que tu as déjà dites, je pencherais plus en faveur d'une soirée au bar ou d'une balade en ville ou même dans un parc (mais surtout le bar pour être honnête). Faut voir... Mais pour l'instant je me concentre plus sur demain : on a une heure d'ED et je vais déjà essayer de l'aborder de nouveau (soit au début de l'heure et voir si je peux me mettre à côté d'elle, soit à la fin si elle arrive en retard, ce qui arrive assez fréquemment). Je lui ferais sans doute la remarque qu'on a peu de temps pour se parler et déjà faire un sous-entendu sur le fait que j'aimerais qu'on se trouve un moment (du genre "ça serait bien qu'on se trouve un endroit pour discuter plus longtemps une fois"... ou même carrément proposer directement mais sans donner de date précise "dans une semaine ou deux"). Ah et pour essayer des choses plus "originales", mardi on a TP d'ana-path (comprends, découper en groupe des gens pour voir ce qu'il y a dedans), je sais pas si tu as des idées avec ça mais rien que voir si je peux être dans son groupe ça peut être "marrant" 😅.
 

Miam les fraises

Apprenti(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
219
Réactions
86
Bonne chance pour demain ! Si tu ne te sens pas encore prêt pour l'inviter, tu peux tenter de lui dire que tu aimerais lui parler plus souvent qu'une fois par semaine comme tu proposes. Mais tente quelque chose, j'insiste. La fac, ça passe très vite. Après les vacances, il ne reste plus qu'un mois pour sortir car après, c'est les partiels et ses révisions. L'objectif est d'avoir un lien assez fort pour les vacances de noël (que tu lui aies déjà engagé la conv par SMS ou sur FB, et autres que pour parler de cours, on la connait cette routine). Alors si tu ne te sens pas capable, n'oublie pas ce que je t'ai dit : ça a marché sur moi et ça a marche sur d'autres. Pourquoi pas toi ?

Peut-être faire une suite logique en lui disant que tu ne la vois pas beaucoup, puis lui demander si elle a un groupe en TP ana-path (je ne sais pas comment vous faites pour organiser les groupes). Si elle en a pas, tu sautes sur l'occasion en lui disant qu'elle peut être avec toi. Sinon, tu lui demandes si tu peux les rejoindre.
 

Matt57

Apprenti(e)
Inscrit
5/4/19
Messages
86
Réactions
27
Merci, je vais voir comment je le sens demain, mais normalement je devrais tenter un truc (si personne ne vient s'en mêler à l'improviste comme lundi). Par contre, quand tu parles de vacances... Quelles vacances mdr ? Les prochaines vacances qu'on a c'est à Noël justement, on a rien pour la Toussaint (bon si, on a 4 jours de week-end mais parce que le jeudi on a jamais cours et ensuite c'est férié puis week-end). De même, quelles révisions ? Et quels partiels ? Non parce que notre partiel du premier semestre c'est à la mi-février et pour l'instant on a même pas terminé une seule matière 😅. Donc crois moi que pour sortir, il nous en reste du temps (et plutôt beaucoup, mais c'est pas une excuse, c'est pas pour ça que je vais laisser traîner). Et concernant son FB, je le touche du bout des doigts : elle est sensée m'envoyer un document mais je crois qu'elle à oublié. Alors je verrais, soit je lui reparle demain, soit je lui enverrais un message ce week-end.

Concernant cette histoire de groupe, je peux rien demander... T'es pas la seule à ne pas savoir comment s'organisent les groupes lol, personne ne le sait et je sais même pas si on devra faire des groupes (bon je pense quand même parce que la fac n'a pas 350 cadavres à "explorer" par an... Ou alors ça serait louche, mais bon bref). Donc : si ça se passe en groupe, je suis quasi-sûr qu'elle n'en a pas, mais ça je peux toujours en parler lundi après l'anglais.
 

Miam les fraises

Apprenti(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
219
Réactions
86
Ouais, bon, ça change pas mal de fac en fac ! J'avais oublié qu'en médecine, les vacances n'existaient pas. J'ai une semaine de vacances en Toussaint et d'ici un mois, je n'ai plus que 6 heures de cours par semaine lol

Alors ?
 

Matt57

Apprenti(e)
Inscrit
5/4/19
Messages
86
Réactions
27
Alors ? Freiné dans ma quête 😅. Je suis arrivé ce matin et je l'ai pas vue devant la salle (en même temps quand on est con comme un balai et qu'on regarde pas de l'autre côté du mur tu me diras). Et je t'avoue que mon sang n'a fait qu'un tour quand je l'ai vu discuter et s'asseoir à côté d'un autre gars. Bon, j'ai passé l'ED à me torturer l'esprit mais j'ai quand même tenté à la fin où j'ai attendu qu'elle passe à côté de moi pour lui dire salut. J'ai cru comprendre qu'elle était avec un groupe de personnes (vu qu'elle les attendait et vérifiait toujours qu'ils suivaient) mais finalement on a pu marcher ensemble et discuter comme d'habitude (plutôt pas mal à l'écart des autres d'ailleurs, le mec en question étant occupé à parler avec 2-3 autres filles alors ça me rassure un peu tout de même). Plutôt que de lui sauter dessus pour un rendez-vous, j'ai commencé par discuter normalement (elle était malade alors je lui ai demandé comment elle allait, après quoi s'en est suivi un monologue ou elle m'a expliqué "l'enfer" qu'elle a vécu hier). Et quand je commence à me dire que je dois quand même amener le sujet, une fille qui parlait avec le gars nous rejoins subitement et par au final j'ai préféré rester méfiant et ne rien demander (on sait jamais ce qui pourrait se dire quand j'ai le dos tourné). Du coup je tenterais de nouveau lundi après l'anglais où je serais au mieux seul avec elle, au pire avec des personnes en qui j'ai plus confiance (je précise qu'en ED, on est 2 groupes mélangés, mais cherche pas l'organisation est spéciale chez nous).

Sinon, par rapport au document qu'elle devais m'envoyer... J'ai clairement oublié de lui en parler (trop concentré sur le reste), alors je lui ai envoyé un message via FB... Elle ne l'a même pas vu (en même temps, je l'ai pas en amie donc elle a sans doute pas été notifiée)... C'est très gênant x)
 

Messages récents 🔥

Haut