Quoi de neuf ?

Troubles Anxieux Psychosomatique

Rick

:D
🛡️Thanos
Inscrit
4/3/19
Messages
113
Réactions
55
Salut à tous,

Je suis surement bon à finir à l'HP, même si en vrais je sais que je suis loins d'être fou.

Tout à commencé en Juillet quand j'ai eu des douleurs intercostale. Pourtant je n'ai pas fais de geste brusque ni eu de mauvaise position.
Bien évidemment, première semaine avec les douleurs j'ai crue que c'était un problème cardiaque. Et c'est la que les crises d'angoisses sont apparues.
Et encore, les crises d'angoisses je trouve ça pas tellement traumatisant contrairement l'anxiété constante que je suis entrain de vivre.

Ensuite, j'ai commencé à avoir des fasciculations, en gros c'est la fibre d'un muscle qui se contracte et rétracte très vite. Au début, j'ai pensé à une dystonie ou même à une SLA. J'était persuadé que c'était mon cerveau qui me jouait des tours, mais mon cerveau me controlait et me faisais croire que j'était réellement malade.
J'ai eu aussi des problèmes gastrique (c'est pas beau se que je vais dire mais j'ai alterné entre diarrhée avec sang et glaires et constipation) sans pour autant avoir des mauxde ventre.
Par la suite, j'ai eu l'envie constante d'uriner dans le penis. Pourtant ma vessie était vide. RDV chez le médecin, prise de sang et d'urine et aucun signe d'affection urinaire. Puis en lisant sur le net se que ça pouvait être j'ai entendu parler des problèmes rénaux. Et la j'ai eu mal au dos pendant quelques temps (la ou tu as mal quand tu as des problèmes de reins) et pendant se temps la l'envie de pisser avait disparu.
Je commençais déjà à cerner que c'était mon cerveau qui me jouait des tours. Mais, je ne tenais pas en place, j'ai jamais été anxieux de ma vie. Je pensais être fou.

Aujourd'hui, je suis encore un peu anxieux, je prend des benzodiazépine quand je sent mon angoisse monté.
Tout les jours, je crois être malade alors qu'avant tout ça j'étais en excellente santé.
Pour ceux que ça intéresse, c'est la drogue qui m'a mis dans cette merde. Pas le cannabis, pas l'alcool, mais plutot les psychedeliques. D'ailleurs, j'en ai repris pour essayer de me soigner et ça m'a plutot bien aidé. (c'est à ne pas faire, pas du tout)

Si des personnes se sont reconnus dans mon témoignage hésitez pas à répondre. Si vous y êtes jamais passé, dites moi comment vous aurez affronté ça.
Merci à vous. 😉

(Désolé des fautes, j'ai jamais été un bon élève)
 

Milkéon

Initié(e)
Inscrit
16/3/13
Messages
380
Réactions
14
J'ai jamais pris aucune drogue mais des douleurs musculaires, intercostales et ce genre de tripes ou tu te dit "putain ça s'arrêtera jamais les douleurs ?"

Bah en fait non, ça s'arrête jamais, on à toujours mal quelque part. Même quand tout va bien, on fait pas attention et on s'éclate le coude dans le coin d'un meuble (connard de placard de merde, je te brûlerai un jour).

La drogue, les médicaments même, c'est jamais bon d'en prendre, habitué son organisme à quelque chose. Après il va juste se dire: bah en fait ça je vais plus le produire, les p'tits chinois ils me le fournissent en cachets effervescent 1469971030-risitas238.png (Mais si ça aide ne pas hésiter à en prendre non plus, me faite pas dire ce que j'ai pas dit, suivez les prescriptions de vos médecins bandes de gredins)

Je m'égare de fou. Donc je vais te dire comment j'affronterai ça. Reprendre un rythme "normal", mangez des trucs qui te vont (genre moi j'ai un groupes alimentaires que je digères pas (connard de fruits et légumes je vous DETESTE) ). Ne plus gérer la douleur comme quelque chose que tu subit, mais comme une information quelconque sans pour autant l'ignorer, connaître la limite.

Remettre en place ton cerveau en fait, plus compliqué que de mettre sa montre à l'heure cependant.

Voilà je peut pas en dire plus, j'ai plus les mots cette nuit, à part prenez pas de drogues les gens sinon vous finirez dans un autre monde sans possibilité de retour à un certains point.

Des bisous 1529597368-091edc6e-e82c-466b-ba0a-59e9a12e1bfb.png
 

Ragnarokk

Génie
Inscrit
17/4/19
Messages
1 332
Réactions
844
La drogue disparaît de ton organisme au bout de quelques jours et ses effets rémanents (tolérance, ...) s'estompent avec le temps. Donc il ne faut pas tout mettre sur le compte de ta consommation.

Ton approche me paraît bonne : prise de recul et benzodiazépine (seulement) quand tu as une crise d'angoisse.
 

Rick

:D
🛡️Thanos
Inscrit
4/3/19
Messages
113
Réactions
55
J'ai jamais pris aucune drogue mais des douleurs musculaires, intercostales et ce genre de tripes ou tu te dit "putain ça s'arrêtera jamais les douleurs ?"

Bah en fait non, ça s'arrête jamais, on à toujours mal quelque part. Même quand tout va bien, on fait pas attention et on s'éclate le coude dans le coin d'un meuble (connard de placard de merde, je te brûlerai un jour).

La drogue, les médicaments même, c'est jamais bon d'en prendre, habitué son organisme à quelque chose. Après il va juste se dire: bah en fait ça je vais plus le produire, les p'tits chinois ils me le fournissent en cachets effervescent Voir la pièce jointe 6078 (Mais si ça aide ne pas hésiter à en prendre non plus, me faite pas dire ce que j'ai pas dit, suivez les prescriptions de vos médecins bandes de gredins)

Je m'égare de fou. Donc je vais te dire comment j'affronterai ça. Reprendre un rythme "normal", mangez des trucs qui te vont (genre moi j'ai un groupes alimentaires que je digères pas (connard de fruits et légumes je vous DETESTE) ). Ne plus gérer la douleur comme quelque chose que tu subit, mais comme une information quelconque sans pour autant l'ignorer, connaître la limite.

Remettre en place ton cerveau en fait, plus compliqué que de mettre sa montre à l'heure cependant.

Voilà je peut pas en dire plus, j'ai plus les mots cette nuit, à part prenez pas de drogues les gens sinon vous finirez dans un autre monde sans possibilité de retour à un certains point.

Des bisous Voir la pièce jointe 6079
Salut,

Effectivement je viens de découvrir l’horreur des maux psychosomatique.
J’essaie effectivement de reprendre un bon rythme de vie, autant par l’alimentation que le sport et les loisirs.
J’y arrive plutôt bien et ça m’aide pas mal.
Merci de t’es bons conseils et effectivement concernant les produits psychoactif tu as tout à fais raison.

La drogue disparaît de ton organisme au bout de quelques jours et ses effets rémanents (tolérance, ...) s'estompent avec le temps. Donc il ne faut pas tout mettre sur le compte de ta consommation.

Ton approche me paraît bonne : prise de recul et benzodiazépine (seulement) quand tu as une crise d'angoisse.
Il ne faut surtout pas oublier que les psychédéliques (le LSD dans mon cas) a vraiment tendance à réveillé certains problèmes mentaux. C’est pas pour rien que certains finissent en HP croyant parler à dieu et sauver le monde malgré que le produit n’est plus dans le cerveau.
D’ailleurs tout ça est apparue après un bad trip (qui n’a donc rien a voir avec un bad trip au cannabis...), j’en avais déjà consommer sans remarquer de problème notable.
Syndrome de stress post traumatique ? Réelle anxiété réveillé par le LSD ? Je n’en sais rien. Une chose est sur, petit à petit cela va mieux... Mais il y a quand même des hauts et des bas....
Je touche au benzo même sans crise d’angoisse, mais plutôt quand celle ci devient vraiment envahissante. Je fais rarement voir jamais de crise d’angoisses en réalité, je vie juste avec une angoisse constante.
 
Auteur du sujet Threads similaires Forum Réponses Date
Missloulou0703 Troubles anxieux, phobie scolaire ou simple adolescence ? Problèmes inclassables 🏜️ 3
S Troubles quotidiens (lié au sexe ?) Problèmes inclassables 🏜️ 14
Le_Desespoir Troubles Paranoïaque Problèmes inclassables 🏜️ 22
Pao.Line Problème de santé, troubles alimentaire ? Problèmes inclassables 🏜️ 8
chloe_dcst Troubles du comportement alimentaire Problèmes inclassables 🏜️ 8
H Troubles psychiques ? Besoin d'aide. Problèmes inclassables 🏜️ 12
N Déprime, troubles, peur de l'échec, bref... L'adolescence. Problèmes inclassables 🏜️ 1
M Troubles liés au stress Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 2
Nao' Troubles du sommeil ? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 1
R HELP ! :'( j'ai des toc (troubles obsessionels compulsifs) Problèmes inclassables 🏜️ 3
R HELP ! :'( j'ai des toc (troubles obsessionels compulsifs) Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 3
A Troubles digestifs ? Stress ? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 6
M Troubles alimentaires ? Problèmes inclassables 🏜️ 5
L Troubles alimentaires ? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 4
T Il a troubles de l'érections, à seulement 16 ans! Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 4
R Troubles de l’érection à 16 ans Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 9
L Troubles et oppression Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 4
Y Troubles alimentaires, ai-je vraiment un problème? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 1
C troubles du comportement ? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 1
>denwno< troubles de l'alimentation Problèmes inclassables 🏜️ 8
Thorn Troubles du sommeil Problèmes inclassables 🏜️ 4
Early Troubles psychologiques acceptés en police scientifique ? École, orientation & soutien🎒 0
C Serais-je atteinte de graves troubles psychologique? Problèmes inclassables 🏜️ 8
A Problème de troubles alimentaires. Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 3
Yannn Troubles alimentaires Problèmes inclassables 🏜️ 40
A Troubles de la personnalité dépendante. Problèmes inclassables 🏜️ 3
aayaam Troubles du comportement HELP Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 9
gmarrec Troubles de la personnalitée Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 6
Mahfoud Troubles de la sexualité Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 30
Snail Troubles d'un temps d'Automne. Fictions, récits, poèmes & écrits ✏️ 3
quebecoise Dépression/Troubles mentaux Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 7
A Troubles du sommeil. Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 4
X Troubles alimentaires ; Anorexie ou boulimie ? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 6

Sujets sponsorisés ⭐

Activité récente 🌱

Haut