Quoi de neuf ?
Tu as un vélo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou après les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre 🚴‍♂️🍔💰

✒️ Plume ardente Un monde solitaire

Les bons matins sentent comme :

  • Le linge qui sèche et emplie toute une pièce de son odeur

    Votes: 5 25.0%
  • La brioche que ta maman vient de sortir du four

    Votes: 5 25.0%
  • La fraîcheur de la nuit passée qui a laissé derrière elle son doux parfum

    Votes: 12 60.0%
  • Le gel douche et l'humidité d'une douche

    Votes: 2 10.0%
  • Oh...Je suis en manque d'idée...Et pourtant de bonne volonté !

    Votes: 5 25.0%
  • L'enivrante odeur de thé chaud

    Votes: 0 0.0%

  • Nombre total d'électeurs
    20

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du jour

Cet apaisement que vous laissez transparaître. Il me donne envie. Tout est dans l'ordre, tout est sous contrôle. Tout a l'air si paisible, si tranquille. C'est ça, ce que je veux ressentir un jour. Ce sentiment là que je veux avoir. Plus cette boule au ventre. Plus ce pressentiment constant que tout va merder, tout va basculer. Et basculer, basculer.
Je veux, pouvoir me poser, et respirer. Prendre cet air. Me sentir prendre cet air. Me sentir le respirer. Et sentir cette odeur si particulière qu'a la vie quand elle est calme. Sentir cet air, cette odeur, dans tout mon corps. Les laisser me submerger.
Et je vous vois. Et je vous envie. Mais vous remercie, pour me laisser apercevoir et partager une infime partie de votre vie. D'une vie qui me donne envie.
 
Dernière édition:

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du jour

Ça me manque d'écrire. Ça me manque. J'ai l'impression de faire moins gaffe aux ressentis, aux sentiments que j'éprouve. Est-ce une mauvaise chose ? Cette envie d'écrire ne venait-elle pas d'un trop plein d'émotions ? Une bonne journée ? Une mauvaise nuit ? Ça me manque. Mais écrire sur du vide est-ce légitime ? Du vide. Du vide. Du vide. Remarque, toutes les fois où j'ai écris pour retarder, retarder le moment de fermer les yeux, d'être seule. N'était-ce pas que du vide à ce moment là ?

Et passe le temps. Et passe le temps.

---------------
Merde. J'ai peur. J'ai tellement peur. Je n'assume pas. Je n'assume rien.
Me battre. Est-ce si inimaginable pour moi ?
Je ne peux pas me contenter que d'avoir envie. Il faut que je fasses des choses. Il faut que je combatte cette peur.
Merde.
J'ai peur. J'ai envie. J'ai peur.

Et non. Un mensonge n'arrangera rien. Et non. Un mensonge n'est pas la solution.

Et.. Je m'en veux. Je suis désolé.
Je me sens toujours pas prêtes ?
Je m'en veux.
 
Dernière édition:

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du jour

Comme une maison retrouvée vide, quand s'en est allés famille, amis, enfants, après une fête. Comme un manque, un silence trop présent et soudain pesant. Un silence plein de manques, de tes rires, de tes paroles. La solitude d'une pièce vide. Voilà ce que tu laisses, quand tu me laisses.
Et alors, durant quelques secondes, peut-être quelques minutes, tu me laisses livrée à moi-même dans cette pièce. Et alors je ressens cette angoisse. Et alors, je sais, que je me suis habituée à ta présence à chaque instant, dans chaque présent. Et qu'un présent sans toi me laisse alors vide.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée de la nuit

Merci pour la soirée ma belle. Merci. Merci de me consacrer du temps, quand, comme un enfant, je t'en réclame tant. Merci de me faire rire. Merci de parler avec moi, de partager avec moi.
Tu sais, le genre de bonne soirée, qu'on passe à discuter de tout et de rien, que je les aime, que je les aime.

Entre chialer toute la soirée dans mon lit et passer du bon temps avec toi, le choix et vite fait. Merci de me l'offrir, ce choix.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du jour

La jalousie. Saleté de jalousie. Rien de moins sain que la jalousie, quelle qu'elle soit. Et pourtant, c'est bien dur de la remballer. Pas que ça porte préjudice aux personnes que j'envie, je ne leur envoie pas de haine. Mais ça me porte préjudice à moi. A quoi bon. A quoi bon faire les choses quand d'autres ont plus de facilités à les faire que soi. A quoi bon se faire chier pour faire des efforts ? Pour au final avoir un résultat moindre qu'elles, avec moins d'efforts ?
Ça me décourage, cette lenteur qui m'habite. Ça me décourage, d'être merdique dans toutes les putains de facettes de ma vie. Ça me décourage.
Je trouve de la jalousie dans toutes les personnes qui diffèrent de moi. Facilités à créer des liens sociaux, à avoir des interactions sociales : jalousie. Facilités à apprendre, à comprendre, en cours ou au travail : jalousie. Poids constant alors qu’alimentation moins qu'équilibrer : jalousie.
Jalousie. Jalousie. Jalousie.
Ma jalousie me buttera.
Toujours aussi défaitiste, aussi fainéante, aussi lâche que je ne l'ai toujours été.

------
Se détacher de soi. Ne plus faire parti de soi, jamais. S'oublier jusqu'à ne plus se souvenir d'avoir existé.
Ne plus connaître cette impuissance. D'être dans ce corps, dans cet être, que tu déteste. Cette impuissance de ne pouvoir en sortir.

------
Et ma voix me trahi si souvent. Je l'emmerde.
 
Dernière édition:

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du jour

J'ai peur d'être vide. De ne servir à rien, de ne rien apporter. De ne rien savoir, de ne rien comprendre. Vide de sens et d’intérêt. Faire les choses pour faire les choses. Et d'être une passoire, qui ne retient rien, qui laisse tout filer.

Cette plante devant moi s'en balance. Si seulement je pouvais devenir cette plante. Planter cette conscience. Fausser compagnie à ce corps. Si seulement.

Ne voir de l'utilité à aucun de mes propos. C'est triste.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du matin

Quelle sensation étrange que d'être coincée dans un rêve. Encore le cœur dans ce rêve. Tu te demandes pourquoi l'avoir quitté.

Elles vont me chercher, les personnes de mon rêve. Et elle ne me trouveront pas. J'ai quitté leur monde à jamais. Seront-elles tristes ? Auront-elles cette même sensation, d'avoir été arrachées de moi comme moi j'ai la sensation d'avoir été attachée d'elles ?

Cette sensation qui va te suivre toute la journée. Le cœur coincé dans ce rêve.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du soir

Ces petites déprimes qui ne veulent rien dire. Elles ne valent pas grand chose. Elles ne sont pas permanentes seulement ponctuelles. Elles disparaîtront dans une heure, à l'heure où les oiseaux volent. Elles seront envolées.
Mais en cet instant, rien n'empêche de se dire "A quoi bon ?". Et de se le répéter, encore et encore. Rien n'empêche de trouver de l'insignifiance en tout. Et ça résonne, encore et encore. Rien n'empêche de vouloir tout laisser tomber, de dire merde, de se laisser emporter, de ne plus chercher à se battre. A quoi bon, a quoi bon, a quoi bon. Et dire merde aux responsabilités.
S'endormir sur les Pink Floyd. Et s'égarer. Dans l'air, dans les nuages, dans l'herbe, dans la terre. Sous la pluie, sous le soleil, sous l'orage. Dans un rêve de coton.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du soir

Mon problème n'est pas que je vous trouve inintéressants, que je ne vous aime pas, c'est que je n'arrive pas à vous parlez, à m'exprimer correctement, normalement. J'ai l'impression de devoir faire un effort, un gros effort. Ça me demande tant d'énergie. Qu'on me mette au centre de l'attention me bouffe une énergie folle.
Et assise contre ma porte à vous écouter, je me dis que c'est pour ça que j'aime internet, ça me donne l'occasion d'écouter des personnes intéressantes sans devoir participer, sans devoir prouver quelque chose.
Et sachant que vous parlez d'autisme, je me pose quand même des questions. (pas de questions à se poser en réalité mais la situation me fait rire)
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée nocturne

Et pourtant dur de fermer les yeux. Et n'avoir plus que pour seul occupation, ses pensées.

Est-ce que ma solitude n'est pas qu'illusion ?

Ferme les yeux, et c'est à cet instant que tu seras seule avec toi-même. Pas ces heures sur internet. Pas ces heures avec ces films, ces séries, ces livres. Pas ces heures avec des préoccupations passées.

Non, ferme tes yeux, et c'est à cet instant que tu seras seule avec toi-même. Tes problèmes actuelles. La toi actuelle. Tes putains de responsabilités actuelles.

Contourne. Contourne. Contourne.

Cette putain de transition.

"Seul et sans aide" j'entends et ne retiens que ces mots. Comme une étrange coïncidence. Qu'aurait sélectionné mon cerveau ?
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée tardive

Je passe à côté de pleins de choses ?

Le lycée, faut profiter ?

Ça se trouve je vais me pourrir la vie toute seule.

Est-ce que j'ai le besoin d'avoir des amis ? L'envie ?
Je sais pas si c'est juste parce que j'envie ces gens ou parce que je sens que je passe à coté de choses essentielles. Je sais pas.

Je me demande pourquoi ça n'a jamais marché les amitiés pour moi. J'ai jamais su être moi-même avec des potes. Donc comment former une amitié (plus que raconter des banalités) ? J'arrive pas à être moi. Et.. Toujours ça.. Ça me demande de l'énergie d'être présente. Beaucoup d'énergie. Et puis je me sens pitoyable. Et puis pourquoi vouloir plus qu'une relation superficielle avec moi ? Et puis je sais pas m'amuser, c'est l'ennui assuré.
Je suis moi. Ça marche pas.

J'ai envie que ça marche ?
Profiter du lycée. Faire la fête ?
Le monde, le bruit, l'agitation ?
Pas envie que ça marche.

Mais je vous vois. Vous avez l'air de passer les plus belles années de votre vie. Et je vous entends. Vous avez l'air d'avoir passé les plus belles années de votre vie.
Et je me vois, moi. Ai-je l'air de passer les plus belles années de ma vie ?
J'en sais rien.

J'ai peur que, bien plus tard dans ma vie, j'ai la réponse. Et j'ai peur qu'elle soit négative pour seul motif : moi et ma putain de capacité à être moi.

Si elles passent les plus belles années de leur vie, les miennes sont-elles déjà passées ?
Il ne me reste plus qu'à vivre des choses moins bonnes ?


Conclusion logique : j'aime pas les gens, (pourtant) j'ai envie d'être eux.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du jour ou de la nuit

Déprimantes sont les journées d'absurdités. Rien a de sens, tout est flou mais pourtant tout est là. Rien ne part.

Et tu rêves, comme si cela t'était permis.
Et tu rêves, comme si tu étais endormi.
Inconsciente.
Et tu vis comme si tu rêvais, en laissant tout filer.
Et tu vis comme si rêver signifiait échapper.

Comme si t'avais toujours 7 ans, à t'inventer des histoires dans la tête. Un monde imaginaire. Des amis imaginaires. Une vie imaginée de toutes pièces.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée d'une journée humide

Ma laideur m'apparaît. Et se pose alors la question suivante : comment ai-je pu faire abstraction d'elle et de qui je suis.
Ma laideur m'apparaît, crachée à la figure. D'un rouge vif, qui tâche mes joues. Déteint, déteint, déteint sur tout mon être. Me voilà recouverte de ma laideur, qui ne m'a pourtant jamais quittée. Ce rouge me saute aux yeux. Ce rouge tout plein de défauts.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée d'une journée aux nuages gris

Plus je pleures, plus je suis susceptible de pleurer.
J'ai l'impression d'être vulnérable. D'être faible et bonne à prendre pour cible.

J'aime tellement pas parler de moi, parler de choses qui me concernent, qui me touchent.
Ça m'affaiblit.

J'aimerais juste un câlin.. Un câlin où je pourrais pleurer et me libérer.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée

C'est mieux quand je mange pas.

J'étais contente de plus être dans cette période de ma vie, que je ne trouvais pas saine. Apparemment c'est pas l'avis de tout de monde.
Je ne dis pas que mon hygiène de vie est saine aujourd'hui mais.. C'est pas tant sur mon alimention qu'on se focalise mais sur mon poids.
Si je fais dix kilo de moins, et que pour çela j'ai juste arrêté de m'allimenter correctement, je n'ai plus mangé aucun midi durant des mois et le soir j'ai mangé soit très peu soit pas, en allant jusqu'à salir une assiette, faire un peu de bruit, mettre au lave vaisselle pour qu'on croit que j'ai mangé, là.. On me complimentera sur le fait que j'ai maigris, que j'ai fondu. Et là, on croira que je suis bien dans ma peau.
Si j'ai l'air bien dans ma peau, c'est que je le suis non ?

J'ai compris le message.

-------
Sentir la faim, longtemps, jusqu'à ce qu'elle soit habituelle et devienne compagne. Sentir l'odeur de pizza, de frites, le ventre vide en traversant le centre ville. Marcher, longtemps, divaguer. Virus dans les oreilles, la solitude, l'odeur de fraîcheur. La pluie, le froid. L'amertume. Ressentir ses mots. Penser, oublier. Seule.
 
Dernière édition:

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du même jour

Censé faire quoi après ça ? J'ai l'impression qu'on me retire tout ce qui pourrait me donner de la joie à long terme. "Oh tu voulais vraiment cette chose ? Oh vraiment ? Et bien dommage, tu l'auras pas, malgré tous les efforts que t'as pu faire"
Je sais pas.

Et cet espoir.. Pourquoi me l'avoir donné ?

Salope de vie. Salope de moi. Salope de ma vie.

Deux fois. De deux manières differentes. Mais deux fois.

Pas fait pour moi cette chienne de vie. Pas fait pour elle cette chienne de moi.

Connasse.

Et je déteste cette façon de se faire des films dès qu'un espoir s'installe. Je la déteste.

Des efforts. À quoi bon.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée de la nuit qui a précédé

J'espère sincèrement que ça m'a donné l'envie plus que tout de me battre. De faire tout mon possible pour s'en sortir. Pour toi, pour nous deux.

Cette mélodie fredonnée ce n'est pas moins pour te rassurer que pour me rassurer. Ce n'est pas moins pour que tu te sentes moins seule, que pour me je me sente moins seule. Ce n'est pas moins pour que tu sentes une présence rassurante que pour que je sente une présente.

J'espère que tout ira bien. Que la nuit sera plus apaisante. Rien qu'un peu. Que les rêves t'accompagnent et te guérissent.

Je veux qu'on tienne bon.

Je veux me battre pour qu'on tienne bon.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée aérienne

Les nuits ne sont pas faîtes pour dormir. Une pensée entraîne une pensée qui en entraîne une autre. Les nuits pensent. Les yeux fermés, elles t'envahissent. Envahit par la nuit, envahit par la pensée, tu ne peux dormir. Qu'importe tes yeux fatigués. Qu'importe ton esprit fatigué. L'obscurité n'est qu'un leur. Ainsi que le calme et le froid.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée du quatre heure

Saleté de jalousie. Ça te fait chier hein. De voir qu'il y a meilleur que toi. Ça fait mal a l'ego.
Dans ce manque de confiance en toi, t'aurais envie qu'on te conforte dans l'idée que t'es la meilleure, que t'es au dessus de tous.
Putain, si c'est pas ça faire pitié.

Nique toi.

----
Je me retrouve nul part. Ni dans le calme. Ni dans la musique. Ni en elles. Ni en eux.

C'est de ces fois où j'ai envie de m'enlever. Si je ne suis pas à ma place ici, pourquoi ne pas me déplacer ?
M'enlever aussi bien de cette vie que de moi. Encore plus de moi.

Je déteste ce que l'on ne pourra jamais changer chez moi. Je déteste mon moi profond.
Je ne m'aime pas.
Je n'aime pas être en moi.
Je n'aime pas faire parti de moi.

Pas un suicide. Un homicide.
 
Dernière édition:

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée dépensée

Quand les pensées sont lourdes. D'une lourdeur qui s'impose et s'expose à ton esprit. Paf, une pensée, débrouille toi avec. Ah non tu ne la laissera pas simplement filée, elle ne volera pas, je t'assure. Tu vas la subir, longuement et durement. Enfin, elle s'en est allée. Paf, une autre est arrivée.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée d'un cheveux dissipé

Je suis ce jumeau dans le vieux film que j'ai vu enfant. Le jumeau qui ramasse tous les défauts qu'on puisse imaginer, à contrario de son frère. Si ma soeur est mon opposé, ça fait d'elle ce frère ?
Les défauts, je les accumule. Les défauts de ma mère et ceux de mon père me façonnent. Quand je les constate chez eux, je les vois chez moi.
Et jamais je ne veux que mon enfant se dise "putain, je ressemble à ma mère". Et jamais je ne voudrais d'enfant biologique.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée involable

À quel âge cesserai-je de me comporter comme une gamine de 8 ans qui a peur du monde ?
2 fois (voir 3, voir 4) en une seule et même journée.
Jme sens en décalé. Jme sens décalé.
Je suis pas faîte pour être avec des gens. Je suis pas faîte pour être.
Je fais tellement chier.

Je ne sais pas si je suis une putain de gamine incapable de tout ou une vieille mamie incapable de tout. Une mamie qui n'a jamais vécu. Une gamine qui ne connaît plus l'amusement.
Je fais chier. Chier. Chier. Chier.

Merde quoi, ça devrait pas être si compliqué de faire des choses normales, de parler comme une personne normale, s'amuser comme une personne normale. De faire ce que les gens font.
Tu fais chier.

Si seulement quelqu'un pouvait prendre contrôle de mon corps. Si seulement quelqu'un pouvait m'expulser de mon corps. Si seulement je pouvais ne plus posséder ce corps, ni aucun autre.
Désolé.

flingue toi pauvre conne


Et je t'entends.. Désolé.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée d'un midi

Cet ennui est ennuyeux. J'ai envie de m'endormir et m'oublier.
Parler. Parler. Parler.
Répondre. Répondre. Répondre.
J'ai ni envie de poser ma voix, ni envie de répondre présente.
Loin et décalée.
Qui se répète et répète. Hypnotique.
Endormez moi. Me laissez pas dans cet entre-deux.
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
142
Réactions
86
Pensée remplît d'air

Je ne sers à rien. Faut que je me remplisse. De quoi ?
Je cherche à me remplir de quoi ?
Es-tu certaine qu'après avoir vu tous ces films, après avoir lu tous ces livres, après t'être intéressée à tous ces sujets, tu seras plus intéressante et plus légitime à être là ? Et puis, es-tu certaine que tu seras capable de cela ? Capable de retenir des informations ?

Se sentir seule.

Ils n'ont pas ce problème ? Ceux qui vont en soirée toutes les semaines ?
Ils ne manquent pas de temps ?

Mais.. Tu es loin d'être productive tu sais.

Seule et non productive.

À côté de la plaque. Toujours.

Quelqu'un disait par ici qu'il avait changé en très peu de temps.
Je ne vois pas de changement en moi. Pas dans ma vie, en moi. La vie change, je n'évolue pas.
Et je n'aurais jamais l'âge d'avoir mon âge. Un écart se fausse chaque année qui passe.

Peut-être que ma maturité est pareille à ma taille ? Croître durant l'enfance pour s'arrêter à 11 ans ?

Je me haïs si fortement. Je haïs ce vide. Je haïs ce rien. Je haïs cette enveloppe remplie d'air.

Rien ne rentrera.

J'ai envie de partir d'ici.

Parce qu'être lâche est plus facile.

Et parce que c'est bien plus beau ailleurs.

Que dans un être aussi léger qu'une plume.
 
Haut