Quoi de neuf ?
Tu as un vĂ©lo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou aprĂšs les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre đŸšŽâ€â™‚ïžđŸ”đŸ’°

📰 ActualitĂ© Veille Feministe

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
Mais les hommes S'EN FOUTENT justement ! Devenir féministe c'est partir du principe qu'ils vont perdre leurs privilÚges, évidemment que la plupart des hommes ne sont pas féministes, sinon ça se verrait depuis le tout début.
Le Fameux "Male Privilege"...
N'empĂȘche que si tu regardes les diffĂ©rents sondage effectuĂ© en France il doit y avoir autour des 40% de tout les hommes qui se disent fĂ©ministes. Comme quoi tout le monde s'en fout pas ;)
 

BeerHappy

Star
Inscrit
21/2/14
Messages
2 562
RĂ©actions
25
Tu sais que te dire fĂ©ministe ne te suffit pas Ă  l'ĂȘtre.
 
M

Membre supprimé 95148

Guest
Je n'apprécie pas personnellement le fait que tu (Kagetane) ne réponde qu'à ce qu'il te plaßt. Soit, une phrase (ou aucune) sur des dizaines.

Tu sais que te dire fĂ©ministe ne te suffit pas Ă  l'ĂȘtre.
Qui est partant pour faire une explication de ce que veut dire le "All men are trash" ? ça compléterait bien ce message.


A propos du matriarcat et de la tournure des événements avec le féminisme :

Le matriarcat n'est pas l'opposé du patriarcat. Le matriarcat historique est une communauté basée autour de la nécessité de reproduction. [ParenthÚse : tout ce qui a attrait aux femmes (qui est dénigré aujourd'hui) est respecté (rÚgles, grossesse, désir, etc.).] La communauté considÚre comme essentielle la reproduction car elle est nécessaire à la vie du groupe, à sa production et sa reproduction.
Le matriarcat porte mal son nom. Car la forme premiÚre de matriarcat, n'est pas un état de pouvoir appartenant aux femmes. Le matriarcat est la reconnaissance nécessaire de la reproduction pour la production et la reproduction, donc la vie du groupe.
La patriarcat, par contre porte bien son nom. [du grec arkhĂȘ, pouvoir, commandement.] DĂšs les premiĂšres formes de patriarcat on a l'appropriation des terres, des femmes, de la nature et toute forme de vie par les hommes. Le patriarcat n'est pas une forme d'organisation souple et le pouvoir est utilisĂ© comme domination. La matriarcat, Ă  l'opposĂ©, historiquement est une forme d'organisation souple oĂč ce qui pourrait ressembler Ă  du pouvoir est quelque chose de pĂ©riphĂ©rique et non-utilisĂ© comme moyen de domination.
Par exemple, les chasseurs-cueilleurs avaient un mode d'organisation matriarcal. Si ça peut aider à visualiser.

Le patriarcat est le pouvoir des hommes en tant qu'ils possĂšdent toute forme de production et de reproduction comme moyen de domination. A partir du moment oĂč il y a appropriation de formes de vie, il y a nĂ©cessairement violence structurelle. La production et la reproduction ne peuvent pas s'auto-organiser naturellement. On pense essentiel, dans le patriarcat, l'appropriation de toute forme de vie comme pouvoir et une rigiditĂ© organisationnelle des moyens de production pour subsister. Il y a donc un voile sur ce qui est essentiel Ă  l'humain en rĂ©alitĂ© : la reproduction. C'est quelque chose de secondaire dans le patriarcat. C'est un moyen avec une finalitĂ© autre que la production et reproduction du groupe, une finalitĂ© autre que la vie. Avec le capitalisme, en plus, le patriarcat peut subsister encore longtemps car Ă  la pensĂ©e que l'appropriation de toute forme de vie est essentielle Ă  la vie du groupe et son bonheur, il y a l'idĂ©e que ce qui est essentiel est l'accumulation de richesses. Pour ça rien de mieux que le patriarcat qui le complĂšte parfaitement.

Hop, hop je sens que je n'ai pas Ă©tĂ© trĂšs claire sur certains points. M'enfin, je crois avoir donnĂ© tous les Ă©lĂ©ments mĂȘme si ça nĂ©cessite peut-ĂȘtre plusieurs lectures. đŸ€·â€â™€ïž
 
  • Like
Reactions: Jds

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
Désolé
Pour la "Rape Culture" :
-Normal que les femmes soient PLUS violées que les hommes et que les hommes violent PLUS que les femmes, simple logique biologique.
-Vrai question comment on peut estimer correctement 100000 viole/ans alors qu'on en déclare que 6000-8000 ?
-Peut ĂȘtre que seul 10% des plaintes amĂšnent Ă  des condamnations mais en mĂȘme temps 2/3 de ces plaintes sont contre X (difficile de condamnĂ©s si t'as pas le coupable) et le reste faut bien PROUVER pour condamner.
-Ensuite selon des sondages de 2017 les femmes prennent en moyenne autant les transports en commun que les hommes.
Et selon certains de 2018, 51% des femmes et 38% des hommes ne se sentent pas en sécurité dans les transports en commun, c'est donc un problÚme globale
-Conjugal n'est pas forcément lié au domicile

Économie
-C'est bizarre de parler en % de métier occupé puisque c'est assez flou
Parcontre ce qu'il est bon de savoir c'est que 1 ouvrier sur 5 est une OUVRIÈRE, et que 30-33% des femmes dans le monde du travail, travaillent à temps partiel ce qui peut s'expliquer par notamment 3 choses :
->Payer leur loyer à cÎté de leur étude (les femmes quittent en moyenne le foyer familiale plus tÎt que les hommes)
->Payer leur Ă©tudes (+longues que les hommes en moyenne)
->S'occuper de leur(S) enfant(S)

Ah et pour les 30% qui violeraient si c'était sans répercussions au niveau justice c'est juste stupide. Beaucoup de gens tueraient contre 1 million en cash et pas de poursuite, et pourtant on est pas tous des tueurs à gages :/

Et Jsui désoler c'est pas parcequ'il existe 3 animateurs ou journalistes véreux que tu peux parler de culture du viol

Et puis game of throne sérieusement?
Breaking bad fait l'apologie de la meth alors ?
The 100 l'apologie du meurtre ?
The man in the high Castle l'apologie du nazisme ?
C'est le mĂȘme genres de personnes qui gueule que Orelsan est un machiste ultime :/

Ah et si il ne suffit pas de dire qu'on est fĂ©ministe pour l'ĂȘtre alors qui/qu'est ce qui dĂ©cide de si tu l'es ou pas ?

Désolé encore mais je pense toujours que parler de "traces" patriarcales est plus approprié.
 
M

Membre supprimé 95148

Guest
J'approuve la plupart des points que tu apportes.

Ah et pour les 30% qui violeraient si c'était sans répercussions au niveau justice c'est juste stupide. Beaucoup de gens tueraient contre 1 million en cash et pas de poursuite, et pourtant on est pas tous des tueurs à gages :/
Par contre, ça. C'est la pire des comparaisons. Ce n'est pas valable. Ça voudrait dire qu'aprùs un viol, le violeur gagne quelque chose ?
La comparaison juste serait plutÎt de dire qu'il y a des gens qui tueraient s'ils n'étaient pas poursuivis en justice. D'ajouter la récompense de l'argent est totalement HS et implicite des choses pas super saines.
 

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
Par contre, ça. C'est la pire des comparaisons. Ce n'est pas valable. Ça voudrait dire qu'aprùs un viol, le violeur gagne quelque chose ?
Pourquoi le violeur viole si ce n'est pas pour un interĂȘt personnel ?
 

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
*Ah oui tu as raison, alors enlevons l'argent.
Je suis sûr que pas mal de gens tueraient si il n'y avais pas de conséquences judiciaires, on n'est pas tous des meurtriers ou dans une société de meurtrier pour autant.
 

BeerHappy

Star
Inscrit
21/2/14
Messages
2 562
RĂ©actions
25
Pour la "Rape Culture" :
-Normal que les femmes soient PLUS violées que les hommes et que les hommes violent PLUS que les femmes, simple logique biologique.
Explique moi alors comment se fait-il qu'il
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.


-Vrai question comment on peut estimer correctement 100000 viole/ans alors qu'on en déclare que 6000-8000 ?
Connais-tu le concept de l'estimation ?

-Peut ĂȘtre que seul 10% des plaintes amĂšnent Ă  des condamnations mais en mĂȘme temps 2/3 de ces plaintes sont contre X (difficile de condamnĂ©s si t'as pas le coupable) et le reste faut bien PROUVER pour condamner.
Les coupables, on les connaĂźt,
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.
.

-Ensuite selon des sondages de 2017 les femmes prennent en moyenne autant les transports en commun que les hommes.
Bah oui... Quand t'as pas de voitures t'es un peu obligĂ©. đŸ€”

Et selon certains de 2018, 51% des femmes et 38% des hommes ne se sentent pas en sécurité dans les transports en commun, c'est donc un problÚme globale
Avant de citer des stats, il faudrait peut-ĂȘtre les comprendre non ? T'as pas l'impression qu'il y'a une inĂ©galitĂ© de traitements ? 51% de femmes CONTRE 38% d'hommes, ça fait donc 62% d'hommes qui n'ont pas de problĂšme Ă  prendre les transports en communs.

-Conjugal n'est pas forcément lié au domicile.
Les violences se passent en majorité dans le domicile des femmes.

-C'est bizarre de parler en % de métier occupé puisque c'est assez flou
Donc le pourcentage de métier occupé c'est flou pour toi, mais tu dis sans problÚme que les viols sont commises de maniÚre biologique ?

Parcontre ce qu'il est bon de savoir c'est que 1 ouvrier sur 5 est une OUVRIÈRE
La question de la place des femmes qui occupent les mĂ©tiers a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© expliquĂ© en long en large et en travers: Les hommes et les femmes ne choisissent pas les mĂȘmes mĂ©tiers car c'est du aux stĂ©rĂ©otypes de genre: Les hommes prendront des mĂ©tiers dit "technique" et les femmes prendront des mĂ©tiers dit "sociales".

->Payer leur loyer à cÎté de leur étude (les femmes quittent en moyenne le foyer familiale plus tÎt que les hommes)
Rien à voir avec leurs études, on parle de femmes ayant quitter définitivement l'école.

->Payer leur Ă©tudes (+longues que les hommes en moyenne)
Les femmes Ă©tudient peut-ĂȘtre plus longtemps que les hommes, mais les postes Ă  haute responsabilitĂ© ne sont bizarrement pas pour elles.

->S'occuper de leur(S) enfant(S)
Du coup tu te demandes pas que c'est un peu inégalitaire ? Un enfant ça se fait à 2, les couples mariés avec des enfants ont des répartitions de tùches inégales: Les femmes resteront plus souvent à la maison à s'occuper des enfants ou à cumuler travail+enfants avec charge mentale et tùches domestiques.

Et Jsui désoler c'est pas parcequ'il existe 3 animateurs ou journalistes véreux que tu peux parler de culture du viol
La culture du viol n'a pas été théorisé par "3 animateurs ou journalistes" mais par de nombreuses féministes avec des textes datant d'au moins un demi-siÚcle. Et toi ?

Ah et si il ne suffit pas de dire qu'on est fĂ©ministe pour l'ĂȘtre alors qui/qu'est ce qui dĂ©cide de si tu l'es ou pas ?
Y'a pleins de mecs qui se définissent "féministe" et qui sont des gros misogynes, tu le sais ?

Désolé encore mais je pense toujours que parler de "traces" patriarcales est plus approprié.
OU SONT TES SOURCES.
 
DerniĂšre Ă©dition:
M

Membre supprimé 95148

Guest
Il y a un truc qui me tracasse. On est d'accord qu'il y a une nécessité biologique pendant 3 ans (allaitement + développement de l'enfant) à ce que la femme reste avec son enfant ? Que la femme reste à s'occuper des enfants + que l'homme est-il vraiment un problÚme ou c'est plutÎt l'absence (irresponsabilité, manquement à l'éducation,...), le manque de soutien matériel et psychologique des hommes aux femmes ?

Btw. Si je critique ou fais des remarques sur des petits points seulement, c'est parce que ce sont les seuls oĂč je ne suis ni d'accord ni neutre.
 

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
Tu réponds à chaque fois à cÎté ! :eek:ooooo

-je ne parle pas de NOMBRE de viol. MĂȘme dans les sociĂ©tĂ©s oĂč le viol est extrĂȘmement minoritaire, les hommes violent PLUS que les femmes et les femmes se font PLUS violĂ©es que les hommes. C'est un fait logique.

-je connais le concept de l'estimation mais quand tu pars de 6000-8000 pour arriver à 100000 sachant que chaque journal donne un chiffre différent, ça me semble assez surprenant

-je maintiens ce que je dis, 2/3 des plaintes sont contre X, la justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier. Alors pourquoi "91%" des victimes se plaindraient si ce n'est pas pour dire qui les as violées ?

-et ça fait 49% de femmes à qui ça ne pose pas de problÚme non plus. Normalement ils ne devraient pas y avoir de gens qui aient peur, or c'est le cas. Et c'est plus le cas chez les femmes que chez les hommes car ceux-ci sont plus aptes à se défendre physiquement.

-les viols commis de maniĂšre biologique ? Mais WTF ?

-en matiÚre de métiers ouvriers, ce n'est pas les stéréotypes qui jouent mais le physique. Il y a plus d'hommes dans ce genre de métier, car ils sont plus aptes à faire des travaux de forces.

-non, je ne parle pas de femme qui ont quitté définitivement l'école.

-pour les postes à haute responsabilité c'est ce que tu dis. Il y a des femmes à des postes à haute responsabilité.

-pour les enfants c'est un choix du couple. Si la femme veut éduquer son enfant qu'elle le fasse. Si c'est le pÚre qui veut le faire aussi. Aujourd'hui tout le monde à le choix par rapport à ça.

-peut-ĂȘtre que la culture du viol Ă  Ă©tĂ© THÉORISER, mais ce n'est pas Ă  cause de 3 animateurs ou journalistes vĂ©reux qu'elle S'APPLIQUE ou qu'elle soit VRAIE.

-Ça existe. Ça ne rĂ©pond pas Ă  ma question.

Pour ce qui est des sources, principalement le plus fiable c'est à dire les sites gouvernementales français ainsi que l'insee.
Messages fusionnés automatiquement:

Il y a un truc qui me tracasse. On est d'accord qu'il y a une nécessité biologique pendant 3 ans (allaitement + développement de l'enfant) à ce que la femme reste avec son enfant ? Que la femme reste à s'occuper des enfants + que l'homme est-il vraiment un problÚme ou c'est plutÎt l'absence (irresponsabilité, manquement à l'éducation,...), le manque de soutien matériel et psychologique des hommes aux femmes ?

Btw. Si je critique ou fais des remarques sur des petits points seulement, c'est parce que ce sont les seuls oĂč je ne suis ni d'accord ni neutre.
Ce qui est sĂ»r c'est que la femme est plus importante que l'homme dans le dĂ©veloppement et le bien ĂȘtre du bĂ©bĂ© (de l'enfant en bas Ăąge)
 
M

Membre supprimé 95148

Guest
Ce qui est sĂ»r c'est que la femme est plus importante que l'homme dans le dĂ©veloppement et le bien ĂȘtre du bĂ©bĂ© (de l'enfant en bas Ăąge)
La mÚre est nécessaire au développement de l'enfant. Pour le coup, ils sont interdépendants.
Mais ça ne répond pas tellement à ce que je disais. Sur d'autres plans que le biologique il y a le développement émotionnel, affectif, intellectuel et les obligations de tùches domestiques ainsi que de revenus matériels pour vivre. L'absence d'une personne ou son manque d'implication dans tout ce qui ne touche pas au développement mÚre-enfant est un réel souci. Comme l'a dit BeerHappy, un enfant ç'a été fait à deux mais c'est surtout tout le travail nécessaire autour qui ne peut pas se faire seul sans séquelle.

Ah et je rĂ©pondrais Ă  ton message au dĂ©but de la page, un peu plus tard. Ça me semble intĂ©ressant d'aller un peu plus loin.
 

BeerHappy

Star
Inscrit
21/2/14
Messages
2 562
RĂ©actions
25
-je ne parle pas de NOMBRE de viol. MĂȘme dans les sociĂ©tĂ©s oĂč le viol est extrĂȘmement minoritaire, les hommes violent PLUS que les femmes et les femmes se font PLUS violĂ©es que les hommes. C'est un fait logique.
J'ai rien compris. Ce que tu dis n'a aucun sens.

-je connais le concept de l'estimation mais quand tu pars de 6000-8000 pour arriver à 100000 sachant que chaque journal donne un chiffre différent, ça me semble assez surprenant
C'est des estimations...

-je maintiens ce que je dis, 2/3 des plaintes sont contre X, la justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier.
La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir les meurtres.
La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir les agressions.
La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir les vols.
La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir le harcÚlement.

Alors pourquoi "91%" des victimes se plaindraient si ce n'est pas pour dire qui les as violées ?
LES VICTIMES CONNAISSENT LEURS AGRESSEURS. Portez plainte contre eux peut les mener Ă  : Des remontrances ou des menaces. Porter plainte n'est pas aussi facile qu'on le croit.

-et ça fait 49% de femmes à qui ça ne pose pas de problÚme non plus.
49% c'est inférieur à 51% :rolleyes:

Normalement ils ne devraient pas y avoir de gens qui aient peur, or c'est le cas. Et c'est plus le cas chez les femmes que chez les hommes car ceux-ci sont plus aptes à se défendre physiquement.
Ah là là ces bonnes femmes qui ne savent pas se défendre physiquement.

-les viols commis de maniĂšre biologique ? Mais WTF ?
C'est pas moi qui le dit, c'est toi :
-Normal que les femmes soient PLUS violées que les hommes et que les hommes violent PLUS que les femmes, simple logique biologique.
-en matiÚre de métiers ouvriers, ce n'est pas les stéréotypes qui jouent mais le physique. Il y a plus d'hommes dans ce genre de métier, car ils sont plus aptes à faire des travaux de forces.
Euh non... On est plus dans les annĂ©es 60, les machines ont remplacĂ© la force musculaire, je le redis, si les femmes sont moins enclines Ă  ĂȘtre ouvriĂšres c'est parce qu'elles vont simplement dans les mĂ©tiers dits sociales: S'occuper des enfants ou des personnes malades par exemple.

-non, je ne parle pas de femme qui ont quitté définitivement l'école.
Donc t'es hors-sujet.

-pour les postes à haute responsabilité c'est ce que tu dis. Il y a des femmes à des postes à haute responsabilité.
J'ai pas dit ça ??? J'ai dit que mĂȘme si les femmes poursuivent de longues Ă©tudes, elles ne finiront pas dans les mĂ©tiers Ă  hautes responsabilitĂ©s, ça ne veut pas dire qui y'en a 0, mais elles sont LARGEMENT infĂ©rieures.

-pour les enfants c'est un choix du couple. Si la femme veut éduquer son enfant qu'elle le fasse. Si c'est le pÚre qui veut le faire aussi. Aujourd'hui tout le monde à le choix par rapport à ça.
C'est pas "un choix" quand la majorité des femmes abandonnent leur travail pour s'occuper de leurs enfants.

-peut-ĂȘtre que la culture du viol Ă  Ă©tĂ© THÉORISER, mais ce n'est pas Ă  cause de 3 animateurs ou journalistes vĂ©reux qu'elle S'APPLIQUE ou qu'elle soit VRAIE.
J'attend quand mĂȘme tes sources pour me prouver que ça n'existe pas.

Pour ce qui est des sources, principalement le plus fiable c'est à dire les sites gouvernementales français ainsi que l'insee.
File tes liens. Qu'on rigole un peu.

Ce qui est sĂ»r c'est que la femme est plus importante que l'homme dans le dĂ©veloppement et le bien ĂȘtre du bĂ©bĂ© (de l'enfant en bas Ăąge)
M'oui enfin... Ca n'empĂȘche pas les hommes de changer les couches du bĂ©bĂ© on de quitter son travail pour aller le chercher quand il est malade.
 

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
J'ai rien compris. Ce que tu dis n'a aucun sens.



C'est des estimations...



La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir les meurtres.
La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir les agressions.
La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir les vols.
La justice peut pas lire dans les pensées des victimes pour vérifier, donc on peut pas punir le harcÚlement.



LES VICTIMES CONNAISSENT LEURS AGRESSEURS. Portez plainte contre eux peut les mener Ă  : Des remontrances ou des menaces. Porter plainte n'est pas aussi facile qu'on le croit.



49% c'est inférieur à 51% :rolleyes:



Ah là là ces bonnes femmes qui ne savent pas se défendre physiquement.



C'est pas moi qui le dit, c'est toi :




Euh non... On est plus dans les annĂ©es 60, les machines ont remplacĂ© la force musculaire, je le redis, si les femmes sont moins enclines Ă  ĂȘtre ouvriĂšres c'est parce qu'elles vont simplement dans les mĂ©tiers dits sociales: S'occuper des enfants ou des personnes malades par exemple.



Donc t'es hors-sujet.



J'ai pas dit ça ??? J'ai dit que mĂȘme si les femmes poursuivent de longues Ă©tudes, elles ne finiront pas dans les mĂ©tiers Ă  hautes responsabilitĂ©s, ça ne veut pas dire qui y'en a 0, mais elles sont LARGEMENT infĂ©rieures.



C'est pas "un choix" quand la majorité des femmes abandonnent leur travail pour s'occuper de leurs enfants.



J'attend quand mĂȘme tes sources pour me prouver que ça n'existe pas.



File tes liens. Qu'on rigole un peu.



M'oui enfin... Ca n'empĂȘche pas les hommes de changer les couches du bĂ©bĂ© on de quitter son travail pour aller le chercher quand il est malade.
Écoute vraiment ça me dĂ©sole.
Tu es à cÎté de la plaque. Tu ne comprends pas.
Et je dis pas ça méchamment.
Fais des recherches calmement, et je suis sûr que tu comprendras mieux les choses.
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.

Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.
 

Amnesia.

Apprenti(e)
Inscrit
13/9/16
Messages
205
RĂ©actions
27
J'ai rien compris. Ce que tu dis n'a aucun sens.
Y'a rien Ă  comprendre, il suffit de lire..

49% c'est inférieur à 51% :rolleyes:
J'crois que t'as pas capté que le problÚme c'est pas que le pourcentage de femmes qui ont peur de prendre des transports en commun soit plus élevé que le pourcentage des femmes qui n'ont pas peur, mais le problÚme c'est que ce pourcentage soit aussi élevé. Donc qu'il soit plus élevé ou non, dans tous les cas le chiffre sera élevé, parce que si déjà 10-20 pourcent des femmes ont peur, c'est qu'il y a déjà un problÚme... Peu importe les chiffres, l'important c'est que c'est pas normal que les femmes ait juste peur de prendre des transports en commun. Et ce que Kagetane disait, c'est que cette peur touchait aussi les hommes bien que le pourcentage soit moindre concernant les hommes.
Ah là là ces bonnes femmes qui ne savent pas se défendre physiquement.
Bah ouais complÚtement, en tant que femme, je peux admettre que j'ai peur de beaucoup de choses concernant "la vie extérieure en communauté". Je ne me sens jamais en sécurité seule...


Euh non... On est plus dans les annĂ©es 60, les machines ont remplacĂ© la force musculaire, je le redis, si les femmes sont moins enclines Ă  ĂȘtre ouvriĂšres c'est parce qu'elles vont simplement dans les mĂ©tiers dits sociales: S'occuper des enfants ou des personnes malades par exemple.
Bah peut-ĂȘtre que la majoritĂ© des femmes prĂ©fĂšrent les mĂ©tiers dans le domaine du social ? Rien ne les empĂȘche de se lancer dans d'autres domaines? Mais concernant les mĂ©tiers physique et j'insiste sur physique, les hommes vont ĂȘtre plus apte physiquement Ă  pratiquer ces mĂ©tiers parce que ils sont en moyenne plus fort physiquement, il suffit de prendre exemple dans les mĂ©tiers de construction.


C'est pas "un choix" quand la majorité des femmes abandonnent leur travail pour s'occuper de leurs enfants.
Abandonner son travail, c'est un choix. C'est pas obligatoire. Si tu veux pas t'occuper de ton gosse, tu l'envoies Ă  la crĂšche. Ou sinon tu fais pas de gosses. Non mais sinon 'fin c'est une question de vie de couple, genre t'en parles avec ton conjoint, et la dĂ©cision se prend Ă  deux si dans le couple ça se passe bien. AprĂšs moi perso' je n'y vois pas spĂ©cialement de problĂšme, va voir des mĂšres et discutes en avec elles, ça se trouve elles le vivent trĂšs bien. Ca me choque pas plus que ça, parce que Ă  partir du moment oĂč tu veux un enfant, c'est que tu prends la responsabilitĂ© de t'en occuper aprĂšs, donc le fait d'abandonner son travail, bah qu'est-ce que tu veux faire, c'est quoi le problĂšme en fait? T'as une solution Ă  proposer? Le gosse il s''Ă©lĂšvera pas tout seul.


M'oui enfin... Ca n'empĂȘche pas les hommes de changer les couches du bĂ©bĂ© on de quitter son travail pour aller le chercher quand il est malade.
Ce que Kagetane dit, c'est que la femme a un rÎle plus important dans le développement de l'enfant, parce qu'elle possÚde un lien plus fort avec ce dernier, genre c'est "naturel".
AprĂšs on est au 21Ăšme siĂšcle donc si tu crois que tous les hommes s'en branlent de leur gosse et qu'ils ne font rien, bah c'est qu'on vit pas dans la mĂȘme sociĂ©tĂ© je crois, avoir un enfant, la plupart du temps c'est une dĂ©cision qui se prend Ă  deux donc j'pige pas trop oĂč tu veux en venir. Puis si tu as un enfant avec ton homme, et que cet homme est tel que tu le dĂ©cris, bah le problĂšme vient juste du couple ou de la communication, fais pas un gosse avec n'importe qui.
 

BeerHappy

Star
Inscrit
21/2/14
Messages
2 562
RĂ©actions
25
Un an et demi aprÚs #Metoo, les stéréotypes sur le viol restent encore trÚs ancrés, révÚle une étude
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.

Dans notre sociĂ©tĂ© tout le monde est d'accord pour dire que les violeurs sont les coupables de leurs actions, on va en mĂȘme temps penser que la victime y est pour quelque chose.
 
Inscrit
4/9/13
Messages
2 802
RĂ©actions
25
Plop.

C'est l'été, les droitards s'enmerdaient du coup re un débat sur le burkini (bon pour le coup il a été provoqué mais osef)


3907


La fascination de certains (toujours les mĂȘme) Ă  ne pas comprendre la laicitĂ© française, qui est probablement un acte volontaire de leur part.
Soyon clair. S'habiller français ne veut rien dire, pourquoi?

Article 2 de la loi de 1905 portant sur la laicité.
"La RĂ©publique ne reconnaĂźt, ne salarie ni ne subventionne aucun culte."

Qu'est ce que cela veut dire?

"ne reconnait pas" cela veut dire qu'on a pas la capacité de reconnaitre

A ce titre, le rapporteur de la loi Aristide Briand prenait l'exemple de la soutane des prĂȘtres en prĂ©cisant qu'il deviendra un vetement comme un autre.
En ce sens, l'Ă©tat ne peut ĂȘtre en mesure de "reconnaitre" le burkini comme la burqua ou la soutane.

On ne peut pas interdire un vetement et encore moins dire qu'il est "français" ou non car il n'existe pas de vetement français comme il peut exister un habit quatari ou mĂȘme un voile iranien pour les femmes rĂ©git par la loi.


Si on reprends cette mĂȘme loi, dans l'article 1 nous avons
"La RĂ©publique assure la libertĂ© de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions Ă©dictĂ©es ci-aprĂšs dans l'intĂ©rĂȘt de l'ordre public"

Il faut insister sur l'idée du "libre exercice", ce qui veut dire, qu'une personne doit avoit le droit de croire ainsi que le droit de ne pas croire.
Ensuite, il faut analyser l'idée du " libre exercice". Il précise, qu'un croyant à le droit d'exprimer son culte de la façon dont il le souhaite. (Tant qu'il ne rompt pas les intérets public)
Un croyant pourra donc autant choisir de porter un vetement "religieux" comme il pourra choisir de ne pas le porter.
Aucune personne en France ne peut vous obliger Ă  l'enlever ou le porter de fait.

C'est ainsi, trĂšs simple.

Nous avons par contre un mouvement fem qui tend Ă  dire qu'il faut l'interdire car il est signe de soumission.
Dans d'autre pays peut-ĂȘtre mais, ici c'est un choix de le mettre ou non.
Quand des femmes se battent au Moyen-Orient contre le voile ne veut pas dire qu'elles se battant pour l'interdire mais interdire "l'obligation" de le mettre.

Interdire des vetements car ils sont signe de soumission revient encore en venir à controler la façon dont la femme doit s'habiller.
Evidemment on ne parle pas d'habit masculin.

En plus, si nous faisons un débat religieux. Nous savons que l'islam à un rapport proche à la soumision mais pas dans un sens "sous-merde" ou "esclave"
Le mot musulman veut dire Ă  l'origine se remettre Ă  Dieu c’est-Ă -dire de se soumettre (Ă  lui et sa volontĂ©)

Bonne journée à vous
 
DerniĂšre Ă©dition:

Nakomi

Star
Inscrit
11/2/12
Messages
2 984
RĂ©actions
237
Plop.

C'est l'été, les droitards s'enmerdaient du coup re un débat sur le burkini (bon pour le coup il a été provoqué mais osef)


Voir la piĂšce jointe 3907


La fascination de certains (toujours les mĂȘme) Ă  ne pas comprendre la laicitĂ© française, qui est probablement un acte volontaire de leur part.
Soyon clair. S'habiller français ne veut rien dire, pourquoi?

Article 2 de la loi de 1905 portant sur la laicité.
"La RĂ©publique ne reconnaĂźt, ne salarie ni ne subventionne aucun culte."

Qu'est ce que cela veut dire?

"ne reconnait pas" cela veut dire qu'on a pas la capacité de reconnaitre

A ce titre, le rapporteur de la loi Aristide Briand prenait l'exemple de la soutane des prĂȘtres en prĂ©cisant qu'il deviendra un vetement comme un autre.
En ce sens, l'Ă©tat ne peut ĂȘtre en mesure de "reconnaitre" le burkini comme la burqua ou la soutane.

On ne peut pas interdire un vetement et encore moins dire qu'il est "français" ou non car il n'existe pas de vetement français comme il peut exister un habit quatari ou mĂȘme un voile iranien pour les femmes rĂ©git par la loi.


Si on reprends cette mĂȘme loi, dans l'article 1 nous avons
"La RĂ©publique assure la libertĂ© de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions Ă©dictĂ©es ci-aprĂšs dans l'intĂ©rĂȘt de l'ordre public"

Il faut insister sur l'idée du "libre exercice", ce qui veut dire, qu'une personne doit avoit le droit de croire ainsi que le droit de ne pas croire.
Ensuite, il faut analyser l'idée du " libre exercice". Il précise, qu'un croyant à le droit d'exprimer son culte de la façon dont il le souhaite. (Tant qu'il ne rompt pas les intérets public)
Un croyant pourra donc autant choisir de porter un vetement "religieux" comme il pourra choisir de ne pas le porter.
Aucune personne en France ne peut vous obliger Ă  l'enlever ou le porter de fait.

C'est ainsi, trĂšs simple.

Nous avons par contre un mouvement fem qui tend Ă  dire qu'il faut l'interdire car il est signe de soumission.
Dans d'autre pays peut-ĂȘtre mais, ici c'est un choix de le mettre ou non.
Quand des femmes se battent au Moyen-Orient contre le voile ne veut pas dire qu'elles se battant pour l'interdire mais interdire "l'obligation" de le mettre.

Interdire des vetements car ils sont signe de soumission revient encore en venir à controler la façon dont la femme doit s'habiller.
Evidemment on ne parle pas d'habit masculin.

En plus, si nous faisons un débat religieux. Nous savons que l'islam à un rapport proche à la soumision mais pas dans un sens "sous-merde" ou "esclave"
Le mot musulman veut dire Ă  l'origine se remettre Ă  Dieu c’est-Ă -dire de se soumettre (Ă  lui et sa volontĂ©)

Bonne journée à vous
Pour moi ce dĂ©bat s'arrĂȘte Ă : "On ne peut pas forcer quelqu'un Ă  se dĂ©shabiller".
Si toute ma vie j'avais eu l'habitude de me couvrir, je me sentirais agressĂ© que d'ĂȘtre obligĂ© d'exposer mon corps.
L'interdire n'est pas mieux que de l'imposer. Ce qui fait une société libre c'est la capacité de choisir.
 

Kiss

Constellation
Inscrit
5/9/10
Messages
6 600
RĂ©actions
18
Bon, j'ai vu la réponse de BeerHappy, avec laquelle je m'accorde, mais j'ai d'autres points à évoquer, alors je vais tenter, en espérant que tu me lises un peu plus que tu ne l'as lu.

-Normal que les femmes soient PLUS violées que les hommes et que les hommes violent PLUS que les femmes, simple logique biologique.
"Normal que les femmes soient PLUS violées que les hommes", je suis pas expert mais je suis à peu prÚs sûr qu'au pénal cette phrase passe pas. Mais bref je suis tatillon. "et que les hommes violent PLUS que les femmes, simple logique biologique". Logique biologique ? Je connais la logique, la biologie, mais la logique biologique ? La biologie suit un principe de vie, une logique ? Quelle est-elle ? C'est qui qui l'a décidée ? Dieu ? De quoi on parle ?
Prouve moi que biologiquement les hommes violent nécessairement plus que les femmes.

-Vrai question comment on peut estimer correctement 100000 viole/ans alors qu'on en déclare que 6000-8000 ?
Ben je sais pas, t'as l'air expert de l'Insee, t'as pas lu leur mĂ©thodo pour ces enquĂȘtes ? :)
En fait généralement ça se fait par sondages, tout simplement. On demande aux femmes si elles ont déjà été violées, on compare avec le nombre recensé, et on obtient le nombre de viols "cachés". Sache que ce chiffre est volontairement sous-estimé.

-Ensuite selon des sondages de 2017 les femmes prennent en moyenne autant les transports en commun que les hommes.
Waw, c'est ouf ! C'est presque comme si elles avaient autant de boulot que les hommes (pour bien payé never forget) et que donc elles devaient autant s'y rendre qu'eux !

Et selon certains de 2018, 51% des femmes et 38% des hommes ne se sentent pas en sécurité dans les transports en commun, c'est donc un problÚme globale
Ben, déjà je vois l'écart entre 38% et 51% perso, et surtout ce qui est intéressant c'est de faire le rapport agressions subies/peur, on se rend vite compte que les hommes sont des chochottes #virilisme.

-C'est bizarre de parler en % de métier occupé puisque c'est assez flou
Parcontre ce qu'il est bon de savoir c'est que 1 ouvrier sur 5 est une OUVRIÈRE, et que 30-33% des femmes dans le monde du travail, travaillent à temps partiel ce qui peut s'expliquer par notamment 3 choses :
->Payer leur loyer à cÎté de leur étude (les femmes quittent en moyenne le foyer familiale plus tÎt que les hommes)
->Payer leur Ă©tudes (+longues que les hommes en moyenne)
->S'occuper de leur(S) enfant(S)
Non, dans ces statistiques le temps partiel pendant études n'est pas comptabilisé.
Donc non.
"S'occuper de leur(S) enfant(S)"
...
*frotte ses yeux*

"S'occuper de leur(S) enfant(S)"
Je.
Je ne vais rien répondre d'accord?^^

Ah et pour les 30% qui violeraient si c'était sans répercussions au niveau justice c'est juste stupide. Beaucoup de gens tueraient contre 1 million en cash et pas de poursuite, et pourtant on est pas tous des tueurs à gages :/
"Beaucoup de gens tueraient contre 1 million en cash et pas de poursuite", non, non, non et non. Prouve le ? Tu as un sondage ? Quelque chose ?
La seule affirmation vraie, c'est que "Beaucoup de gens pensent que beaucoup de gens tueraient contre 1 million en cash et pas de poursuite", parce qu'on est tous de gros Ă©goĂŻstes qui croient ĂȘtre les seuls ĂȘtres censĂ©s et moraux.

Et Jsui désoler c'est pas parcequ'il existe 3 animateurs ou journalistes véreux que tu peux parler de culture du viol
Oui oui, 3. 3 par secondes à la télé tu veux dire, je suppose ? C'en est rempli.

Ah et si il ne suffit pas de dire qu'on est fĂ©ministe pour l'ĂȘtre alors qui/qu'est ce qui dĂ©cide de si tu l'es ou pas ?
Les actes ?

Écoute vraiment ça me dĂ©sole.
Tu es à cÎté de la plaque. Tu ne comprends pas.
Et je dis pas ça méchamment.
Fais des recherches calmement, et je suis sûr que tu comprendras mieux les choses.
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.

Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.
Mais si tu les as faites les recherches, pourquoi autant d'erreurs ? Pourquoi ne pas poster les liens directement ?
 
  • Haha
Reactions: Jds

Amnesia.

Apprenti(e)
Inscrit
13/9/16
Messages
205
RĂ©actions
27
"en, déjà je vois l'écart entre 38% et 51% perso, et surtout ce qui est intéressant c'est de faire le rapport agressions subies/peur, on se rend vite compte que les hommes sont des chochottes #virilisme. "

Les hommes sont des chochottes ?
AprĂšs tout le monde est humain et tout le monde peut avoir peur vu la cruautĂ© qui peut se passer dans ce monde. Oui, peut ĂȘtre que les femmes sont le plus touchĂ© par les agressions sexuelles et alors ? Aux hommes aussi il peut arriver des choses.
Tout le monde n'a pas peur certes mais je ne vois pas pourquoi les hommes ne pourraient pas avoir peur, car c'est bon dĂšs qu'un homme a peur c'est une chochotte une tapette ?
 

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
"""Normal que les femmes soient PLUS violées que les hommes", je suis pas expert mais je suis à peu prÚs sûr qu'au pénal cette phrase passe pas. Mais bref je suis tatillon. "et que les hommes violent PLUS que les femmes, simple logique biologique". Logique biologique ? Je connais la logique, la biologie, mais la logique biologique ? La biologie suit un principe de vie, une logique ? Quelle est-elle ? C'est qui qui l'a décidée ? Dieu ? De quoi on parle ?
Prouve moi que biologiquement les hommes violent
nécessairement
plus que les femmes."""
-Il n'y a pas de preuve en soit (je ne connais pas d'étude qui montrerait ça ? O-o)
C'est un constat. Et ça me semble logique. Vu les années d'humanité précédentes, les chiffres, et des particules d'instincts primitifs (du style compétition spermatique)

"""
Ben je sais pas, t'as l'air expert de l'Insee, t'as pas lu leur mĂ©thodo pour ces enquĂȘtes ? :)
En fait généralement ça se fait par sondages, tout simplement. On demande aux femmes si elles ont déjà été violées, on compare avec le nombre recensé, et on obtient le nombre de viols "cachés". Sache que ce chiffre est volontairement sous-estimé.""""
-Selon une étude conjointe de l'Insee, du ministÚre de l'intérieur et du ministÚre de la justice (+ONDRP +SSM-Si +SDSE) de 2017, on estime que 65 000 femmes adultes on été victime d'au moins un viol.
Avec les 100 000 ça fait 35 000 de différence.

"""
Waw, c'est ouf ! C'est presque comme si elles avaient autant de boulot que les hommes (pour bien payé never forget) et que donc elles devaient autant s'y rendre qu'eux !"""
-Oui.

""""
Ben, déjà je vois l'écart entre 38% et 51% perso, et surtout ce qui est intéressant c'est de faire le rapport agressions subies/peur, on se rend vite compte que les hommes sont des chochottes #virilisme.""""
-#virilisme :/
L'insécurité ça touche tout le monde.

""""
Non, dans ces statistiques le temps partiel pendant études n'est pas comptabilisé.
Donc non.
"S'occuper de leur(S) enfant(S)"
...
*frotte ses yeux*

"S'occuper de leur(S) enfant(S)"
Je.
Je ne vais rien répondre d'accord?^^"""
-Effectivement non tu as raisons O-o Merci :)
Mais cependant cela reste vrai pour les autres raisons.

"""
"Beaucoup de gens tueraient contre 1 million en cash et pas de poursuite", non, non, non et non. Prouve le ? Tu as un sondage ? Quelque chose ?
La seule affirmation vraie, c'est que "Beaucoup de gens pensent que beaucoup de gens tueraient contre 1 million en cash et pas de poursuite", parce qu'on est tous de gros Ă©goĂŻstes qui croient ĂȘtre les seuls ĂȘtres censĂ©s et moraux.""""
-Ah. Et ducoup je vais te répondre "Prouve le ? Tu as un sondage ? Quelque chose ?" xD
Ne soyons pas puritain, c'est vrai.
Moi mĂȘme je le ferais, je ne suis pas un meurtrier pour autant.
MĂȘme si tu n'es pas d'accord, le message est lĂ .
C'est pas parce-que si m'offrait la possibilitĂ© de me faire de l'argent sans poursuite et que je le ferais que je suis ACTUELLEMENT LÀ MAINTENANT un meurtrier. Jvai tuer personne dans ma vie, parce-que ce genre de possibilitĂ© n'existe pas Ă  mon Ă©chelle x)

"""""
Oui oui, 3. 3 par secondes à la télé tu veux dire, je suppose ? C'en est rempli.""""
-C'est pas un argument ni une preuve.
Et tu te trompes parce-que pendant 3 secondes Ya aussi de la pub pour une Renaud ou du Colgate et je crois pas qu'elles soutiennent la "culture du viol" :p

"""""
Les actes ?"""""
-Les actes ? D'accord mais alors on est obligĂ© de manifester pour ĂȘtre fĂ©ministe ?
Genre si moi je respecte les femmes et tout et tout mais que je vais pas dans la rue et que je fais rien de particulier, je suis pas féministe ?
 
DerniĂšre Ă©dition:
M

Membre supprimé 95148

Guest
Avoir pris sérieusement le "chochotte" ^^
Je ne vais pas me permettre pour le coup de répondre à la place de Kiss mais on est bien loin de votre interprétation, quoique ça alimentera les explications post-quiproquo, ce qui est une bonne chose.

Kagetane tes rĂ©ponses commencent Ă  devenir illisibles vu la longueur toujours plus grande des messages. Ce serait bien que tu cites les messages auxquels tu rĂ©ponds mĂȘme si ce n'est qu'entre guillemets comme Amnesia. Si tu aurais l'amabilitĂ© d'Ă©diter ton dernier message, merci.
 
Inscrit
4/9/13
Messages
2 802
RĂ©actions
25
Il n'y a pas de preuve en soit (je ne connais pas d'étude qui montrerait ça ? O-o)
C'est un constat. Et ça me semble logique. Vu les années d' humanité précédentes, les chiffres, et des particules d'instincts primitifs (du style compétition spermatique)
Tu bases donc ton raisonnement sur une observation.
De ce fait, les blancs sont supérieurs, c'est un constat non ? Vu les anénes d'humanutés précédentes, les chiffres, et des particules d'intinctifs primitifs(du style compétition spermatique)
Mais c'est vrai, dites moi une pĂ©riode de l'histoire oĂč l'homme noir a Ă©tĂ© dominant?
Alors qu'en face : GrÚce Antique, Empire Romain, Monarchie européennes, les colonies européennes. Le monde moderne via l'OCDE.

C'est un constat, l'homme noir est inférieur.

Bref en ayant pris ton raisonnement en ironie, par "constat" on peut déduire enormement de choses en fait et c'est tout simplement. Irrecevable.
A moins que tu puisse me dĂ©montrer que l'homme Ă  dans ses gĂȘnes, l'instinct de violeur que la femme n'a pas. Biologiquement, on peut parler de l'argument classique de "testos" mais clairement, rien n'indique et ne justifie que l'homme est beaucoup plus violant.

A part "un constat"

Selon une étude conjointe de l'Insee, du ministÚre de l'intérieur et du ministÚre de la justice (+ONDRP +SSM-Si +SDSE) de 2017, on estime que 65 000 femmes adultes on été victime d'au moins un viol.
Avec les 100 000 ça fait 35 000 de différence.
Il faut prendre avec pincette ces résultat quand on sait la différence entre viols recensés et viol non déclarés. De ce fait, on est capable de démontrer que les chiffres que l'on a "sous-estime" la réalité.
Chaque année nous avons entre 15 et 20 k déclarés et on estime qu'il y en aurait vraiment, autour des 75 000 donc proche du chiffre 65 000 que tu évoques.

Souvent car la personne est un proche : dans environ 3 cas/4, la victime connaisait son agresseur, c'est mĂȘme gĂ©nĂ©ralement un proche. Sans compter que ce proche est souvent le conjoint.
A rajouter à cela, les chiffres sur tentatives de viol (autour des 190 000/ans) + des agressions sexuelles (souvent impossible à déterminer vu qu'une agression sexuelle est plus difficilement condamnable. En effet, comment prouver à part des témoins, qu'un mec nous a mis une main au cul mais dans ce genre de cas, il suffit juste de demander à tes potes pour savoir que l'agression sexuels, c'est quelque chose que beaucoup de femmes ont déja subi)

Bref au final, on arrive à un chiffre du genre, une femme sur 10 va subir un viol dans sa vie. (plus autour des 12-15 % en vérité)


L'insécurité ça touche tout le monde.
Certes, nĂ©anmoins tu ne pourras pas enlever le fait qu'ĂȘtre une femme attire plus d'insĂ©curitĂ© sur ce sujet lĂ .

Genre si moi je respecte les femmes et tout et tout mais que je vais pas dans la rue et que je fais rien de particulier, je suis pas féministe ?
Respecter les femmes cela veut tout et rien dire à la fois. Dpuis le début tu tends plutot à montrer que tu ne le fait pas sur ce genre de sujet quand tu tends à minimiser certains faits, c'est ballo ^^
 

Kagetane

Initié(e)
Inscrit
11/3/16
Messages
269
RĂ©actions
25
"Bref en ayant pris ton raisonnement en ironie, par "constat" on peut déduire enormement de choses en fait et c'est tout simplement. Irrecevable.


A moins que tu puisse me dĂ©montrer que l'homme Ă  dans ses gĂȘnes, l'instinct de violeur que la femme n'a pas. Biologiquement, on peut parler de l'argument classique de "testos" mais clairement, rien n'indique et ne justifie que l'homme est beaucoup plus violant."


-C'est vrai tu as raison qu'avec des constats on peut faire ce qu'on veut.
Mais ici le constat est moins absurde.
Les hommes sont naturellement plus fort physiquement que les femmes (en moyenne) DONC les hommes sont plus aptes Ă  tenter de violer et/ou violer quelqu'un que les femmes (puisque pour les femmes, moins forte, il sera plus difficile de le faire).
Il est donc logique que l'homme viole plus que les femmes et que les femmes se fassent plus violée par les hommes non ?
(aprÚs c'est pas normal le viol en général hein)
Vu les années d'humanité précédentes, c'est pour évoquer ces fameuses racines patriarcale (L'ONU en 1996 attribue la cause de la violence des hommes à des facteurs sociaux qui ont pris racine dans l'historique des mythes et préjugés sur la condition de l'homme et de la femme.)


"Il faut prendre avec pincette ces résultat quand on sait la différence entre viols recensés et viol non déclarés. De ce fait, on est capable de démontrer que les chiffres que l'on a "sous-estime" la réalité.
Chaque année nous avons entre 15 et 20 k déclarés et on estime qu'il y en aurait vraiment, autour des 75 000 donc proche du chiffre 65 000 que tu évoques."


-Si on regarde le nombre de viol enregistré par la police et la gendarmerie et en faisant une moyenne de 2016 à 2018 (info data.gouv) on compte environ 8800 viol de majeur/an
Sur ce chiffre on peut estimer qu'au moins 13% des femmes victimes de viols portent plainte.


"Souvent car la personne est un proche : dans environ 3 cas/4, la victime connaisait son agresseur, c'est mĂȘme gĂ©nĂ©ralement un proche. Sans compter que ce proche est souvent le conjoint.
A rajouter à cela, les chiffres sur tentatives de viol (autour des 190 000/ans) + des agressions sexuelles (souvent impossible à déterminer vu qu'une agression sexuelle est plus difficilement condamnable. En effet, comment prouver à part des témoins, qu'un mec nous a mis une main au cul mais dans ce genre de cas, il suffit juste de demander à tes potes pour savoir que l'agression sexuels, c'est quelque chose que beaucoup de femmes ont déja subi)"


Vrai mais les tentatives de viols (chez les majeurs) sont bien moins nombreuses. Encore une fois selon un rapport de l'Insee (ONDRP, SSM-SI) 94000 femmes déclarent avoir été victime d'un viol et/ou d'une tentative de viol, en estimation on est loin des 190000/ans.
(ah et le proche est souvent un conjoint OU un ex-conjoint aussi)


"Bref au final, on arrive à un chiffre du genre, une femme sur 10 va subir un viol dans sa vie. (plus autour des 12-15 % en vérité)"


-ComplĂštement faux.
Ces chiffres sortent du CDC amĂ©ricain selon un Ă©tude qui date de 2011 faite sur 14000 personnes avec une mĂ©thodes DÉGUEULASSE (du style que si les gens rĂ©pondaient oui Ă " avez vous dĂ©jĂ  subi une penetration facilitĂ© par la drogue ou l'alcool ?" on les rangĂ©s direct dans la case "viol" sans poser d'autre question)
En France ces chiffres viennent d'un sondage ifop de 2018 qui s'est dĂ©roulĂ© sur internet en 10 jours sur 2167 femmes (pas beaucoup comparĂ© Ă  la population française). C'est ÇA qui est Ă  prendre avec des pincettes. (sachant que dans les rĂ©sultats ils prĂ©cisent que vu comme ce sondage Ă  Ă©tĂ© mĂ©diatisĂ© il est possible que certains rĂ©sultats soient sous ou sur estimĂ©)


"Certes, nĂ©anmoins tu ne pourras pas enlever le fait qu'ĂȘtre une femme attire plus d'insĂ©curitĂ© sur ce sujet lĂ ."


-Je suis d'accord avec toi.


"Respecter les femmes cela veut tout et rien dire à la fois. Dpuis le début tu tends plutot à montrer que tu ne le fait pas sur ce genre de sujet quand tu tends à minimiser certains faits, c'est ballo ^^"


-Je ne minimise rien juste "facts don't care about your feelings" ^^
 

Jds

GĂ©nie
Inscrit
2/8/14
Messages
1 202
RĂ©actions
54
DONC les hommes sont plus aptes Ă  tenter de violer et/ou violer quelqu'un que les femmes (puisque pour les femmes, moins forte, il sera plus difficile de le faire).
Il est donc logique que l'homme viole plus que les femmes et que les femmes se fassent plus violée par les hommes non ?
(aprÚs c'est pas normal le viol en général hein)
L'humain est apte Ă  tuer, l'humain est apte Ă  manger un autre humain, l'humain est apte Ă  avoir des comportements d'auto-destruction, est-ce que la logique reste la mĂȘme ? Le viol n'est pas une histoire principalement d'aptitude, en gardant le contexte de notre phrase ici, tout le monde peut violer. Sauf que le point Ă  noter, selon moi, et qui est important, c'est pourquoi un viol a lieu, quel dĂ©sir est cherchĂ© Ă  l'intĂ©rieur de cet acte, quelle est la finalitĂ©, quelle est la cause. La cause n'est pas une aptitude, l'aptitude donne lieu Ă  la possibilitĂ© de la cause, pour autant, elle n'est pas la cause.

Pour ce qui est des chiffres, je pense qu'en cherchant, on aura des rĂ©sultats qui iront vers un sens ou l'autre, mĂȘme si c'est utile, il faut que ce soit pas mal Ă©crasant en terme de majoritĂ© de rĂ©sultats d'Ă©tudes, genre, qu'il y ait un consensus ou ce qui s'en approche. Ou bien, je pense, bien soigner la dĂ©monstration de sa prudence quand on parle des statistiques de viols et cetera.

Je ne minimise rien juste "facts don't care about your feelings" ^^
Je pense plutĂŽt que les faits en ont pas grand chose Ă  faire des jugements de valeur, et non des ressentis, qui, eux, sont je pense, importants Ă  prendre en compte. On peut se ficher de comment quelqu'un Ă©value quelque chose, mais pas de comment iel le ressent.
 
Haut