05_lucrece.jpg

Titus Lucretius Carus est un philosophe et poète romain, ayant vécu entre vécu entre 98 et 55 avant Jésus Christ et étant un matérialiste et adversaire de la religion.
Encore aujourd'hui, nous avons peu d'information sur la vie de Lucrèce. Il semblerait qu'il aurait été l'élève de Zénon, en Grèce, mais il s’est surtout montré un disciple enthousiaste d’Epicure (deux siècle après la mort de ce dernier) et dont il est grandement attaché.
Lucrèce essaie de faire connaître l’épicurisme aux romains dans la période troublée de la fin de la République. Il voit la connaissance matérialiste qu'il possède de l’univers comme un moyen d’atteindre l’ataraxie (absence de trouble de l’âme), qui est la finalité de l’épicurisme. Il reprend et développe la théorie du clinamen d’Epicure (déviation spontanée du mouvement des atomes dans leur trajectoire), forme de liberté mécanique, conduisant à la liberté humaine.
Pour Lucrèce, qui n'était pas athée au sens strict, les dieux existent bien mais ils sont étrangers à la création de notre monde et n'y interviennent pas. Il est donc inutile de les prier et absurde de les craindre. Quant à la Providence et aux superstitions, elles ne sont que des inventions de l'ignorance et de la peur.
Lucrèce se serait suicidé après avoir été rendu à moitié fou par un philtre d'amours. Son unique poème, De Rerum Nature (De la nature), aurait été écrit dans les périodes de repos de sa folie. Son œuvre est un appel poignant à la libération de l'homme.

Voici quelques citations de Lucrèce dans son œuvre De Rerum Natura :

"Fais taire tes opinions, tes sentiments, tes humeurs. Efface ta personne. Alors ton guide intérieur, ne se causant plus aucun trouble à lui-même, te conduit à la chose essentielle qui est en toi l'impassible nature universelle."
"Les hommes se transmettent la vie comme les coureurs se passent le flambeau."
"La vie n'est donnée à personne en propriété, elle est donnée à tous en usufruit."


Source :
  • Like
Reactions: slaxly