Quoi de neuf ?
Tu as un vélo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou après les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre 🚴‍♂️🍔💰

A quoi pensez-vous en ce moment ?

Ekaon

Initié(e)
Inscrit
18/8/19
Messages
273
Réactions
157
Merci Beaucoooop pour les conseils!
Mais quelle genre de musique je dois écouter? Plutôt rapide, ou tranquille?

Oui, Je suis sur moi aussi que les chats fonte comme ça!
J'imagine quelque chose de plutôt calme. Mais après ça dépend de toi. Je peux très bien m'endormir sur du rock ou du heavy metal pour ma part alors ... XD
Mais j'aime bien écouter des musiques celtiques

ou
du nirvana

Quand je commence à être ensommeillé, que je suis à moitié endormi et réveillé, je me met à voir des couleurs par rapport à ce que m'évoque la musique, et à imaginer des trucs hyper abstraits et ça fait démarrer un rêve, et 'pis je m'endors =3
Parfois je met un minuteur ou une playlist pour que pendant la nuit la musique ne me réveille pas en changeant brutalement.
 

StanWarrior 74

Initié(e)
Inscrit
28/6/19
Messages
495
Réactions
144
Merci, je pense que ça va beaucoup m'aider, surtout la première.
C'est sur que je ne vais pas m'endormir avec du rap à fond dans les oreilles!
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
175
Réactions
111
Ah ça m'énerve qu'on se base sur le poids et le physique, au lieu de se baser sur les habitudes alimentaires et sportives..

Ça m'énerve tellement..
T'es pas en meilleur santé si tu fais 50kg pour 1m75 et que tu bouffes que de la merde et fais pas de sport..
Mais personne ne fera aucune remarque là.
Merde.

Ça m'énerve tellement..
 

Catouboubou

Grand(e) sage
Top Contrib du mois
Inscrit
20/8/19
Messages
730
Réactions
135
pourquoi on est incapable de s'aimer tel que l'on est ? pourquoi est-ce que l'on se trouve laid ? gros ? moche ? idiot ? pourquoi est-ce qu'on ne peut juste pas nous aimer tel que l'on est ?!
ça m'énerve. je voudrais juste que tout le monde s'aime comme il est...
 

StanWarrior 74

Initié(e)
Inscrit
28/6/19
Messages
495
Réactions
144
Je pense au week-end!(La semaine était vraiment crevante personnelement!:eek:)

J'imagine quelque chose de plutôt calme. Mais après ça dépend de toi. Je peux très bien m'endormir sur du rock ou du heavy metal pour ma part alors ... XD
Mais j'aime bien écouter des musiques celtiques

ou
du nirvana

Quand je commence à être ensommeillé, que je suis à moitié endormi et réveillé, je me met à voir des couleurs par rapport à ce que m'évoque la musique, et à imaginer des trucs hyper abstraits et ça fait démarrer un rêve, et 'pis je m'endors =3
Parfois je met un minuteur ou une playlist pour que pendant la nuit la musique ne me réveille pas en changeant brutalement.
Cc!J'ai suivi tes conseils cette nuit et ça à plutôt bien marché ^^
Mais par contre comme tu as écrit dans ton message je vais mettre un minuteur car la musique ma reveillé et j'ai vraiment flippé
😂
 

Mizu1

Initié(e)
Inscrit
4/11/17
Messages
458
Réactions
11
Dois-je faire mon lavage ? Je pourrais pas le faire samedi et dimanche.. bon ben je vais le faire lundi en croisant les doigt pour qu'ils n'y aient pas trop de monde. La joie d'habiter en appartement et de devoir aller à des lavoirs publiques... xD
 

CatsDon'tSleepAgain

Apprenti(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
175
Réactions
111
Je stresse crescendo, jusqu'au moment où j'me dis "mais attends, y'a pas mort d'homme, détends toi", je relativise pendant 2 secondes, et l'angoisse me reprend.
Quand tu stresses pour des choses stupides..

J'aime tellement pas me confronter au monde.. Je suis la plus grosse flippette de la planète..

Du coup j'vais noyer ma peur du monde dans des films.
Messages fusionnés automatiquement:

Que j'vais faire des cookies à la place de ""réviser"" (=ESSAYER de comprendre) mes maths.

Je stresse crescendo, jusqu'au moment où j'me dis "mais attends, y'a pas mort d'homme, détends toi", je relativise pendant 2 secondes, et l'angoisse me reprend.
Quand tu stresses pour des choses stupides..

J'aime tellement pas me confronter au monde.. Je suis la plus grosse flippette de la planète..
Et qu'il n'y avait pas mort d'homme !

Et que plus personne ne poste de message par ici.
 
Dernière édition:

Ekaon

Initié(e)
Inscrit
18/8/19
Messages
273
Réactions
157
Du coup j'vais noyer ma peur du monde dans des films.
Cette phrase m'as bien fais buger. Quelque part entre
"Aaw la pauvre"
"Qu'es-ce qu'elle va regarder ?"
"Hmm. Attend... Je fais pareil moi aussi de noyer les surplus d'émotions dans les séries !"
Messages fusionnés automatiquement:

Je commence à arriver au surplus. Par période j'ai des gros pics d'énergie, je suis hyper motivé, hyper créatif, hyper prompte à faire pleins de trucs. Jusqu'à ce que ça disjoncte. Ca fait comme un grésillement émotionnel. Et d'un coup ça coupe. Je suis à plat. Je deviens un peu déprimé. Et c'est super étrange parce que c'est juste corporelle. J'arrive à garder l'esprit clair et à penser de façon optimiste mais mes émotions appliquent un filtre négatifs aux choses. Alors je me repose et j'attends quelques jours que ça passe.

Aujourdhui, ce filtre négatif m'as fais réfléchir sur le fait que tout le monde veut donner son avis, mais quand il s'agit de vraiment construire une réponse fiable pour trouver la VERITE, tout les singes remontent sur leur arbre en trouvant une excuse. Trop fatigué, trop offusqué, trop la flemme, la réponse serait évidente, ou subjective, tu n'es pas la bonne personne pour leur dire, la réponse n'est pas politiquement correcte etc

Ca me gave un peu, parce que les gens n'écoutent pas quelque chose parce que c'est intelligent. Ils écoutent parce que toi tu leur plait. Ils écoutent parce que la forme de ce que tu dis leur plait. Donc si tu veux leur faire comprendre quelque chose, tu dois non seulement être un bon prof, mais aussi être un bon acteur pour qu'ils t'apprécient toi et tes "jolis" mots...
 
Dernière édition:

Lili Water

完璧
Guide
Super-héro
Inscrit
30/6/19
Messages
955
Réactions
504
À rien.
À tout. En fait non, pas à tout, mais à beaucoup.

Au sens de la vie. De ma vie.
Aux buts.
Aux futurs.
Au futur.
Au déterminisme.
Au libre-arbitre.
Aux secondes vies.
À l'esprit.
Aux âmes.
Au hasard.
À la chance.
À la douleur.
Aux ressentis.
Aux émotions.
Aux couleurs.
À la volonté.
Aux points de vue...
 

-Forest-

Vagabond(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
44
Réactions
27
Voir s'écouler l'eau quasi-frémissante fusionner dans une alchimie presque innocente avec ce sachet d'un thé pauvrement emprisonné, qui n'attend qu'à se libérer des chaînes de l'industriel, et à retrouver une forme d'état naturel ?
Ce matin je suis sorti de la fac, j'avais mal, je suis rentré dans ce café, je les aime bien, ils sont cool, je me sentais méchant. Puis je me suis engueulé avec elle, je voulais pas, mais je sentais que j'étais trop compréhensif. Alors je me suis barré, j'ai mis cet album de Radiohead, j'ai marché sur cette grande artère, j'ai regardé les gens, j'étais en transe, ou pas? Je me sentais libre, léger. Je contemplais la route, les gens, les enseignes d'un capitalisme rendant impuissant, révolté, fasciné, esthétique des corps, des lumières, des courbes, des lignes, de l'anti-ligne.
Puis je suis rentré dans le métro, je m'émerveillais
Oups, pas cette musique, ça me rappelle trop ce que je peux pas nommer ici. Vite, je veux l'enlever, très vite. Voilà, ouf, c'est mieux, ouf, sinon c'était à Elle que je pensais, ouf
Bon, ya un truc qui cloche. Ce matin je me suis réveillé, j'ai pris le RER, j'ai vu des salariés.
Hier je me suis levé, j'ai pris le RER, dans cette banlieue belle, triste, puante, apaisée, belle, triste, puante, apaisée.
Je pars en vrille. Merde. Mais j'adore ça, je suis heureux, je m'expose, j'écris, j'expulse, j'en pouvais plus.
Le thé refroidit.
Hier j'ai pris le RER, enfin avant-hier pardon. Des salariés, le triage, des gares, des salariés, des costumes-cravates, des rastas, des femmes bourgeoises, des prolétaires.
Hier, enfin pardon, avant-avant-avant le siècle des siècles, j'ai pris le RER. Des salariés, un soleil, un gris, un gris entier, un gris partiel, un anti-gris. Une antinomie.
Le thé refroidit, réinitialisation, euphorie, tristesse. La pureté.
C'est quoi ça? Je comprends rien, tout a changé?
J'écris, je suis un artiste refoulé, je me détestais, je peux m'aimer?
Ecrire, juste extraire l'essence mythifiée, l'extase des bois répandus dans un vaste entrepôt, puis une jungle sans limite, endormie, comme Lyoko dans Code Lyoko.
So I will come back, baby (l'univers?)
 

Ekaon

Initié(e)
Inscrit
18/8/19
Messages
273
Réactions
157
Je me sent bien parce que j'ai compris d'autres choses sur l'amour ce weekend. Je veux dire sur le sexe en fait. Sur comment faire du bien à une femme ! ^//^ Ma copine et moi avons fais les choses différements de d'habitude. Et c'est déjà bien d'habitude, mais là c'était particulièrement cool !
Je comprends pas qu'il y ait autant de nanas peu attirées par le sexe à cause de garçons qui s'y prennent mal alors que c'est si simple et si agréable de découvrir le corps de l'autre, ses rythmes et ses sensibilités ^//^

Ca me rappele que l'année dernière je m'interressais à l'hypnose et quand j'arrivais à faire des trucs sympas on avais expérimenté avec ma copine de se servir de l'hypnose pendant le sexe et ça aussi ça avais été une idée qui tue !
 

-Forest-

Vagabond(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
44
Réactions
27
Tout va bien, tout va très bien, tu t'aimes, tu n'as pas de raison de te détester. Tu n'arrivais juste pas à lire, tu as séché parce que ça n'était pas the end of the fuckin' world. Et elle va revenir, tout va bien, bientôt. Tout sera paisible. Parles, écris, écoutes de la musique, bois du jus d'orange
Ils me tannent pour devenir cadre A, je veux être B, je préfère, je veux un petit travail paisible. C'est encore loin de toute façon
Plus de passions, ce n'est pas grave
Je n'aime pas la météo, cette banlieue ne me plaît plus...il faut que je sois encore plus naturel, il faut que je fasse les choses de façon fluide. Ca va mieux on dirait. Je ne veux, non, pas de Je, je n'aime pas, ça fait égocentrique. Il ne doit pas se laisser entraîner dans les émotions, il doit juste les contempler, sinon il va se détruire
Je voulais prendre de l'alcool, j'étais dans le rayon alcool, je voulais prendre un paquet, flotter ce soir. Mais c'est nul, c'est carrément nul. Je ne dois pas boire, pas sans Lui, avec lui c'est cool. Il ne m'a jamais abandonné. Je me sens mal en posant les pieds à la fac. Je n'ai pas le coeur à bosser. Je n'ai le coeur à rien faire, juste Être, juste ça, la paix
Plus être mental, une guerre
 

Catouboubou

Grand(e) sage
Top Contrib du mois
Inscrit
20/8/19
Messages
730
Réactions
135
je pense qu'une chance que je termine avec un bon cours aujourd'hui parce que sinon, la journée aurait vraiment été longue ^^'
 

-Forest-

Vagabond(e)
Inscrit
14/10/19
Messages
44
Réactions
27
Les fluides m'envahissent sur cet air cataclysmique, joyeux, effronté et surtout éperdu. Après avoir tâté d'une eau mystérieuse et neutralisante sur mes épaules nues, je m'empresse de ressentir les dix milles lieux sous mes mers, enfermées depuis des siècles-cycles brutalisés. Il existe ainsi trois cent archipels, chacun fonctionnant selon des modalités propres, reliés entre eux par des ponts invisibles qu'il convient de réveiller
Comment les réveiller?
Ne plus être mental, fermer son esprit, mais déverser un autre type de carburant, un carburant qui est l'inverse du mental détraqué. Je te connais, tu me caresses, tu me dragues, il s'agit du contre-mental poétique. Contre-mental poétique, puis-je danser avec toi sur cette poésie de Matthew Bellamy? Puis-je accéder à la disparition du genre homme-femme pour quelques temps? Puis-je contempler les Etats-Unis d'Eurasie, pour reprendre le géniteur? Oui! Pendant un temps, mes avions de chasse intérieurs laissent des traînées vibrantes, mes dunes rocailleuses me frappent au coeur, illuminent un ciel d'anti-héros partis en croisade depuis la Naissance
Oh oui vas-y, libères une substance d'extase! Les rivières coulent à en crever, mais elles sont heureuses! Puis tristes, ou moroses? Peu importe, les étangs eux-aussi tremblent sans attacher une quelconque étiquette en soie sur des giga-phénomènes dépassant de toute manière la compréhension des humains
C'est ce qu'il se passe lorsque nous écoutons le coeur battre? Lorsque Art et Créativité m'enserrent? Enserrez-moi, j'ai besoin de vous pour vivre...mon quotidien devait recevoir cette onction...laissez moi sentir l'elixir, les images, l'Absolu temporaire, me recouvrir d'une épaisse fumée bleuâtre. Bleuâtre, l'un de mes mots, de mes animaux, préférés. Il m'ait fidèle, sur un air de violons, des voix qui annoncent la guerre mondiale en nous tous, les herbes poussant sur le métal, métal de merde puant, herbes magnifiques et sacrées!
Envoûtez moi...
 
Haut