Quoi de neuf ?

De l'agression sexuelle au viol.

Larosecacher

Vagabond(e)
Inscrit
30/12/17
Messages
14
Réactions
0
J'ai été victime d'aggression sexuel a l'âge de 15 ans par un camarade de classe.Il y avait un mec qui m'aimait mais je ne voulait pas sortir avec lui alors il a commencer a ne plus me respecte me passer des mains au fesses toucher mes seins se frotter a moi surtout qu'il bandais et qu'il me menacais de viol si je parle j'ai donc voulut passer par le suicide dégouter de moi je n'osais plus me regarder dans le mirroir je suis tomber en dépréssion j'avais 3 de moyenne j'ai perdu beaucoup de poids et ma mère a toujours été la pour moi mais je n'osais pas lui en parlée et je n'ose toujours pas en parlée et j'ai réussi a allez mieux grâce a mon chérie et je le remercie beaucoup car il ma vraiment été d'une grande aide
 

Lizzy23

Vagabond(e)
Inscrit
20/2/18
Messages
10
Réactions
0
Bonjour / Bonsoir à tous et à toutes.

Je tenais à faire le tour de ce sujet très difficile à aborder, car certains d'entre vous ont surement déjà été victimes d'un de ces deux attouchements graves, et qu'il est de toute façon important pour les autres d'en apprendre d'avantage là dessus.

J'aborderais vaguement la loi, mais donnerais quelques point essentiels sur celle-ci.

J'ajouterais que je tiens beaucoup d'informations du site officiel du Fil Santé Jeune, que je vous encourage à visiter pour connaître vos droits, ainsi que d'apprendre beaucoup de choses sur d'autres sujets qui peuvent vous concerner.

Je tiens pour commencer à faire la distinction entre les deux notions titre.

Agression sexuelle ou viol ..?

L'agression sexuelle, c'est lorsque quelqu'un vous atteint sexuellement sans votre accord, que ce soit par surprise, par le biais de violences, par des menaces ou par toute autre forme de contrainte.

Que ce soit des caresses ou même uniquement vous forcer à vous dénuder, il y a agression sexuelle.

Si quelqu'un vous a fait chanté pour que vous vous dénudiez, même s'il ne vous a pas approché et que vous vous étiez déshabillé(e) seul(e), vous êtes en droit de porter plainte contre cette personne pour agression sexuelle.

Les frotteurs, qui sont des individus qui ont pour habitude de se masturber ou de frotter leur sexe sur le corps d'autres personnes, ce dans des lieux publics (conventions, transports, expositions, centres commerciaux...) sont aussi des agresseurs. Ainsi, vous pouvez également les poursuivre en justice pour agression sexuelle.

Il en va de même si c'est votre conjoint(e) qui vous force à quoi que ce soit sans votre consentement. Et même si vous vous êtes laissé(e) faire sous la contrainte, c'est une agression. Ce n'est pas parce que vous étiez ensemble que la justice sera plus clémente.

Il existe une pratique se nommant le "nursing abusif", qui consiste à soi-disant prodiguer des soins à quelqu'un (prendre sa température, le palper, etc), mais pour but de l'attoucher sexuellement. Ca a le plus souvent lieu vis-à-vis d'enfants, mais il arrive que des adultes en soient les victimes. Bien entendu, c'est un attouchement comme un autre et il est puni avec la même sévérité.

Le viol, c'est à partir du moment où il y a eu une pénétration (avec main, sexe ou encore objet) .

Souvent, on pense que le viol, c'est uniquement lors de pénétration anale ou vaginale. Mais c'est tout autant le cas s'il y a eu fellation ou contact oral avec la partie anale ou vaginale. Même chose, même si le sexe de l'agresseur ne vous a pas touché et qu'il s'est servi uniquement d'objets ou de sa main pour vous pénétrer, c'est encore du viol.

La loi

Que ce soit pour une agression sexuelle ou pour un viol, la loi punit la personne mise en cause d'emprisonnement ( qui va de 5 ans minimum à la perpétuité) et d'une amende. Ces deux points peuvent varier en fonction de l'âge de la victime ou encore des circonstances (qui est l'agresseur par rapport à la victime? / y a t-il eu meurtre ou barbarie? etc...).

Autre point important, vous pouvez porter plainte, même si un certain temps s'est écoulé (bien que ça reste limité dans le temps).

Je vais donc vous donner le délai auquel chacun a droit pour poursuivre en justice un agresseur :

Pour le viol, que la victime soit un mineur de plus ou moins de 15 ans lors des faits, elle a le droit de saisir la justice jusqu'à 20 ans après sa majorité (c'est à dire jusqu'à l'âge de 38 ans).

Pour une agression sexuelle, si le mineur a moins de 15 ans ou que l'agresseur avait autorité sur lui (professeur, proche, etc...), c'est pareil, il peut porter plainte jusqu'à ses 38 ans. Hors, si la victime d'agression sexuelle avait plus de 15 ans mais était mineure lors des faits et que l'agresseur n'était pas ascendant sur elle, alors elle ne peut agir que jusque 10 ans après la majorité (donc à l'âge de 28 ans).

Si la victime était majeure, dans le cas d'un viol, elle peut en parler 10 ans après les faits; et dans le cas d'une agression, elle peut le faire 3 ans après les faits.

Comment en parler ..?

Parler de ce qu'on a vécu, même s'il s'agit de "simple attouchement" peut s'avérer très difficile. Hors, même longtemps après, il est important d'en parler (y compris si vous ne pouvez plus porter plainte). Pour ça, il y a beaucoup d'alternatives.

Si vous ne pouvez pas parler à vos proches, il y a le Fil Santé Jeune que vous pouvez appeler tous les jours de 9h du matin à 23h le soir. Il est gratuit et vous êtes anonyme. Depuis un fix, c'est le : 0800 235 236. Depuis un portable, ce sera le : 01 44 93 30 74.

Il y a aussi des maison et des associations diverses pour victimes d'agressions ou de viols qui pourront vous épauler psychologiquement, et même judiciairement si vous souhaitez poursuivre votre agresseur. [Même si vous ignorez qui il est, vous pouvez toujours porter plainte.] Certaines associations proposeront même le service de professionnels qui vous aideront dans toutes les étapes de la poursuite judiciaire, que ce soit pour remplir des papiers ou vous supporter dans votre défense.

J'ai moi même vécu l'expérience de l'agression sexuelle à l'âge de 14 ans. Un collègue à mon père que je connaissais et appréciais m'a attouchée dans son bureau sans que je sois capable de comprendre ce qui m'arrivait.

D'abord on ne sait pas ce qu'il se passe, on se demande si c'est vrai, si on ne s'est pas fait des idées... Puis on culpabilise et on ose rien dire. On continue de douter jusqu'au jour où on décide de parler.

Rien que le fait de mettre des mots sur ce qui c'est passé permet d'avoir un réel statut de victime. Oui, c'est arrivé. Non ce n'est pas notre faute. C'est une étape incontournable dans un processus de reconstruction.

Ensuite, il est vrai qu'avec temps et recul, il est difficile de prouver aux yeux de la loi une agression sexuelle ou un viol (surtout si l'auteur des faits n'a pas d'antécédents). C'est pour quoi il faut parler tout de suite. Après, si vous ne l'avez pas fait, ne renoncez pas à saisir la justice pour ça. C'est une façon de vous délivrer du poids de ce qui vous est arrivé, et peut être l'occasion de punir quelqu'un qui de toute façon doit être puni.

Pour finir, certain(e)s ne veulent pas se confronter à leur agresseur. Ils/Elles redoutent le moment du "face-à-face". Sachez que vous n'êtes en rien obligé(e) de vous confronter directement à ce dernier. Donc ne renoncez pas par peur de revoir celui qui est à l'origine de votre agression.

Il existe de nombreuses associations comme je l'ai dis, et les psychologues de ces dernières seront toujours là pour vous épauler, et pour que vous viviez cette épreuve de la meilleure façon possible.



J'espère vous avoir appris des choses, et j'espère également permettre à certains de pouvoir enfin envisager de dire ce qu'il s'est passé et les encourager dans leur démarche à venir.

J'en profite pour vous transmettre ce lien : jeconnaisunvioleur.tumblr.com
Vous pouvez faire part anonymement de votre expérience, ou bien lire les durs témoignages d'autres personnes.
Ca peut être le premier pas pour mettre ou trouver des mots qui peuvent qualifier ce qui vous est arrivé.

Vous pouvez aussi ici, sur ce forum - voir sur ce topic, poster votre propre vécu sur le sujet. Vous pouvez aussi lire les commentaires, dans lesquels certains se sont déjà délivrés à ce propos et ont fait part de leur expérience, parfois même de leur combat. N'hésitez pas à y faire un tour, ne serai-ce que pour voir que vous n'êtes pas seul(e).
Cest tres detaille bravo meme si jai pas tt lu
 

Harvey

Harvey Specter, pour vous servir
Super-héro
Inscrit
4/3/19
Messages
46
Réactions
0
Oui, aujourd’hui un violeur prend 3 mois ferme avec un avocat de moyenne gamme.
En 2015 (date d’origine du poste) c’était déjà bien mieux.
Les deux réels problèmes non traiter par la justice française :
- Le viol
- La pedophilie

Ce qui relie les deux au sexe. Ce sont des sujets tabou et dont certaines personnes complètement attardé croit qu’il y a une remise en question à faire pour chacune des victimes...
 

Océane051017

Initié(e)
Inscrit
8/12/17
Messages
287
Réactions
1
Ah tu m'apprends quelque chose je savais pas qu'il avait eu des changements.

C'est vraiment pas normal
 

rêveuse nocturne

Cœurs fendus et égoïstes que nous sommes
Guide
Super-héro
Inscrit
23/10/18
Messages
1 103
Réactions
206
je me souviens bien, vers mes 10 ans, je marchait dans la rue quand un homme adulte a qui je n'avais pas préte attention s'est approché de moi et m'a mis une main aux fesses, très insistantes limite "peloté". J'étais sidéré, je n'ai rien fais d'autre que de courir jusqu'à chez moi. Ca m'avais complètement perturbé, j'en ai parlé à personne, mais j'ai eu très peur sur le coup. C'était presque rien, mais ça m'a marqué.
 

Sara-maude

Vagabond(e)
Inscrit
6/3/19
Messages
42
Réactions
0
Si quelqu’un que tu n’apprécies pas te touche les fesse san arrêt (par dessus les pantalons) est-ce que ses compter comme une agression sexuelle ?
 

Sara-maude

Vagabond(e)
Inscrit
6/3/19
Messages
42
Réactions
0
Je suis d'accord il ne faut pas attendre pour porter plainte..Moi ça fait 3 ans et demi que ma famille n'est pas au courant que j'ai subi agression sexuelle par mon cousin, j'ai jamais osé en parler parce que j'ai toujours l'impression que c'est de ma faute ^^ Je réalise pas en fait..
Mais bon il est trop tard maintenant.
Pareil...
 

rêveuse nocturne

Cœurs fendus et égoïstes que nous sommes
Guide
Super-héro
Inscrit
23/10/18
Messages
1 103
Réactions
206
Si quelqu’un que tu n’apprécies pas te touche les fesse san arrêt (par dessus les pantalons) est-ce que ses compter comme une agression sexuelle ?
Oui, la personne n'a aucun droit de faire ce genre d'attouchement, donc tu as le droit de t'en défendre
 

Dernières nouvelles du forum

Haut