Quoi de neuf ?

j'ai besoins d'aide sur mon orientationn et sur moi-même

Anonymement_seul

Vagabond(e)
Inscrit
18/8/16
Messages
5
Réactions
0
Bonjour à tous et à toute... Je préviens tout de suite, il y aura surement des fautes d'orthographe mais pour le moment ce n'est pas ce qui me préoccupe le plus.... A vrai dire j'ai besoins d'aide. C'est la première fois que je fais appelle à un forum pour trouver des réponses sur moi même... C'est un sujet qui pourrait dégouter certains, ou même en choquer comme j'ai été choqué par moi même à force de vouloir me le cacher et me voiler la face... Donc je me lance, j'espère ne pas déranger en postant ce message et si vous me lisez, je vous remercie amplement...
Alors voilà, je viens tout juste d'avoir 14 ans, et je suis une fille. Depuis toute petite, je me comporte comme telle, mes parents m'ont élevé (si on peu dire qu'ils ont été la...) comme telle et j'ai toujours crue être celle que j'étais. Toujours? Pas tellement sûr en faites... Depuis maintenant des mois et des mois, non même des années, j'ai la même questions qui me revient sans cesse en tête. La fameuse "qui suis-je?". J'ai eu beaucoup de problèmes avec ma famille, et tout à commencé à mes 6 ans. Cela serait bien trop long à expliquer ici alors en résumé mes parents sont séparé, ma belle mère me persécute, mon père est un manipulateur absent à moitié alcoolique, ma mère est une dépressif maniaque lunatique manipulatrice et ma grande sœur (17 ans) est bipolaire, de faible constitution et anorexique. Mes parents ne se sont jamais occupé de moi, alors je me voyais mal aller leur demander conseil sur moi... Donc voilà, j'arrête de tourner autour de pot et je me lance... Depuis des mois, une envie en moi grandit. L'envie d'être un homme. Au début c'était une petite suggestion, j'avais 12 ans, je n'y ai pas fais attention, mais en deux ans, cette suggestion à bien grandit. C'est devenue un cris, une longue plainte inaudible pour mon entourage. Mon père m'oblige porter des robes, il est très moyenâgeux et voit les femmes comme des personnes devant rester à la maison (quel crétin). Ma mère déteste que je m'habille masculinement et en noir. Elle m'en empêche. Donc pas moyen d'être celui que je veux être. Quand je passe devant le miroir, et que je me vois en tant que fille, j'ai le cœur qui se serre. Je me demande ''vais-je devoir rester féminine toute ma vie? Vais-je devoir être cette jeune fille toute ma vie? Ne puis-je pas devenir un homme?''... Quand j'ai chercher sur internet, je n'ai pas trouvé de réponse satisfaisante. J'ai juste trouvé le nom du mal qui me ronge, la transsexualité. Si j'ai bien compris, je suis donc un garçon transsexuel... Je n'aime pas les femmes. J'aime les hommes, je tiens à la préciser. J'ai toujours été attiré par les hommes, et ça ne changera jamais. Si je devenais un homme, être homosexuel me comblerait. Mais voilà, je suis une fille, et ça me fait beaucoup souffrir. Je pense pouvoir le dire sans tabou, puisque c'est l'utilité de se site... Je ne peux pas en parler à mes parents, ou à des proches... J'ai tenter, avec mon meilleur ami... Il m'a interdit de lui parler de ce genre de chose (j'ai prétendu que c'était pour une amie) qu'il trouvait je cite ''répugnante, glauque, sale et surtout, inhumaine''. J'ai parler à une personne sur internet sous le coup de la colère qui disait que les transsexuel devaient mourir. Elle m'a traité de monstre, d'ignoble créature et d'autre nom que je n'ose écrire ici... Je ne peux en parler à mon collège, j'ai eu beaucoup de problème la bas, et la plus pars de prof et psy me haïssent. (j'avoue que je mérite, vue le comportement que j'ai eu des fois..) Chaque soir, je ne peux m'empêcher de penser à celle que je suis et à celui que je voudrais être. Et pour étouffer mon envie d'être heureuse en étant un homme je me répète sans cesse ''tu es monstre, tu es inhumaine. Tu devrais mourir pour avoir ces pensée. TU es anormal. Crève crève crève'' Je n'ai rien contre les trans ou les homo (je les trouve tellement courageux d’affronter notre société si peu ouverte...) ! C'est juste contre moi... Alors voilà, je pensais qu'avec le temps, mon idée saugrenue d'être un homme passerait. Mais c'est en l'ignorant qu'elle a tant grandit en moi... Je ne sais pas ce que je recherche précieusement, en postant sur ce forum à vrai dire. Peut être est-ce que je chercher seulement et pathétiquement du réconfort, ou alors une manière d'étouffer le monstre que je suis... Où bien, à mon plus grand bonheur, une manière de devenir celui que je veux être, de le dire à mes proches, de me faire accepter par eux, et d'arrêter de me mutiler pour ne plus sombrer... Mon problème est bien ridicule je vous l'accorde, mon malheur ne devrait même pas avoir le droit d'être ainsi exposé vue le peu d'importance qu'il a sur cette terre... Mais voilà, j'ai décidé de chercher des réponses, de chercher de quoi apaisé mon cœur et peut être même.. De chercher une solution à mon problème... Alors voilà, merci de m'avoir lue jusqu'au bout et merci de me répondre si l'envie vous en prends... Même si ce n'est pas un message important, ça me fera tout de même plaisir ^^' Passer une bonne journée, et je vous souhaite tout le bonheur du monde, au moins à vous....
 

BeerHappy

Star
Inscrit
21/2/14
Messages
2 547
Réactions
5
Tout d'abord j'aimerais te dire : Bravo à toi d'avoir réussi à ouvert le sujet, ce n'est pas toujours facile même avec l'anonymat.
Ensuite : N'écoute jamais les gens qui te diront que les personnes trans sont des monstres, ces gens sont des démons qui veulent aspirer ta santé mentale, ne les accorde plus d'importance.
Malheureusement la transitude est un sujet encore mal connu en France, si tu n'arrives ni à en parler à tes proches ni à l'école, essaye avec un psychologue qui ne te jugera pas et qui est très ouvert sur le sujet. Sache que la transitude n'est pas une maladie et il y'a beaucoup de personnes trans qui vivent très bien leur vie et sont heureux et si tu te sens mal à l'aise à être une fille, sache que que tu as le droit de le dire et de l'affirmer (et oui, tu peux être transgenre et être homosexuel, l'orientation n'a rien à voir avec ton identité).
 

Anonymement_seul

Vagabond(e)
Inscrit
18/8/16
Messages
5
Réactions
0
Bonjour à toi BeerHappy. Navré de cette réponse tardive, je me voyais isolé dans un camping loin de chez moi ^^'. Tout d'abord je te remercie de m'avoir lue et répondu. Ce que tu m'as dit me soulage beaucoup, le faites d'aimer les hommes m'a toujours bouleversé du faites que j'en suis peut être un moi aussi. Mon père est très intolérant, j'ai vécue dans le racisme et de dénie de mon prochain ^^'. Malheureusement je ne vois pas à quel psy parler sans que cela chamboule toute ma vie derrière... J'ai l'impression de ne pas avoir le droit d'être ce que je suis, d'être une erreur de la nature. Mes parents ne m'ont jamais parlé de ça, et quand j'ai essayé d'aborder le sujet comme si je voulais m'informer, il n'ont rien voulu me répondre... Je pensais réellement que c'était une sorte de maladie mentale...Du faites qu'on nous dise anormal... Tu me rassure énormément quand tu me dis que j'ai le droit d'être transgenre et homosexuel, parce que je n'arrive pas à me voir dans une autre relation amoureuse que cela. J'ai regardé à nouveau sur internet, et j'ai trouvé une chose intéressante, le changement d sexe. Enfin je crois qu'il faut l'autorisation des parents, et ils voudront au grand jamais. Et puis même comment leur annoncer que leur fille ratée est en faites un fils raté?... Je décevrais tellement de monde... J'ai l'impression de trahir tout ce qui m'aime, de leur mentir, de me cacher et de les tromper... je ne vois pas quand ni comment faire un comming out pour annoncer ce que je suis, il me haïrait à coup sur... Pardon de te solliciter à nouveau, mais me voilà perdu encore une fois... Passe une bonne soirée ou journée, bien toi cordialement :) Au plaisir d'une espérer réponse ^^'.
 

BeerHappy

Star
Inscrit
21/2/14
Messages
2 547
Réactions
5
Malheureusement je ne vois pas à quel psy parler sans que cela chamboule toute ma vie derrière...
Les psys n'ont pas le droit de relever tout ce que a été dit, même si ta mère ou ton père vont voir ton psychologue en face à face, il ne t'arrivera rien.
Ça peut vraiment être utile, tu pourras vider ton sac et te sentir plus léger après ça.
Pour le changement de sexe, ça viendra plus tard, quand tu auras 18 ans tu pourras faire ce que tu veux.

Si ça t'intéresse y'a ce site très informatif, y'a un forum bien actif et très cool.
 

Anonymement_seul

Vagabond(e)
Inscrit
18/8/16
Messages
5
Réactions
0
houa ce site est vraiment bien fourni et très instructif! Merci beaucoup je n'aurais pas pus le trouvé sans ton aide ^^
J'ai décidé d'en parlé à un psy, mais seulement dans quelque années... A seulement 14 ans je me vois mal dire ça à qui conque... Mais je le ferais! Merci en tout cas pour tes conseil, pour tes encouragements et surtout pour le site qui va m'être d'une grande aide! Merci pour tout, de m'avoir lu et répondu aussi ^^ Merci pour tes efforts, et passe une bonne journée, grâce à ton site je vais mieux m'informer^^ Au revoir ^^
 

BeerHappy

Star
Inscrit
21/2/14
Messages
2 547
Réactions
5
Je t'en prie ! J'espère que tout se passera bien pour toi.
 

Ben-chan

Génie
Inscrit
21/8/15
Messages
1 260
Réactions
0
Salut

Déjà, je suis relativement mal placée pour te donner des conseils, n'étant moi même pas trans, et ne connaissant personne dans ce cas là. M'enfin, je vais essayer de t'aider quand même.

On vit dans une société encore très fermée sur tout ce qui est LGBT+ (Lesbienne/Gay/bi/trans/autres). Donc oui, tu vas trouver des gens qui disent que c'est inhumain etc... Encore plus si tu fais ton coming out. Mais c'est pareil pour tout : dès que n'importe qui entreprend quelque chose, il sera critiqué. Ne fais pas attention à ces gens là. Parce que même s'il sont de ta famille, ou de tes amis, ils se trompent. Tu as le droit d'être qui tu veux, tu as le droit d'être un homme, tu as le droit d'être homosexuel, et tu as même le droit d'être un lama si tu le souhaite. Si certaines personnes contredisent tes choix, tes envies, impose les leur, c'est TA vie pas la leur. De même, pour tes parents. Tu ne vas pas être malheureux toute ta vie à cause de leur manque d'ouverture d'esprit. Alors oui, tu risque de les "choquer", ils risquent même de dire que tu les déçois, mais ça n'a pas d'importance.

Après, tu es jeune, et il va falloir que tu prenne cela en compte dans tes décisions de coming out. Par contre, en parler à un psy tout de suite serait mieux.

Pour en revenir aux autres (désolée, mon post est très déstructuré), tu es peut être dans un milieu social où les gens sont plus fermés que d'autres. Ça changera avec le temps, tu te constituera un cercle d'amis qui pourront te comprendre.
C'est à toi de prendre la décision de t'assumer aux yeux des autres maintenant, ou d'attendre. Mais si tu te sens mieux dans des habits qui font plus garçons, même si tes parents ne veulent pas, force leur la main. Achète toi même tes habits, et porte les sans leur demander leur avis, même si ils t'engueulent, ils s'y feront.

Voilà, je fini avec une chaine qui pourrait t'aider (il y a une redif de live sur le coming out, entre autre) : https://www.youtube.com/channel/UCbIOqOXBjp4QYNL2CGRDXLg/videos
Et le fait qu'il existe pleins de forums trans, ou LGBT+ qui sont géniaux, si tu cherche un peu tu en trouvera, c'est une communauté fantastique, et ils se feront un plaisir de t'aider :)
 

Poutu

Vagabond(e)
Inscrit
28/8/16
Messages
12
Réactions
0
Je ne sais pas par quoi commencer tellement j aide choses a dire et qui vot etre tres desorganises ^^'.
Deja l idee d etre un lama de ben chan m a fait beaucoup rire mais l idee est la . Ce que les autres avant moi t on dit est vrai et le sera toujours : tu peux etre ce que tu veux etre.
Ne doute jamais de ca, meme si c est des gens pas habitues au monde actuelle qui voient beaucoup d habitudes changer
Te disent des choses horribles et dont les mots les depassent ( etre inhumaine m a beaucoup surpris ) , fais toi confiance on te soutient a fond avec les autres commentaires.

Je ne sais pas comment te dire ca mais j ai l impression que tu ne t aimes pas quand tu dis que tu dois crever ...
C est simple a dire mais entoure d amis qui ne te jugent pas. Je pense que ton ami ne s attendait pas a ce que tu lui as dit et ne sachant pas quoi dire il t as mal repondu... Je suis sur que tu trouveras des gens compréhensifs ,sans jugement sur toi,
Encore une fois on est tous avec toi !

Pour ce qui est du psy, je ne vais que repeter ce qu on dit les autres. ils sont tenus au secret , et c est un lieu d echange ou tu peux vider ton sac et te sentir mieux. Ils ne sont pas censes te juger sur ce que tu leurs dis ou alors ils sont tres mauvais et peu digne d exercer ! Il y en a des bons c est une affaire de recherche et de patience mais tu trouveras si ce n est deja fait je puis te lassurer

.
Enfin j'ai peur de dire une betise plus grande que moi ... ( pourtant je fais 1m94 alors faut y aller ^^' ) je peux me tromper dans xe que je vais te dire d ailleurs tu diras ce que tu en penses ainsi que les autres si c est pas correcte.

Je vais me prendre comme exemple pour que tu comprennes mieux (mon but est de t aider je tiens quand meme a le preciser )
Je vais me confier un peu ...
Il y a quelques annees j aimais une fille , elle me connaissait tres bien et on parlait souvent . J ai fini par l aimer . Comme on se disait tout, j ai su qu elle etait lesbienne. Mais comme j etais un garcon ( je le suis toujours ^^) c etait foutu. Puis comme toi une idee a germe discretement en moi , celui de changer de sexe pour qu elle puisse me prendre au serieux quand je lui avouerai mon amour.Puis elle m a dit qu elle ne voulait plus qu on se parle ( ca n avait aucun rapport avec ce que je t ai dit avant ) et mon envie de devenir une femme etait passee.
Ce que je veux dire c est est ce que tu t es vraiment questionnee sur le pourquoi ? L element declencheur ?
Sont ce vraiment tes parents , ton pere si peu delicat avec la gente feminine et qui est reste a une mentalité moyen ageuse et ta mere qui ne fait rien pour aider ? Ils t ont degoute ?
Je te fais te questionner pour que tu sois sur de tout ca , de ce que tu voudrais devenir , pour que tu es une grande confiance en ce que tu voudrais etre. Peut etre que c est un moment tres difficile et que ton idee si forte soit elle va passer ( ou pas d ailleurs je ne la remet pas du tout en question ) .
Bref je pourrais parler 10000ans mais questionne toi en toute objectivite ,entoure toi d amis honnete et a l ecoute
Et surtout n ecoute pas les insultes que peuvent te dire des personnes qui ne comprennent en rien ce que tu peux ressentir.

Sache que tu m impressionnes , j admire beaucoup les jeunes avec tant de maturite a leurs ages.

J espere que je t aurai aide , c etait mon but le plus sincere en tout cas .
 

Anonymement_seul

Vagabond(e)
Inscrit
18/8/16
Messages
5
Réactions
0
Alors, bnj Ben-Chan et Poutou ^^ Je vous remercie infiniment pour vos message, je suis sûr qu'être un lama doit être génial haha x)

Merci aussi de vos conseil et merci pour la chaîne * ^ *

Alors tout d'abord j'aimerais dire un truc, en postant mon premier message, je ne m'attendais en aucun cas à avoir des réponse ^^' je me disais ''tu en auras peut être une, mais c'est tout.'' Et en faites non! C'est bête mais ça m'a remplis de joie :grin:
Pour le sujet des psy, j'ai une très mauvaise expérience... Disons qu'après la séparation de mes parents, à mes 6 ans, j'en ai vue une intensivement...Puis d'autre et aucun n'étais très... Objectif dans leur jugement... Mais je vais suivre vos conseils! croyez moi je vais en parler à la psychologue de mon collège si possible. J'ai une confiance aveugle en elle, elle m'a sauvé de la mort après tout ^^.

Bref passons, pour ce qui est de ''est-ce que je me suis posé les bonne questions''. Et bien malheureusement oui... J'aimerais encore avoir des doutes, j'aimerais être une fille normal, qui n'a pas de problème. Mais quand je me regarde dans la glace et que je vois mes seins (qui sont à mon plus désespoir bonnet D, ce qui me complexe encore plus ;-; ) je me sens extrêmement mal. Quand ma mère me dis ''quand tu seras grande avec ton petit copain et tes gosses, tu penseras jamais à moi! '' je me sens mal du faites que je ne me sens pas de vivre avec un homme étant une fille... Ce n'est pas une idée passagère, c'est ignoble de dire ce que je vais dire, mais c'est une preuve assez bonne je suppose. Ne m'en voulez pas je vous prie de ce que je vais dire qui est sûrement déplace x( Quand je me demande ''avec qui le ferais?'' je me vois avec un homme. Mais je ne me vois pas en tant que fille, parce que c'est juste impossible pour moi! Je ne me vois pas vivre en tant que fille...

Ce n'est pas à cause de mon père, il voulait un garçon, mais ne voudrait pour rien au monde que je change, je deviendrais (justement) inhumaine... Sache Poutou qu'on m'a souvent dit ce genre de chose haha ^^'

Je ne veux pas changer pour quelqu'un que j'aime, mais pour moi. Je sort avec un garçon, que j'aime énormément... Mais en même temps je ne me le permet pas, parce que je l'aime, avec un cœur de garçon... Quand on s'embrasse, je peux pas m'empêcher de m'en vouloir à mort.
A chaque fois qu'on fait allusion au fait que je suis une vie j'ai envie de vomir, et je ressens une grande peine et une grande colère...
En lisant vos messages, j'ai fondu en larme. Parce que étant donné que c'est la première fois que j'en parle, je ne m'attendais pas à recevoir un quelconque soutiens... J'ai même crue me faire insulter c'est dire...
Ben-chan, pour mon coming out, je me suis dit qu'à 16 ans (majorité sexuelle) je pourrais éventuellement le faire, mais pas avant, personne ne me prendrait au sérieux... ^^' Et je ne pense pas être dans un milieu social fermé, mais plutôt dans une famille fermé ^^' et puis ce sujet est plutôt encore tabou de nos jours, à ma plus grande souffrance...
Poutou, tu as raison, je ne m'aime absolument pas... Pour moi, je suis une erreur de la nature, on ne pourra me convaincre que ce que je suis est naturel... Ce n'est pas naturel, je suis donc une erreur .. ^^'
J'ai beaucoup de mal à me faire de vrai amie, parce que celle que les gens aime c'est Moi fille (oui j'ai failli mettre mon vrai prénom xD Quelle gourde ! ) et pas le moi garçon...
L'élément déclencheur... Et bien... C'est quand, très jeune, j'ai commencé à découvrir l'homosexualité. Avant ça, je me sentais juste mal dans ma peau, pas à ma place sans comprendre vraiment ce que j'avais. Puis j'ai découvert en gros (je me comprend) les hommes, ce que c'était réellement. Et petit à petit je me suis sentis de plus en plus mal. D'un coté je devais être la petite fille parfaite pour mes parents en étouffant mon côté garçon le plus possible (j'ai tj joué avec des garçon de mon quartier, monté dans les arbres, se roulé par terre, se battre, jouer au foot, bref tout ce que mon père trouvait inapproprié pour une fille, mais que j'adorais plus que tout au monde), et de l'autre j'avais ce côté inhumain qui grandissait.
Cette douleur de porter des robes, des sandales, d'avoir des hanches développé, d'avoir des seins, d'avoir un vagin (pardon), d'être une fille quoi...
Aujourd'hui, je suis une fille féminine, qui prend soins de ces cheveux, ongles, tenu et tout le reste pour que les autre y croient. Tous mes amies me voient comme ''une vrai fille''... Et c'est plutôt douloureux à vrai dire ^^'
Haha, beaucoup de personne me dise que je suis mature... Les psy... C'est difficile à dire sans se vanter merde... Le test... Bref... Catégorie ... Plus que précoce ^^' ( apparemment... Génie....) ............ Ok je me tais mnt.
Enfin bref, merci à vous deux pour vos messages, qui m'ont énormément aider autant psychologiquement que pour les informations. Recevoir de l'aide c'est si... étrange pour moi ^^'... Je vous souhaite plein de bonheur et une belle journée, merci encore pour tout, vous savez pas à quel point vous m'avez aidez ^^
 

ThePanda974

Vagabond(e)
Inscrit
31/7/16
Messages
42
Réactions
0
De 1, t'es pas un mostre, tu es couragEUX (si tu te sens mieux en homme, autant commencer ;) ). Maintenant j'ai peut être une autre interrogation sur toi même, tu te sens mieux habillée de manière masculine (comme nous le dicte la société, car les habits n'appartiennent pas aux genres) ou c'est un corps plutôt masculin que tu envie ?

Je n'ai jamais eu cette sensation et je ne pourrais pas vraiment te comprendre, je suis homo et l'identité de genre est plus difficile à admettre quel'identité sexuelle, ma famille est très ouverte (ma mère est homosexuelle) et ta famille m'a l'air plutôt fermée.

C'est malgré cela une super idée de chercher de l'aide et du réconfort sur un forum ou des tas de jeunes peuvent interragir et donner leur avis/conseils, si tu veux, je suis là pour parler avec toi en MP sans aucun problèmes
 

Lolilita66

Vagabond(e)
Inscrit
16/9/16
Messages
34
Réactions
0
Si tu veut porter des vêtements masculins tu peut partir en robe à ton collège? et te changer dans les toilettes, tes parents n'en seront rien. Je ne suis pas qualifié pour te donner des conseils pertinents mais je vais quand même essayer de t'aider
 

Anonymement_seul

Vagabond(e)
Inscrit
18/8/16
Messages
5
Réactions
0
le problème, c'est que j'ai très peu de vêtement masculin, mais ça commence. Je m'achète mes propres vêtement dans des boutiques genre ''rock à gogo'' et je me sens tellement bien...
Je fais désormais partie d'une association trans dans ma ville, qui m'ont énormément aider. Ma psy est au courant. Je vais partir en isolement, rupture familial puis foyer, c'est le gros bordel par chez moi... Et j'ai tj rien dit à mes parents...
Bref merci du conseil, quand je devrais aller en robe, je ferais comme tu m'as dit, je me changerais au bahut, merci bc du conseil, j'y avais pas penser^^
Passe une bonne journée au revoir ^^
 

Sunflower's

Vagabond(e)
Inscrit
7/1/19
Messages
6
Réactions
0
Bonjour à tous et à toute... Je préviens tout de suite, il y aura surement des fautes d'orthographe mais pour le moment ce n'est pas ce qui me préoccupe le plus.... A vrai dire j'ai besoins d'aide. C'est la première fois que je fais appelle à un forum pour trouver des réponses sur moi même... C'est un sujet qui pourrait dégouter certains, ou même en choquer comme j'ai été choqué par moi même à force de vouloir me le cacher et me voiler la face... Donc je me lance, j'espère ne pas déranger en postant ce message et si vous me lisez, je vous remercie amplement...
Alors voilà, je viens tout juste d'avoir 14 ans, et je suis une fille. Depuis toute petite, je me comporte comme telle, mes parents m'ont élevé (si on peu dire qu'ils ont été la...) comme telle et j'ai toujours crue être celle que j'étais. Toujours? Pas tellement sûr en faites... Depuis maintenant des mois et des mois, non même des années, j'ai la même questions qui me revient sans cesse en tête. La fameuse "qui suis-je?". J'ai eu beaucoup de problèmes avec ma famille, et tout à commencé à mes 6 ans. Cela serait bien trop long à expliquer ici alors en résumé mes parents sont séparé, ma belle mère me persécute, mon père est un manipulateur absent à moitié alcoolique, ma mère est une dépressif maniaque lunatique manipulatrice et ma grande sœur (17 ans) est bipolaire, de faible constitution et anorexique. Mes parents ne se sont jamais occupé de moi, alors je me voyais mal aller leur demander conseil sur moi... Donc voilà, j'arrête de tourner autour de pot et je me lance... Depuis des mois, une envie en moi grandit. L'envie d'être un homme. Au début c'était une petite suggestion, j'avais 12 ans, je n'y ai pas fais attention, mais en deux ans, cette suggestion à bien grandit. C'est devenue un cris, une longue plainte inaudible pour mon entourage. Mon père m'oblige porter des robes, il est très moyenâgeux et voit les femmes comme des personnes devant rester à la maison (quel crétin). Ma mère déteste que je m'habille masculinement et en noir. Elle m'en empêche. Donc pas moyen d'être celui que je veux être. Quand je passe devant le miroir, et que je me vois en tant que fille, j'ai le cœur qui se serre. Je me demande ''vais-je devoir rester féminine toute ma vie? Vais-je devoir être cette jeune fille toute ma vie? Ne puis-je pas devenir un homme?''... Quand j'ai chercher sur internet, je n'ai pas trouvé de réponse satisfaisante. J'ai juste trouvé le nom du mal qui me ronge, la transsexualité. Si j'ai bien compris, je suis donc un garçon transsexuel... Je n'aime pas les femmes. J'aime les hommes, je tiens à la préciser. J'ai toujours été attiré par les hommes, et ça ne changera jamais. Si je devenais un homme, être homosexuel me comblerait. Mais voilà, je suis une fille, et ça me fait beaucoup souffrir. Je pense pouvoir le dire sans tabou, puisque c'est l'utilité de se site... Je ne peux pas en parler à mes parents, ou à des proches... J'ai tenter, avec mon meilleur ami... Il m'a interdit de lui parler de ce genre de chose (j'ai prétendu que c'était pour une amie) qu'il trouvait je cite ''répugnante, glauque, sale et surtout, inhumaine''. J'ai parler à une personne sur internet sous le coup de la colère qui disait que les transsexuel devaient mourir. Elle m'a traité de monstre, d'ignoble créature et d'autre nom que je n'ose écrire ici... Je ne peux en parler à mon collège, j'ai eu beaucoup de problème la bas, et la plus pars de prof et psy me haïssent. (j'avoue que je mérite, vue le comportement que j'ai eu des fois..) Chaque soir, je ne peux m'empêcher de penser à celle que je suis et à celui que je voudrais être. Et pour étouffer mon envie d'être heureuse en étant un homme je me répète sans cesse ''tu es monstre, tu es inhumaine. Tu devrais mourir pour avoir ces pensée. TU es anormal. Crève crève crève'' Je n'ai rien contre les trans ou les homo (je les trouve tellement courageux d’affronter notre société si peu ouverte...) ! C'est juste contre moi... Alors voilà, je pensais qu'avec le temps, mon idée saugrenue d'être un homme passerait. Mais c'est en l'ignorant qu'elle a tant grandit en moi... Je ne sais pas ce que je recherche précieusement, en postant sur ce forum à vrai dire. Peut être est-ce que je chercher seulement et pathétiquement du réconfort, ou alors une manière d'étouffer le monstre que je suis... Où bien, à mon plus grand bonheur, une manière de devenir celui que je veux être, de le dire à mes proches, de me faire accepter par eux, et d'arrêter de me mutiler pour ne plus sombrer... Mon problème est bien ridicule je vous l'accorde, mon malheur ne devrait même pas avoir le droit d'être ainsi exposé vue le peu d'importance qu'il a sur cette terre... Mais voilà, j'ai décidé de chercher des réponses, de chercher de quoi apaisé mon cœur et peut être même.. De chercher une solution à mon problème... Alors voilà, merci de m'avoir lue jusqu'au bout et merci de me répondre si l'envie vous en prends... Même si ce n'est pas un message important, ça me fera tout de même plaisir ^^' Passer une bonne journée, et je vous souhaite tout le bonheur du monde, au moins à vous....
Je part du principe que une personne qui t'aime va t'aimer malgré tes choix. En 2019, la transsexualité est de plus en plus accepté. Les chirurgies sont même pris en charge pour le gouvernement .. Je n'aime pas le terme de trans, tu es un homme, c'est tout. Tout va bien chez toi. Habille toi comme tu veux chéri, fait comprendre à tes parents que tu préfères ça.. ce n'est pas une honte, beaucoup de personne ne sont pas arrivé jusqu'à la ou tu en est aujourd'hui. Une fois que tu es majeur, plus personne n'a le droit de te dire ce que tu es. Tu y est presque.. assume toi déjà auprès de tes amis, puis tu verras..
 


Membres connectés sur le chat

  • Il n'y a pas un chat.
Haut

AdBlock détecté

Certes, les pubs c'est ennuyant...

Et bien évidemment, les bloqueurs de publicité font un travail merveilleux en bloquant la pub. Cependant, ils interfèrent avec certaines fonctionnalités importantes du site. Pour la meilleure expérience possible, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités.

Merci pour votre compréhension et pour votre coopération.

J'ai désactivé AdBlock