Quoi de neuf ?

📰 ActualitĂ© La prostitution, pour ou contre ?

  • Auteur de la discussion BRJ
  • Date de dĂ©but

Votre approche de la prostitution

  • RĂ©glementation

    Votes: 11 50.0%
  • Abolitionnisme

    Votes: 7 31.8%
  • Prohibitionnisme

    Votes: 4 18.2%

  • Nombre total d'Ă©lecteurs
    22

BRJ

GĂ©nie
Inscrit
19/12/15
Messages
1 053
RĂ©actions
0
Le plus vieux métier du monde comme on dit, est encore totalement illégal dans plein de pays.
En France, la prostitution en soit n'est pas illégale, mais une loi récente (Avril 2016) a interdis l'achat de service sexuel. Aussi, le proxénétisme, les bordels et la prostitution de mineurs sont interdit.

Il y a trois approches (législatives) différentes à avoir de la prostitution :
-Le réglementarisme : Légalisation et réglementation de la prostitution. La prostitution est reconnu comme un métier. Les objectifs sont de casser le contrÎle des mafias et autres sur le secteur, ainsi que d'offrir des droits sociaux aux travailleuses (et travailleurs) du sexe. L'exemple le plus connu de pays ayant réglementé la prostitution sont les Pays-Bas (le fameux Quartier rouge).
-L'abolitionnisme : Vise à l'abolition de toute forme de rÚglementation de la prostitution, et la disparition de celle-ci. Il considÚre les prostitués comme victime du systÚme qui les exploite, et ne les pénalise donc pas. Par contre il pénalise les consommateurs et les proxénÚtes. C'est le cas en France, en NorvÚge,...
-Le prohibitionnisme : Vise à l'interdiction pur et simple de la prostitution, ainsi qu'à la pénalisation de tout ses acteurs. C'est le cas de certains pays musulmans et états américains influencés par la religion.

Vous ĂȘtes pour ou contre ? Et quelle est votre approche favorite de cette problĂ©matique ? Et pourquoi ?
 

Kiss

Constellation
Responsable
Super-héro
Inscrit
5/9/10
Messages
6 669
RĂ©actions
16
J'avoue hĂ©siter entre rĂ©glementarisme et abolitionnisme. Ça va faire des annĂ©es que j'arrive pas Ă  trancher.

Je pense que je m'oriente plutÎt vers l'abolitionnisme, mais le vrai. Parce qu'en France, l'abolitionnisme que l'on pratique n'a pas la dimension de réflexion et de prévention qu'elle devrait avoir. L'objectif n'est alors pas une réelle abolition de la prostitution mais un espÚce de mélange entre laisser faire et ne pas laisser faire.

L'idéal serait de condamner seulement les consommateurs tout en menant de réelles campagnes de prévention sur la prostitution ainsi que d'ouvrir des centres d'aide pour les personnes qui ont déjà franchi le pas.
 
Inscrit
4/9/13
Messages
2 814
RĂ©actions
21
Je casse déjà le futur argument "le plus vieux métier du monde" qui est un argument pourri
Il faut réglementer et c'est tout. Je resterai borné sur ce point de vue comme sur peu de point de vue

AprÚs le le réglementarisme, j'ai du mal à le voir ainsi. Tu n'es pas obliger de légaliser pour autant mais de plus le "contrÎler" voir l'encadrer un peu comme on pourrait le faire avec la drogue quand on crée des centres d'aide toussa

Il faut dire que certains ont toujours l'image des gros pervert qui veulent tirer leur coup il n'y a pas que ça
Beaucoup viennent pour parler souvent, j'entends beaucoup de cas que beaucoup d'hommes, ont peur des psychologues à cause de leur coté "j'écoute trop" et préfÚrent se confier à une personne inconnu comme elles

AprÚs, la prostitution détruit t'elle vraiment nos rues ?
Non, la vie de ces femmes peux ĂȘtre mais il faut combattre certaines choses, que la prostitution deviennent un vrai choix et pas un ultime recours (besoin d'argent ou autre)
 

Arthychaut

Star
Inscrit
25/3/15
Messages
1 701
RĂ©actions
0
La prohibition ne servira strictement à rien vu que comme le trafic de drogue ça continuera, et ce quoi qu'on fasse.
L'abolition comme on peut le voir en France est un systĂšme qui ne marche absolument pas.
Donc bon on pourra faire ce qu'on veut, je le répÚte c'est comme l'IVG dans certains pays, ça existera toujours de maniÚre illégale.

Donc concrĂštement suis-je pour ou contre la prostitution ?

Bah Ă  moins d'ĂȘtre un puceau en chaleur qui rĂȘve de se taper une nana au bois de Boulogne, je suis contre.

Bon dĂ©jĂ  du point de vue morale, ces femmes ne propose leurs "services" uniquement parce qu’elles n'ont pas le choix pour vivre, et donc moralement je ne suis pas convaincu (mĂȘme pas du tout) qu'elles font cela par gaietĂ© de coeur.
Ensuite c'est surement arrivé plus d'une fois que certaines tombent sur un mec, un poil trop macho qui finit par baiser sans capotes, donc les accidents tomber enceinte et MST ne sont pas inexistants.


Par contre je pense que la prostitution n'est pas quelque chose de suffisamment contrÎlé, pke des nanas qui se prostituent, aux Pennes Mirabeau (vers chez moi) yen a un paquet et elles ne sont pas toutes majeures.

Donc bon Ă©videmment je penche plus sur une abolition mais plus de moyens doivent ĂȘtre dĂ©veloppĂ©s.
 

BRJ

GĂ©nie
Inscrit
19/12/15
Messages
1 053
RĂ©actions
0
Jesus Smoove Zhangke a dit:
Je casse déjà le futur argument "le plus vieux métier du monde" qui est un argument pourri
C'Ă©tait pas vraiment un argument.
 

Kiss

Constellation
Responsable
Super-héro
Inscrit
5/9/10
Messages
6 669
RĂ©actions
16
Punished Romeo a dit:
Jesus Smoove Zhangke a dit:
Je casse déjà le futur argument "le plus vieux métier du monde" qui est un argument pourri
C'Ă©tait pas vraiment un argument.
"futur".
 

BRJ

GĂ©nie
Inscrit
19/12/15
Messages
1 053
RĂ©actions
0
ptite-luciolle a dit:
Punished Romeo a dit:
Jesus Smoove Zhangke a dit:
Je casse déjà le futur argument "le plus vieux métier du monde" qui est un argument pourri
C'Ă©tait pas vraiment un argument.
"futur".
En quoi ça pourrait devenir un argument ?
Quelque chose de vieux n'est pas mieux pour autant non ?
 

Arekusandā

Grand(e) sage
Inscrit
3/11/14
Messages
537
RĂ©actions
0
Ça ne sera pas abolie, jamais.
La meilleure solution est la réglementation et surtout la dépénalisation simple et totale.
 

CeriseBleue

Initié(e)
Inscrit
26/6/13
Messages
333
RĂ©actions
0
Le débat est assez sensible

Parce que la plupart du temps, les femmes qui se prostituent ne le font pas par choix mais par nécessité. Alors dans ce cas je l'abolirai.
Mais en mĂȘme temps l'illĂ©galitĂ© n'empĂȘche pas le français de le faire. Je fais parti de ceux qui veulent lĂ©galiser le cannabis.Parce que quand on voit les cercles illĂ©gaux et dangereux que ça entraĂźne, ce serait plus simple de laisser l'Ă©galitĂ© entre en jeu pour avoir un contrĂŽle et une sĂ©curitĂ© absolue. Plus de migrants qui se retrouvent avec de la drogue dans le cul par exemple.

Alors pourquoi pas avec la prostitution, les femmes seraient mieux encadrées et pas autant malmenées. Puisqu'elles entreraient dans le cadre de la loi, elles auraient ainsi des droits
 

jaisajosh

Apprenti(e)
Inscrit
23/10/16
Messages
59
RĂ©actions
0
On m'a toujours enseignĂ© que le prostitution Ă©tait un flĂ©au, qui devrait ĂȘtre interdit et.. Dans un sens je comprends. AprĂšs tout, c'est faire commerce de son corps. Mais pourtant, je n'Ă©prouve aucune haine ou aucun mĂ©pris envers les femmes qui se prostituent.
S'il s'agit d'un choix libre et conscient je ne vois pas le problĂšme. Mais justement, c'est un sujet assez complexe.
Je n'ai pas encore d'avis définitif.
 

xelenax

Vagabond(e)
Inscrit
13/12/18
Messages
21
RĂ©actions
1
Réglementation de la prostitution. Mais je crois que le gouvernement devrait posséder les entreprises de prostitution au lieu de simplement les réglementer de loin. De cette façon, les mariés et les religieux ne peuvent pas utiliser les "services". Les personnes mariées et les personnes religieuses qui utilisent les "services" seront emprisonnés. Aussi, il y aura des examens de dépistage du VIH chaque semaine.
 

Haut