Quoi de neuf ?

📰 ActualitĂ© Le mot "normal"

Lou2810

Apprenti(e)
Inscrit
12/4/15
Messages
202
RĂ©actions
0
salut,
bah j'pense qu'il n'y a pas de normalitĂ©, fin srx ĂȘtre normal au fond ca veut strictement rien dire car maintenant etre "normale" c'est etre comme tout le monde mais logiquement personne est pareill c'est juste que pleins de gens veulent avoir l'air coule et dire comme ce qu'une personne a dis qu'une autre personne a dis ..... j'pense que c'est ca et perso c'est totalement nul on est comme on est voila et franchement maintenant trĂšs peut de personne on une "vraie" personnalitĂ© .
 

DimitriArkana

Vagabond(e)
Inscrit
1/11/15
Messages
8
RĂ©actions
0
Au final on est tous des humains et riens ne sert de juger les gens sur quelques chose d'aussi relatif que la "normalité "
 

Lyrisme

Grand(e) sage
Inscrit
5/4/15
Messages
852
RĂ©actions
0
Lou2810 a dit:
[...] et franchement maintenant trÚs peut de personne on une "vraie" personnalité .
C'est surtout que peu l'assume.
 

NOOBI

GĂ©nie
Inscrit
5/12/12
Messages
1 360
RĂ©actions
0
Beaucoup sont schizo, ils le savent mĂȘme pas. Booba par exemple.
 

Chamallow

Apprenti(e)
Inscrit
6/11/16
Messages
72
RĂ©actions
0
Je me demandais comment j'allais formuler mes idées pour donner mon avis là-dessus, mais Lyrisme a tout dit ^^
La normalitĂ© c'est juste une invention que l'humain a crĂ©Ă© pour se rassurer, peut-ĂȘtre parce que ça le rassure de se dĂ©finir lui-mĂȘme des limites par ce mot...
 

Brume

Apprenti(e)
Inscrit
10/8/15
Messages
197
RĂ©actions
0
Pour moi, la normalité est une notion fabriquée par l'Homme. Mais qui est complÚtement stérile.
La société semble avoir besoin de catégoriser tout ce qui la compose, y compris ses individus, afin d'avoir des repÚres auxquels se raccrocher. Nous sommes placés dans des tiroirs en fonction de nos particularités. Nous sommes tous différents, tous avec nos caractÚres propres, nos particularités justement.
Et heureusement d'ailleurs.
Mais, peut-ĂȘtre pour mieux apprĂ©hender le monde dans lequel on vit, nous avons formĂ© ce grand tiroir qui est la norme. ForcĂ©ment, la norme change au fil du temps, Ă©voluant en fonction du contexte, et s'appuie sur un comportement commun Ă  une majoritĂ©.
Si on ne rentre pas dans cette norme définie, nous sommes exclus, pointés du doigt. Les différences effraient l'Homme, et il tente de tout schématiser avec ses repÚres pour lutter contre cette peur.
Ayant visiblement besoin d'un bouc-émissaire sur lequel rejeter ses problÚmes, l'Homme va choisir quelqu'un qui ne correspond pas à ses repÚres, qui ne rentre pas dans les petites cases qu'il s'est créé ou que la société lui a inculpé, parce que cet individu va susciter pour lui incompréhension, peur. Un individu anormal donc.
Il est toujours plus facile à une majorité de s'en prendre à une minorité, surtout lorsqu'elle ne parvient pas à la comprendre. L'Histoire le montre bien.

Au final, je pense que la normalité n'est qu'une vague illusion qui a pour but de rassurer.
La normalitĂ©, ce serait porter atteinte Ă  nos diffĂ©rences, et donc Ă  notre richesse. Si nous Ă©tions tous identiques, avec le mĂȘme comportement, tous dans la mĂȘme norme de formatage, on ne pourrait Ă©voluer car il n'y aurait pas de nouvelles expĂ©riences, de nouvelles idĂ©es, et donc d'avancĂ©es possibles.
 

Aylee

Vagabond(e)
Inscrit
17/7/18
Messages
38
RĂ©actions
0
La normalitĂ© est subjective et propre Ă  chacun, donc en gros, elle n’existe pas vraiment, et je dĂ©teste ce mot.
Evidemment il y’a les normes sociĂ©tales, mais pourquoi on devrait se fier au shĂ©ma qu’on nous a imposĂ©, pourquoi devrions nous toujours tout suivre pour rentrer dans les clous. Parfois j’aimerais qu’on puisse ĂȘtre libres d’avoir notre propre normalitĂ© sans ĂȘtre jugĂ©s, normalitĂ© n’est vraiment pas un bon mot, car nous sommes tous diffĂ©rents.
J’ai l’impression que ce que je viens de dire n’a aucun sens mais c’est vraiment ce qui me vient en tĂȘte pour dĂ©battre sue la normalitĂ©.
 

Artémis

Apprenti(e)
Inscrit
27/8/18
Messages
214
RĂ©actions
15
La normalitĂ© est quelque chose de propre a chacun , la normalitĂ© pour toi ne sera pas la mĂȘme chez quelqu'un d'autre , tout dĂ©pend de la culture , du savoir , et de l'Ă©ducation que tu as reçus
La normalité c'est quelque chose qui rentre "dans les normes" de la société
Pour quelqu'un qui habite au fin fond de la campagne , ne pas avoir d'objets éléctroniques est normal contrairement a quelqu'un habitant en ville
On pourait presque dire que la normalité n'est pas normale...
Je n'aime pas du tout ce mot a vrai dire parce qu'ĂȘtre normal c'est ne pas ĂȘtre different et ĂȘtre different c'est ce qui fait notre personnalitĂ© , notre facon de vivre.
 

cpp

Vagabond(e)
Inscrit
7/9/18
Messages
34
RĂ©actions
0
Ok, mais le fait d'ĂȘtre diffĂ©rent en soi a rien Ă  voir avec comment on vit ou on pense...
 

Edwin

Apprenti(e)
Inscrit
22/9/18
Messages
110
RĂ©actions
0
Eh mais les gens, lisez ça et vous comprendrez mon problÚme, ça pourrait m'aider :

Bonjour
! Ça va ?
Je me prĂ©sente : Je m’appelle Edwin et j’ai petit (gros) problĂšme... je suis atteint de multiples troubles psychologiques, incluant la schizophrĂšnie (de type 3), la paranoĂŻa et un syndrome.
Malheureusement pour moi, ma schizophrĂ©nie me fait osciller entre mes 3 personnalitĂ©s souvent Ă  n’importe quelle moment, et sans le savoir, ce qui parfois dangereux pour autrui. Je m’explique : en fait, mes 3 personnalitĂ©s, je leur ai donnĂ©s des noms. Par exemple, voici mes 3 personnalitĂ©s :
- le mode Normal (oĂč je suis un gamin normal, sans problĂšme, avec des conversations et des relations (ami) normales)
-le mode Fou (oĂč lĂ  je deviens violent, vraiment TRÈS violent. Le hic, c’est que je n’ai pas la gueule du mec Ă©nervĂ© qui tabasse tout le monde, non, j’ai un visage totalement diffĂ©rent quand je suis en mode Fou, avec un grand sourire narquois et en ouvrant un peu ma bouche. En 5Ăšme, il y a 1,5 an Ă  peine, pendant toute l’annĂ©e on n’arrĂȘtait pas de m’ « harceler », en se moquant de moi, en me rejetant, en me faisant par exemple devenir une ball de tennis, ils m’ont mĂȘme fait mon 3Ăšme traumatisme crĂąnien.... et donc Ă  un moment, Ă  la fin de l’annĂ©e, en juin, alors que dans le rang derriĂšre moi il y avait un enculĂ© qui n’arrĂȘtait pas de me toucher le dos fortement avec son doigt (et ça fait mal !), c’est alors que je mis en mode Fou. Oh oui ! LĂ  non seulement j’étais en colĂšre, mais en plus ça faisait longtemps que je n’avais pas tabassĂ© quelqu’un. Bon bah voilĂ , Ă  cause de moi 3 ont Ă©tĂ© Ă  l’hĂŽpital, l’un pendant 2 semaines, les autres pendant 1 semaine, 3 autres garçons ont Ă©tĂ© absent pendant 2-3 jours sous prĂ©texte qu’ils ont eu des sĂ©quelles promatiques et psychologiques (LOL)...
-Et enfin, mon prĂ©fĂ©rĂ© : le mode Hysteria. Attention, ne pas confondre avec « HystĂ©rique » ! Le mode « Hysteria » est juste l’abrĂ©gĂ© du nom complet : le mode « Hyper Savant Syndrome ». Traduit en français ça donne : le mode « du syndrome de l’hyper savant » (en anglais c’est plus stylĂ© donc je l’ai mit en anglais pour la peine). Et lĂ  vous vous dites : Mais pourquoi il s’appelle comme ça ? Justement je vais vous dire les symptĂŽmes de ce mode sur moi :
a)Tu n’as plus d’émotions. Oui oui ! Tu as maintenant le visage et le regard le plus blasĂ© et neutre qui existe. Tu voit un homme en train de se faire torturer par un psychopathe ou une femme se faire rouler dessus, TU T’EN FOUT (si t’as le mode Hysteria)
b)Tu as dĂ©veloppĂ© des rĂ©flexes, un instint, une vitesse, une force, et une rĂ©cupĂ©ration surhumains (voir plus !). Je peux pas l’expliquer, mais c’est pratique ! MĂȘme si c’est la mĂȘme chose pour le mode Fou, mais en plus contrĂŽlable...
c)Tout le monde te respecte, tout simplement.

Voilà, merci d’avoir lu cette description de moi !
Salut !

Alors ma questions c'est : SVP Vous n'avez pas un moyen de faire taire les mode Fou ?! Non mais parce que lĂ  il m'emmerde ! Pourquoi ? Car il n'arrĂȘte pas de me demander si il peut controler mon corps pendant 1min, 1h, 12/24 h...
Aider moi !!!
 

Artémis

Apprenti(e)
Inscrit
27/8/18
Messages
214
RĂ©actions
15
Coucou @Edwin j'y connait pas grand choses mais je pense que la meilleure solution est que lorsque tu es en mode fou essaie de te canaliser et d'agir comme en mode normal , ca risque d'ĂȘtre dur mais a part prendre des mĂ©docs et aller voir des psys c'est la seule mĂ©thode
 

Edwin

Apprenti(e)
Inscrit
22/9/18
Messages
110
RĂ©actions
0
Oui, tu as raison je pense... merci @lĂ©lĂ© ! (mais toi, as-tu un problĂšme ? Je peux aussi ! Car mon mode Hysteria me permet de devenir un peu un psychologue... non non c’est vrai, Ă  vrai dire, tout ce que je dis est vrai.)
Perso j’ai pas de medicocs mais j’ai 3 psys, pour chaque mode ! Pratique !
 
DerniÚre édition par un modérateur:

LyT24

Apprenti(e)
Inscrit
31/10/18
Messages
95
RĂ©actions
10
Pour moi la normalitĂ© c’est juste ce que la majoritĂ© des personnes font. Par exemple la majoritĂ© des personnes sont j’sais pas hetero on va qualifier cela de normal car y a la majoritĂ© et d’anormal le reste pour moi la normalitĂ© c’est juste le fait que la plupart des personnes font plus ou moins la mĂȘme choses.

P.S : désolé si je me suis mal exprimé
 

Vialdya

Vagabond(e)
Inscrit
2/3/19
Messages
29
RĂ©actions
0
Superbe question !
La normalitĂ©, pour moi, ce n'est qu'une illusion qu'on se donne. Une sorte de rĂ©confort, qui nous met en confiance parce que cette petite voix Ă  l'intĂ©rieur de nous ne fait que dire : "Tu es normal, tu n'es pas diffĂ©rent". Au fond, il n'existe pas de choses normales, c'est un terme que je sature depuis un moment. La normalitĂ©, dans notre sociĂ©tĂ©, serait plutĂŽt ĂȘtre bien habillĂ©, aller Ă  l'Ă©cole, faire des Ă©tudes, avoir des diplĂŽmes, etc. Hors, quand quelqu'un s'Ă©loigne du chemin tracĂ© par le systĂšme de la sociĂ©tĂ©, on le considĂšre tout de suite comme quelqu'un de diffĂ©rent, d'Ă©trange, de bizarre. On le classe comme appartenant Ă  une autre classe que la nĂŽtre, alors que cette personne est comme nous. Le normal est dĂ©terminĂ© par la sociĂ©tĂ©, enfin ce n'est que mon avis. Pour moi, rien n'est normal, rien n'est diffĂ©rent, c'est juste des termes apposĂ©s pour dĂ©crire une forme d'appartenance, pour se diffĂ©rencier.
 

Jeika

đŸ‘©â€đŸš€đŸš€đŸŒŒ
Responsable
Super-héro
Inscrit
5/11/14
Messages
2 164
RĂ©actions
348
La normalitĂ© c'est le fait de correspondre aux normes. Et on est des ĂȘtres sociables qui avons besoin de se reconnaĂźtre en quelque chose. Être normal c'est rassurant. "Je correspond aux normes et personne viendra me faire chier." C'est un signe, une case pour se rassurer et ne pas se sentir seul et pour se dire qu'on va pas finir tout seul quoiqu'il arrive. Correspondre aux normes, ça Ă©vite le rejet, les insultes, les remarques et ça maintient des relations hypocrites.
 

Katniss Chase-Prior

Initié(e)
Inscrit
23/10/18
Messages
463
RĂ©actions
12
La normalitĂ© est pour moi un concept inventĂ© pour les gens sans personnalitĂ©. Juste parce que j’aime lire je suis classĂ©e comme bizarre. Juste parce que je suis travailleuse je suis une intello. Ça ne me dĂ©range pas mais pourquoi moi ĂȘtre normal c’est juste vouloir ĂȘtre un mouton, un gars ou une fille qui fait comme tout le monde. Personnellement je prĂ©fĂšre ĂȘtre « bizarre » ou « intello » que « normale »
 

Haut