Quoi de neuf ?

Pas de buts, pas de rêves, pas d'objectifs

dwenn

Vagabond(e)
Inscrit
15/12/18
Messages
2
Réactions
0
Salut,

Je ne savais pas à qui parler de mes idées noires alors je me suis rappelé de ce forum sur lequel j'allais souvent (sans pour autant poster) fut un temps.

J'ai 20 ans et comme dit dans le titre je n'ai plus aucun rêves. Vous vous souvenez de cet âge où on a tous des idées plein la tête ? Bah faut croire qu'à 20 ans, mes rêves à moi sont définitivement morts et enterrés. Je ne crois plus en l'avenir et je n'arrive plus à me projeter. J'ai l'impression de tomber petit à petit dans cette médiocrité que je redoutais tant. Je vais d'un jour à l'autre sans grande conviction. Je fais les choses machinalement parce-que ça doit être fait. Je suis des études que je n'aime pas spécialement mais qui me permettront d'avoir une situation financière stable et qui feront que je pourrais vite quitter cette maison familiale qui m'étouffe de plus en plus.

C'est les périodes des fêtes et je déteste Noël. Ça m'angoisse même. Tout ce qui est de l'ordre de la famille m'insupporte.

Y'a des jours où je ne sais vraiment pas pourquoi je continue de me lever le matin.
Y'a encore deux ans quand j'étais au lycée j'étais "passionnée" par le dessin, l'écriture... Ça fait un peu plus d'un an que j'ai pas repris le crayon, que la page reste blanche.
C'est l'ascenseur émotionnel permanent et ça me fatigue. Sur l'instant je suis heureuse et la minute d'après je me met à chialer.

Au quotidien j'arrive pas à en parler. J'ai des amis supers mais j'ai pas envie de les faire chier avec tout ça.
Passer un moment on se voyait h24 et ça me faisait un bien fou car y'a qu'avec eux que mes démons disparaissaient le temps d'un instant. Mais maintenant, même avec eux, j'ai des moments d'absence que je ne sais pas expliquer.

Y'a pas une journée où je n'ai pas de pensées morbides. Jusqu'à présent je me disais "Bof, c'est humain, les pulsions de mort, tout ça" mais au fond je sais bien que c'est pas normal de penser à la mort comme ça quotidiennement à 20 ans, le fameux âge où on est censés être heureux, etc. Parfois je me dis que la seule chose qui me retient encore c'est ma foi ou du moins mes croyances : j'ai plus peur de ce qui nous attends après la mort que de la mort en elle-même.

Je sais pas comment m'y prendre pour m'en sortir. En général les gens disent "Faut en parler", "Parler ça fait du bien". Oui mais voilà, je n'arrive pas à me confier irl. J'ai peur de ne pas être comprise par les gens que j'aime. J'ai l'impression d'être bizarre, débile, "inadaptée" et je n'ai pas envie qu'on ait cette image-là de moi.
Du coup c'est vous (du moins ceux qui liront) qui subissez mes crises existentielles. J'en suis désolée mais faut croire que c'est plus facile face à l'inconnu.

Si vous êtes déjà passé par ce genre de période n'hésitez pas à me le dire, je me sentirais moins comme un cas désespéré.

Merci d'avoir lu.
 

dwenn

Vagabond(e)
Inscrit
15/12/18
Messages
2
Réactions
0
Salut, j'ai lu l'intégralité de ce post et je tiens déjà à te rassurer, ici tu n'importunes personne et il n'est nulle question de lâcheté en se confiant par l'adversité d'internet, vaste et anonyme. Je suis passé par une partie de ce que tu décris et je saisis bien l'importance de la douleur que tu ressens, ces changements émotionnels intempestifs que j'ai également subis en certains temps au lycée. Moi aussi j'ai ressenti, ayant plusieurs passions, cette sensation très dure de vide et l'impression de ne pas utiliser son temps comme il se devrait.

Je ne pourrais sans doute pas supprimer toute ta douleur mais je veux aider pour apaiser. Dans un premier temps je voudrais te dire que tu es un être entier, tu existes et tu es constitué par un vaste ensemble de traits de personnalité, d'humeur, d'émotions et de goûts. Ce qui est terrible lorsqu'on supporte pas sa famille ou qu'on est en froid avec elle c'est de ne pas pouvoir se sentir pleinement dissocié d'eux et externe en terme de personnalité. Donc déjà dis toi bien que tu existes, que tu es l'unique et ça c'est pas rien, c'est même immense. Personnellement je n'ai pas pu me dire ça à temps par le passé, ce qui m'amène à croire que j'ai pu faire une sorte de dépression auparavant. Je sais que les mots sont simplement des mots, des adjectifs, des paroles vaines pour certain, mais ressens toi, sois conscient que tu es là, que le présent est là et que tu n'es pas mauvaise ou inutile. Tu le seras jamais.

Pour faire avancer les choses ensuite, il faudrait coucher sur un papier toutes les pensées qui te viennent à l'esprit sur ta vie et ton quotidien, tout ce qui fait mal et d'autre part ce qui pourrait fonctionner. Ca paraît naïf, mais en réalité pouvoir se défouler sur une feuille ça fait un bien fou, surtout quand il est question de clarifier sa propre problématique. Pourquoi ça a merdé avec ta famille ? Pourquoi ces passions se sont effondrées ? Quel serait le point d'émergence de ces remises en question brutales qui en secoué l'édifice ? Tout cela sera un point de départ crucial parce que non seulement ça te soulagerait intérieurement mais en plus tu y verrais plus clair

Si je peux me permettre, parler est absolument efficace, et je pense sincèrement que tu devrais le faire plus souvent avec tes amis. Je pense que tu devrais leur faire confiance s'ils en sont dignes. J'ai peu d'amis, mais ceux que j'ai sont fabuleux et m'ont souvent sauvé de merdes pas croyables. Je crois que le fait de leur parler créer une extériorisation non négligeable de tes points de vue et des perceptions qui t'entoure. S'ils sont dignes de confiance, tu ne dois pas avoir peur de leur en parler, ils sont là pour toi, ils peuvent te protéger. Tu n'es pas seule

Je commence déjà par ceci, mais l'essentiel de mon post consistait à te rassurer parce que c'est triste de souffrir pendant Noël, qui est sensé être un repos généralisé, pas forcément en harmonie avec sa famille, mais déjà pour soi même. C'est pas anodin, en fait je crois que ce que tu as décris a soulevé beaucoup de souvenirs en moi et je voudrais aider, juste essayer d'apaiser un peu. J'espère y être arrivé. Il y a beaucoup de gens ici qui pourront t'aiguiller, t'écouter, et sans doute trouver des solutions. Il ne faut juste pas s'enfermer dans le cloisonnement douloureux de cet état global, parce que s'y enfermer, je peux t'assurer que c'est une catastrophe. C'est détruire ce que tu es, le potentiel que tu créer, et le destin que tu peux t'assurer. Alors parles, si ça te fait du bien défoules toi, lâches tout ici, et des solutions progressives se trouveront d'elles même
Merci beaucoup pour ton message.
Je ressens exactement ce que tu décris : un sentiment de vide profond et la sensation permanente d'être inutile, de ne rien savoir faire.

Tout ce que tu dis est parfaitement sensé. Mais tu vois quand je me pose toutes ces questions, j'en arrive toujours à un même point : je ne crois plus en l'avenir. Probablement parce-que je ne crois plus en moi.

Pour ce qui est de ma "famille", c'est un peu plus compliqué. Sans trop m'étaler non plus, je dirais juste que mon père est un un manipulateur pervers narcissique. Je te laisse imaginer dans quel climat j'ai grandis et dans quel climat je vis toujours. Entre autre, pour moi, Noël rime avec violence.

J'ai totalement confiance en mes amis et je sais que si je suis vraiment dans la galère ils seront là pour moi. Mais ils ont tellement l'air tous épanouis sentimentalement et professionnellement... J'ai pas envie de les faire chier et qu'ils me prennent pour une inadapté. Et puis j'imagine bien que chacun a ses propres problèmes.

Désolée, j'ai l'impression d'être Calimero.
Mais toi qui a déjà vécu ce sentiment de perdition, dis-moi : comment t'en es-tu sorti ?
 

Doucik

Apprenti(e)
Inscrit
16/6/18
Messages
115
Réactions
1
J'ai aussi ce problème l'auteur, parler est difficile. On a pas envie de faire chier notre entourage avec nos problèmes ,on espère s'en sortir seul ect. On croit que ça va s'estomper au fil du temps que ça ira mieux mais pas forcément.
Mais je pense quand même que le mieux est d'aller parler, c'est sûr que c'est plus facile à dire qu'a faire.
 

Sujets sponsorisés - Pub

Activité récente 🌱

Regarder gratuitement des films et séries
Haut