Quoi de neuf ?

✒️ Plume ardente Réflexions (On devrait parler à soi comme on parle à un.e ami.e)

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
410
Réactions
297
Une première réflexion qui ne colle pas totalement avec le titre

J'ai l'impression de stagner parce que je me suis jamais lancé. Bien sûr qu'on ne change pas quand on fuit tout ce qui pourrait nous faire évoluer.

Je commence déjà à me faire des reproches alors que le but de mon topic n'était pas là.

J'aimerai beaucoup faire du sport. Et aimé en faire. M'enlever de la tête toute cette compétition, toute cette haine du sport. Et m'enlever la haine de mon corps. J'aimerai ressentir mon corps. Et aimer le ressentir.

Mais, je peux pas remettre la faute sur la manière dont est présenté le sport à l'école. Je peux pas rester dans cette position. Bien sur que ça ne m'a pas aidé. Le sport à l'école ne m'a pas aidé à m'aimer. Les remarques et les regards ne m'ont pas aidé. Etre la dernière dans tout ne m'a pas aidé. Mais faut que je m'en détache. Il faut que je m'en branle d'être nulle au départ. C'est normal de ne pas avoir un niveau exceptionnel lorsqu'on débute. Et je ne devrais pas faire du sport pour être bonne. Je vise pas les jeux olympiques. Juste un bon moment, passé avec moi-même. Juste un moment pour prendre soin de mon corps.
(Mais.. Ça me fout la haine qu'on apprenne pas ça à l'école.. On t'apprend la compétition.. On ne t'apprend pas à prendre soin de ton corps, à le respecter, à l'aimer.)

Je repousse le moment où je devrais faire des efforts pour m'accepter et peut-être m'aimer. Ça peut pas venir tout seul. Et je le sais bien.

J'ai ce truc de me définir trop par des conneries. Et ça me colle à la peau.

Je crois que j'ai envie de faire de la natation depuis.. La 3 eme ? Même avant ? Et pourtant je ne me suis jamais lancé. J'en ai fait un temps, mais dans un groupe, où je ne me sentais pas à ma place. Y'a une piscine dans ma ville, j'aurais pu prendre un abonnement, y aller quand je veux, faire les choses à mon rythme, sans penser à me comparer.
J'ai pris un menu avec de la natation l'année derniere, j'ai séché presque tout les cours, après m'être rendu compte que j'étais toujours la dernière, que j'avais toujours des tours de retard et que je me faisais constamment doublé. Et c'est comme si, l'eau, me laisser un goût amer, comme si je n'y avais plus ma place.

Et, pourtant, j'aime ces activités sportives où tu te sens en communion avec ce qui t'entoure. C'est longues marches me plaisaient. Ressentir la nature.

J'aimerai habiter là où j'habitais quand j'étais petite. Aller à la plage, et nager quelques heures par jour. M'y sentir à ma place. Ressentir la nature. Ressentir la vie. Et peut-être ressentir mon corps, me sentir l'habiter.

J'aimerai et je me demande si je le ferai. J'espère. J'aimerai que la moi restée là-bas le fasse.

Comment savoir qu'après avoir quitté un lieu une part de nous n'est pas resté là-bas ?


J'avais crée ce topic dans le but de me parler à moi-même, peut-être d'une autre manière. Brouillon ou non, qu'importe.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
410
Réactions
297
Réflexion d'un secret illusoire

Je me suis imaginée ma chambre mouvante et bien vivante. Prise d'un doute qui relevait plus d'une interrogation enfantine. Est-elle fatiguée ? Dort-elle lorsque nos yeux sont fermés ? M'en veut-elle de retarder le sommeil ? Ressent-elle, écoute-t-elle la musique qui passe dans mes oreilles ? Et danse-t-elle, comme si personne ne la regardait. Danse-t-elle actuellement, dans les recoins où mes yeux ne sont pas posés ?

J'ai eu l'envie de savoir dessiner. Et de savoir animé. Je me suis imaginais une chambre connectée à mon être, mouvante au même rythme que moi. Interconnectées.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
410
Réactions
297
Réflexion sur Réflexions (On devrait parler à soi comme on parle à un.e ami.e)

Ce topic relève plus d'une envie de parler que de partager de vraies réflexions, profondes et qui font avancées.

Et c'est drôle comme je peux me sentir illégitime même dans les choses que je crée. Comme si je devais des explications à quelqu'un. Comme si, plus je faisais, plus de disais, et plus je mentais.

Et pareil pour mon titre, j'y ai repensé et je me suis dit qu'il ne concordait pas. Alors, que bien que ma première idée en le choisissant soit d'écrire sur moi, de me faire des réflexions sur ma vie ou moi-même et ça avec plus de bienveillance qu'à mon habitude, ce titre peut vouloir dire autre chose. "Parler à soi comme à un.e ami.e" peut vouloir dire parler à soi-même, tout simplement. Etre sa propre amie. Etre la bouche et l'oreille. Et j'avoue, aimer cette idée.
Je voulais aussi le séparer de mon babillard, qui me semble être plus un défouloir.


Moi qui voulait dormir tôt me voilà lutant contre le sommeil.
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
410
Réactions
297
D'une discussion à une réflexion

Y a plus que ça. Je ne sais même pas si on peut vraiment en tenir compte. On tient pas à une personne parce qu’elle est incollable sur tel ou tel sujet, qu’elle est la meilleure en tout, etc. Non, bien sûr que non. Quand je regarde les personnes auxquelles je tiens, je m’en rends compte. C’est tout autre chose qui me tient à elles, qui me lie à elles. C’est ce qu’elles dégagent, c’est les moments passés ensembles, c’est la complicité, c’est l’émerveillement de les voir vivre. Évidemment. Je m’en rend compte maintenant. Parce que c’est plus facile de s’en rendre compte quand une de ses personnes doute sur elle-même. Pourquoi c’est si difficile de le comprendre pour soi ? Pourquoi ne pas admettre qu’on est nous, qu’on dégage quelque chose, que d’autres passent de bons moments avec nous, qu’on peut être complice et qu’on peut émerveiller des personnes en ne faisant rien d’autre que vivre. Pourquoi croire être vide ? Pourquoi vouloir se remplir de choses qui ne sont pas nous, simplement pour (croire) se remplir ? Pourquoi se comparer ? Pourquoi se baser sur des trucs stupides pour croire être moins bien qu’une personne ? Y a pas de hiérarchie. Tu ne seras pas remplacée parce que t’es moins drôle qu’un tel, parce que t’y connais que dalle à la politique, parce que t’es nulle en histoire, parce que t’es silencieuse, parce que tu prends un peu trop au sérieux les choses alors que c’est du seconde degrés, parce que t’es pas la meilleure en maths ou toutes autres matières. Et tu sais quoi, pourquoi est-ce que tu pourrais aimer ce que considère une personne comme un défaut chez elle sans croire qu’on puisse faire de même pour toi ? T’aimes pas la perfection. C’est trop lisse. Y a rien à en tirer. Pourquoi vouloir l’être ? Et pourquoi te détester de ne pas l’être ?

Et je sais bien, que malgré ça, demain, je me mettrai à douter, à me comparer, à me détester. Je le sais. C’est plus fort que moi. C’est un réflexe, une habitude beaucoup trop ancrée.

Pourquoi c’est si dur d’être sa propre amie ?
 

Errailleurs

Initié(e)
Inscrit
10/2/19
Messages
410
Réactions
297
(Je voulais à la base poster ça dans A quoi pensez vous en ce moment mais je me suis dit que ça aurait plus sa place ici)

Il faut que je me reprenne. Que je reprenne le contrôle. Je l'avais avant. Donc je peux l'avoir.

Il faut que je rationalise. Que je me rassure, moi.

Et il faut à tout prix que j'évite ces crises un maximum. Parce que ça fait qu'empirer les choses.
Sur le court terme, ça te fait aussi douter. Sur le long terme, ça te fera partir.

C'est dingue comme on peut se faire du mal tout.e seul.e. Se provoquer des situations qui nous font du mal.

Et, si je me voyais de l'extérieur, je me rendrais compte qu'il faut que j'arrête, que c'est moi qui est en train de tout niquer.
Mais de l'intérieur je ne vois que ça comme possibilité, exploser.

En fait, ce n'est pas les crises qu'il faut que j'arrête.
C'est avant. C'est toutes les pensées au quotidien.

Toutes ces pensées, ces sensations qui s'accumulent.

Il faut que les situations m'indiffèrent. Pas par refoulement mais parce qu'elles n'ont rien de problématiques.

Parce que tu as confiance en lui et donc en sa parole.

Je me rends compte que j'ai tendance à ne pas remettre ma confiance en lui en doute. Parce que je me dis que j'ai totalement confiance dans le fait qu'il ne me trompera pas. Mais c'est pas parce que je ne doute pas de ça que je ne doute pas de ses paroles.
Quand il me rassure et que j'ai l'impression que ses mots ne peuvent pas être vrais, quand j'ai cette impression de voile entre moi et ses mots, c'est bien parce que je n'ai pas une totale confiance en lui.
Alors que je devrais. Il faut que je l'écoute. Que je m'enlève ce voile. Il n'y a aucune raison objective à ce que ses mots soient faux.

Je m'en veux, quand je parle à sa place, quand je lui fais comprendre que ce qu'il dit est faux. Quand je remets en doutes ses propres mots, ses propres sentiments.
Je m'en veux parce que ça le blesse. Évidemment.
C'est comme si je lui ouvrais mon cœur, qu'il ne m'écoutait pas et finissait par me dire que je mens.
Comment veux tu qu'on se sente ?
Simplement pas écouté, pas entendu, pas digne de confiance.

Il faut que je me reprenne en main.

Je ne veux pas le perdre. Et pas pour cette raison.

Qu'il n'est plus de sentiments pour moi dans le futur. Ca fera mal, c'est sûr. Mais déjà qu'est-ce que t'en sais que ça finira comme ça ?
Par contre, multiplier les crises, lui faire perdre confiance en lui, le rendre mal, le lasser. Comment tu veux qu'à la longue il n'en ai pas marre et ne veuille pas partir, que ce soit par épuisement de toi ou simplement pour se protéger mentalement. Et là, quand tu auras cette tournure là de votre relation sur la conscience, ça sera bien plus douloureux.

Et puis, il en a des peurs. Sur le fait que tu partes.
Donc, pourquoi, actuellement, lui voudrais se séparer de toi ?

Tu sais, il en connaît un milliard des filles bien. Et c'est pas grave. Mais s'il est avec toi et pas avec une autre, c'est qu'il veut être avec toi et pas une autre. Point.

C'est ça le truc. C'est pas grave que tu sois pas la meilleure. C'est même pas grave que tu ne sois pas la meilleure de son entourage. Toutes ces filles, c'est pas grave si elles sont mieux que toi. On s'en branle de ça. Ce qui importe c'est ses sentiments pour toi. Juste ça. Et fais lui confiance pour ça.

Et je l'aime pas cette jalousie, aussi parce que ça me fait presque détester des personnes et ça injustement. Toutes ces filles ont de superbes qualités (bien qu'elles ne soient pas parfaites hein, arrête de les idéaliser), c'est vrai, mais est-ce pour ça qu'elles doivent recevoir tes pensées-haines ?


---
Revoir mes parents m'a fait du bien.

Je m'en veux de me plaindre quand je sais que j'ai au moins leur soutien.

Oui, bien sûr que ça me fait chier de devoir bosser à côté de mes études, parce que la recherche d'un emploi, avec si peu d'expérience et pas de véhicule, c'est l'enfer. Surtout avec les mesures prises à cause de covid. C'est l'enfer de faire concorder étude et boulot, surtout quand les horaires de cours changent à cause du covid.. Et que ma fac vit sur un autre fuseau horaire.
Mais j'ai leur soutiens. Vraiment.
Si vraiment je suis dans la merde ils ne vont pas m'y laisser.

Le truc, c'est que j'ai peur d'en demander trop.
Ma sœur était tellement parfaite..
Merde..

Et j'arrive pas à me dire que j'ai le droit d'avoir plus de difficultés qu'elle..
 
Auteur du sujet Threads similaires Forum Réponses Date
S "Peur" des réflexions comment ne plus y faire attention ? Problèmes inclassables 🏜️ 2
A encaisser des reflexions Problèmes inclassables 🏜️ 7
A reflexions trop recurrentes Problèmes inclassables 🏜️ 9
Akyla Pourquoi la Terre devrait être plate ? Sciences, spiritualité & ésotérisme 👽 7
B aimer quelqu'un que l'on ne devrait pas? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 12
A 📰 Actualité L'Homme devrait-il ravaler son ego ? Actualité, débats & coups de gueule 💬 25
0rix Une fille devrait jouir à chaque rapport? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 4
S 📰 Actualité Laurent Fabius, gravement malade, devrait être remplacé Actualité, débats & coups de gueule 💬 1
B si aimer est un crime alors je devrait être pendu Rapports sociaux & sentiments 💞 4
V Fan de l'OL ? Cette appli devrait vous plaire Sport ⚽ 0
Etincelle ~ Ca m'énerve, et pourtant ça ne devrait pas. Rapports sociaux & sentiments 💞 3
Zedkipu Qu'es ce que les garçons devrait changer Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 3
M Je sais un quelques chose que ne devrait pas savoir .. Rapports sociaux & sentiments 💞 9
X Devrait-je changer de college? Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 3
Vampirette Vie que personne ne devrait vivre ... Problèmes inclassables 🏜️ 9
S Comment devrait-elle réagir ? Rapports sociaux & sentiments 💞 4

Sujets sponsorisés ⭐

Activité récente 🌱

Haut