Quoi de neuf ?
Tu as un vélo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou après les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre 🚴‍♂️🍔💰

Serais-je insensible ?

sarah278

Vagabond(e)
Inscrit
14/6/19
Messages
9
Réactions
0
Bonjour, bonjour !
Je viens vous demander votre avis/aide sur ma situation qui me tracasse.
Petite introduction : j'ai eu deux copains de courtes durée avec qui je n'ai jamais rien fait (je suis donc vierge).
Lors de mes relations, avec mes copains, nous nous sommes embrassés,câlinés,... et là où je suis tracassé c'est que je ne ressens rien. Rien du tout ! Sur le moment, je pense être tellement focalisé sur le fait de "bien" embrassé que je ne prends aucun plaisir à le faire. Je me posais déjà la question pour mon premier copain et je m'étais dit que ce n'était juste pas le bon, or pour le suivant (auquel je me suis fortement attaché) rien n'a changé ! Je trouve ça un peu étrange et n'ose pas en parler autour de moi. Ce qui me fait peur, c'est de ne rien ressentir lors de mes rapports, je me presse certainement mais je n'arrive pas à m'enlever cette satané idée de la tête.
Si jamais vous auriez une idée ? Merci d'avance :D
 

Ragnarokk

Initié(e)
Inscrit
17/4/19
Messages
463
Réactions
210
Ne t'inquiète pas.

Tu es sans doute un peu tendue. Par exemple, si tu es focalisée sur le fait de bien embrasser, ou même si tu demandes à chaque instant ce que tu ressens, ça te bloque un peu.

Il faut te détendre. Prendre du temps dans les bras de ton prochain copain. Apprécier sa tendresse. Le désir viendra d'autant plus facilement que tu es en confiance.

Plus tu vas focaliser, plus tu vas te bloquer. Fais donc le chemin inverse et cela viendra tout seul.

Quelqu'un qui n'aime pas les baisers ou qui n'a pas de désir, c'est un peu de la science fiction. Jamais vu. Ce ne sera pas toi.
 

sarah278

Vagabond(e)
Inscrit
14/6/19
Messages
9
Réactions
0
Ouai je m'en doutais un peu, merci beaucoup ^^ !
 

Ragnarokk

Initié(e)
Inscrit
17/4/19
Messages
463
Réactions
210
"de la science fiction" ? C'est à dire ?
Une manière de dire que l'absence totale de désir malgré des stimulations adéquates, c'est plus qu'exceptionnel. L'explication la plus plausible au souci de Sarah c'est bien la nouveauté des sensations et le stress lié à la situation.
 

Jupiter

Vagabond(e)
Inscrit
14/6/19
Messages
24
Réactions
35
La découverte de sa sexualité et du désir qui s'y rattache, etc. est quelque chose d'extrêmement complexe et surtout personnel. Les réponses qu'on te donne sont plus des pistes de réflexions que des vérités absolues. Je tiens à le dire au cas où je dirais quelque chose qui pourrait te nuire au lieu de t'aider. Il faut rester critique !

Ceci dit, notre mental est si convainquant que parfois, en voulant nous aider, nous mets beaucoup plus des bâtons dans les roues. Ce qui m'a le plus marqué est que 1. Tes relations sont de courtes durées et que 2. Tu focalises beaucoup sur « bien faire » (embrasser, câliner, etc.).

Si mon expérience personnel peut t'aider, tant mieux. Je sens que j'avais plus ou moins une situation similaire dans mon jeune âge (je suis pas si vieux, mais bon, j'étais plus jeune bordel). Je sentais pas mal rien quand j'embrassais quelqu'un ou même quand j'avais des relations sexuelles. J'avais toujours en tête la performance (fait-ci, fait-ça, plus haut, plus tendre, plus agressif, etc.). Je pourrais dire que ma tête était embrumée d'idées futiles. Et un jour, j'ai rencontré une personne avec qui j'ai commencé à sortir. Sur le coup, c'était pas mal la même situation. Mais après 5-6mois ensemble, je me posais plus vraiment ces questions de performances (Est-ce que j'embrasse/baise/câline bien, etc.). A l'avais tellement fait que je pouvais plus croire que c'était pas le moindrement satisfaisant pour elle. Et c'est justement à ce moment là que j'ai pu pleinement ressentir le désir dans tout ce que je faisait. Et une fois que ça l'a cliqué dans ma tête, j'ai plus vraiment eu cette difficulté dans mes relations futures.

Au final, prends ton temps, trouve quelqu'un avec qui tu te poseras pas trop questions (ça peut être long, patience) et, comme Ragnarokk l'a dit, relax. Le désir c'est supposé être fun et léger, pas stressant et centré sur la performance.
 

sarah278

Vagabond(e)
Inscrit
14/6/19
Messages
9
Réactions
0
La découverte de sa sexualité et du désir qui s'y rattache, etc. est quelque chose d'extrêmement complexe et surtout personnel. Les réponses qu'on te donne sont plus des pistes de réflexions que des vérités absolues. Je tiens à le dire au cas où je dirais quelque chose qui pourrait te nuire au lieu de t'aider. Il faut rester critique !

Ceci dit, notre mental est si convainquant que parfois, en voulant nous aider, nous mets beaucoup plus des bâtons dans les roues. Ce qui m'a le plus marqué est que 1. Tes relations sont de courtes durées et que 2. Tu focalises beaucoup sur « bien faire » (embrasser, câliner, etc.).

Si mon expérience personnel peut t'aider, tant mieux. Je sens que j'avais plus ou moins une situation similaire dans mon jeune âge (je suis pas si vieux, mais bon, j'étais plus jeune bordel). Je sentais pas mal rien quand j'embrassais quelqu'un ou même quand j'avais des relations sexuelles. J'avais toujours en tête la performance (fait-ci, fait-ça, plus haut, plus tendre, plus agressif, etc.). Je pourrais dire que ma tête était embrumée d'idées futiles. Et un jour, j'ai rencontré une personne avec qui j'ai commencé à sortir. Sur le coup, c'était pas mal la même situation. Mais après 5-6mois ensemble, je me posais plus vraiment ces questions de performances (Est-ce que j'embrasse/baise/câline bien, etc.). A l'avais tellement fait que je pouvais plus croire que c'était pas le moindrement satisfaisant pour elle. Et c'est justement à ce moment là que j'ai pu pleinement ressentir le désir dans tout ce que je faisait. Et une fois que ça l'a cliqué dans ma tête, j'ai plus vraiment eu cette difficulté dans mes relations futures.

Au final, prends ton temps, trouve quelqu'un avec qui tu te poseras pas trop questions (ça peut être long, patience) et, comme Ragnarokk l'a dit, relax. Le désir c'est supposé être fun et léger, pas stressant et centré sur la performance.
Merci beaucoup ! En effet je suis dans une situation similaire, je veux beaucoup trop bien faire que j'en oublie de prendre le plaisir. Mais j'imagine bien que je ne me débloquerais pas tout de suite, tant pis il faudra que je sois patiente ahah. Mais ton expérience m'aide beaucoup :D
 
Haut