Quoi de neuf ?

Solitude, relation à distance, culpabilité

Plume blanche

Vagabond(e)
Inscrit
17/5/20
Messages
3
Réactions
4
Bonjour/bonsoir,

J'ai 18 ans et je suis en couple avec mon copain depuis fin décembre dernier, relation à distance comme vous avez pu voir dans le titre. On s'est vu plusieurs fois mais le confinement et notre distance supérieure à 100km retarde nos retrouvailles. On passe de nombreuses heures par jour en appel (en fait, on passe la quasi totalité de la journée en appel). Et, je suis quelqu'un qui a besoin de solitude. Pas constante bien sur mais j'ai besoin de me retrouver seule, faire des choses pour moi et ne me préoccuper que de moi. Ce n'est pas du tout de la lassitude que je ressens vis à vis de lui, vraiment pas, juste mon fonctionnement à moi. Mais le truc c'est que ça me pèse un peu d'être consentement en appel, d'autant plus que je ne sors pas souvent de chez moi, donc je suis obligatoirement joignable. Je lui en ait déjà parlé de ça, par messages puisque je me sens plus à l'aise pour parler de moi / ce que je ressens à l'écrit, mais il ne semble pas avoir vraiment compris. Et ce qui me bloque un peu c'est que les quelques fois où je lui ai dit que je préférais être seule pour la matiné ou bien la soirée, en lui précisant que tout à allait bien, j'ai appris après qu'il avait ressentit de la "tension" dû au fait que je ne sois pas avec lui. Pour préciser le contexte, mon copain est atteint de TOC et justement, il m'a dit (sans vouloir me culpabiliser hein, c'était plutôt pour se confier) qu'il avait peur que cette tension qu'il ressentait ne perturbe sa perception des choses, qu'à cause d'elle il aurait peur de ne pas se rendre compte de si il avait provoqué un accident ou s'il avait marché sur quelque chose qui plus tard provoquerait un accident, ou qu'il n'ait pas réussi à voir si il y avait un meurtre chez ses voisins, etc (tous le genre de TOC qu'il peut avoir). Donc mon problème c'est que je lutte contre l'envie de me retrouver seule pendant quelques heures et la culpabilité de lui provoquer des tocs (j'ai compris plus tard que la "tension" était un TOC à part entière). En découle que je me force à rester en appel parfois alors que je meurs d'envie d'être seule, et que l'énergie qui d'habitude n'est pas extrême le devient tout un coup lorsque je dois parler, encore plus si c'est pour l'aider pour ses tocs. Donc je me retrouve épuisée mentalement et n'arrive peut-être pas à l'aider au mieux. Et pareil, je culpabilise de vouloir le laisser seul alors qu'il ne se sent pas bien (ses tocs occupent vraiment toutes ses pensées parfois, et ce toute la journée, pendant des jours). Je ne sais donc plus quoi faire..
Voilà, je ne sais pas réellement ce que je cherche en écrivant tout ceci mais si vous avez des choses à dire, dites les moi.
Bonne soirée.
 

Samaël_2704

Apprenti(e)
Inscrit
13/5/20
Messages
53
Réactions
66
Hello,
Alors tout d'abord, on a tous besoin de solitude, de nos moment à nous. C'est normal. Tu ne devrai pas te sentir coupable de vouloir des moments de ''calme''. Je comprend que tu te sente mal de le laisser seul mais c'est aussi ta vie. Je pense que vous pourriez peut-être instaurer des horaires.

En gros vous pouvez vous dire que vous vous appeler tout les jours mais avec des pauses. Par exemple le lundi midi vous ne mangez pas au téléphone (je sais pas si vous le faites 😂 ) et le mardi vous n'êtes pas au téléphone de tel à tel heure,...
Ce ne sont que des exemples mais c'est peut-être une solution. Vous seriez au téléphone souvent mais tu aurais tes moment à toi. C'est important que tu ne te force pas d'après moi.

Ensuite son TOC à l'air quand même assez handicapant. Pour toi comme pour lui. Est-ce qu'il voit u spécialiste qui pourrait l'aider à gérer ce TOC?

Mais surtout ne te sent pas coupable et surtout parlez-vous!!!

Voila je sais pas si j'ai pu t'aider mais j'espère que sa ira mieux pour toi.
 

Ekaon

Grand(e) sage
Inscrit
18/8/19
Messages
579
Réactions
433
De ce que tu dis je trouve ça plutôt encourageant en fait. Je veux dire, personne ne force personne, vous vous exprimez sur vos sentiments, et vous cherchez (maladroitement) votre équilibre. J'ai envie de te dire que vous etes sur la bonne voie. Continue sur ce chemin.
Tu lui as dit que tu avais besoin de plus temps, et c'est vrai qu'il a du mal à l'appliquer et que quand par la force des choses il y est obligé il se sent un peu perdu. Mais c'est normal. Si vous avez un tempo différent, il vous faut du temps pour vous habituer l'un à l'autre.
Dans cette situation je pense que le mieux est de continuer comme maintenant en y allant progressivement :

Prend tes moments, et quand vous vous appelez à nouveaux, rassure le, montre lui que tu l'aimes, que tout va bien, qu'il n'as pas à s'en faire etc. Si vous y allez progressivement il va s'apaiser et te laisser plus de temps. Et toi tu auras surement plus d'energie pour lui accorder un peu plus que ce que tu aurais fait initialement. Un pas de chaque coté :)
 

Mirandala

Vagabond(e)
Inscrit
24/3/20
Messages
30
Réactions
15
Je comprend ce que tu ressens, étant moi aussi dans une relation à distance il est parfois difficile d’avoir d’autres passes-temps, et d’autres choses à faire que d’être en appel. Parfois on se sent obligés d’être avec la personne pour ne pas qu’elle se sente mal qu’on la laisse seule. Tu as le droit de vouloir être seule et avoir des moments à toi seule sans te sentir mal constamment de ce qu’il pourrait ressentir. As-tu déjà essayé de lui dire que tu aimerais avoir du temps seule (expliquer calmement et de façon à ce qu’il comprenne?) rassure le et dit lui qu’il n’a rien fais de mal mais que tu aimerais faire quelque chose d’autre (sans mentir)
 

🦄🌈࿐༆Uห¡cσяห༆࿐🌈🦄

🦄 Licorne magique 🦄
🛡️Thanos
⭐Top Contrib⭐
Inscrit
24/1/19
Messages
1 428
Réactions
412
Salut ^^
Je pense que ce n'est pas bon de tout faire en fonction de lui au point que tu t'épuises mentalement et que tu te forces à aller contre tes envies. Je comprend que tu ais envie de l'aider et que si tu ne lui parle pas, tu va culpabiliser en te disant qu'il va avoir des tensions mais il faut aussi que tu penses à toi. Je sais que c'est dur, moi aussi j'ai tendance à tout faire en fonction des autres pour qu'ils se sentent mieux et à pas savoir m'imposer mais je pense que ce sera plus sain pour vous deux si tu t'accorde aussi des moments pour toi. Essaie vraiment de poser des limites, si a un moment tu sens que tu peux plus et que tu n'as vraiment pas envie ne te force pas. Si tu te force ce sera pire car à un moment tu risque de craquer et de vraiment lui faire du mal. Et t'inquiètes les Tocs qu'il a ne sont pas de ta faute, au contraire on dirait que tu l'aide beaucoup, tu as l'air d'être souvent là pour lui et c'est super, tu n'a pas à culpabiliser ^^
 

Plume blanche

Vagabond(e)
Inscrit
17/5/20
Messages
3
Réactions
4
Hello,
Alors tout d'abord, on a tous besoin de solitude, de nos moment à nous. C'est normal. Tu ne devrai pas te sentir coupable de vouloir des moments de ''calme''. Je comprend que tu te sente mal de le laisser seul mais c'est aussi ta vie. Je pense que vous pourriez peut-être instaurer des horaires.

En gros vous pouvez vous dire que vous vous appeler tout les jours mais avec des pauses. Par exemple le lundi midi vous ne mangez pas au téléphone (je sais pas si vous le faites 😂 ) et le mardi vous n'êtes pas au téléphone de tel à tel heure,...
Ce ne sont que des exemples mais c'est peut-être une solution. Vous seriez au téléphone souvent mais tu aurais tes moment à toi. C'est important que tu ne te force pas d'après moi.

Ensuite son TOC à l'air quand même assez handicapant. Pour toi comme pour lui. Est-ce qu'il voit u spécialiste qui pourrait l'aider à gérer ce TOC?

Mais surtout ne te sent pas coupable et surtout parlez-vous!!!

Voila je sais pas si j'ai pu t'aider mais j'espère que sa ira mieux pour toi.
C'est vrai que je n'ai pas pensé à planifier mes moments seules et mes moments avec lui. Peut-être que ça pourrait être une bonne idée. En plus flexible cependant. Ou alors sur une ou deux soirée.s par semaine. Parce que jusqu'à présent je lui demande de rester seule d'un coup, et il a tendance à me retenir ne sachant pas à quel moment on va pouvoir se reparler. Mais si c'est planifié, ça peut être moins dur à comprendre pour lui. Et je pourrais profiter de mes moments seule sans culpabiliser, en tout cas moins.

En fait, il n'a pas qu'un TOC en particulier, là j'ai parlé d'un TOC qu'il avait eu en rapport avec moi (parce que ça me fait culpabiliser de lui en provoquer), mais il en des tonnes. Des TOCS plus ou moins intenses et qui passent plus ou moins rapidement (même si en fait, j'ai plus l'impression qu'ils arrêtent de le préoccupé h24 au bout d'un moment mais qu'ils restent dans un coin de sa tête, puisqu'ils peuvent se réenclencher des mois, voire des années (je n’exagère pas) après).
Mais oui, il est suivit par une psychiatre.

Merci beaucoup de m'avoir répondu.

De ce que tu dis je trouve ça plutôt encourageant en fait. Je veux dire, personne ne force personne, vous vous exprimez sur vos sentiments, et vous cherchez (maladroitement) votre équilibre. J'ai envie de te dire que vous etes sur la bonne voie. Continue sur ce chemin.
Tu lui as dit que tu avais besoin de plus temps, et c'est vrai qu'il a du mal à l'appliquer et que quand par la force des choses il y est obligé il se sent un peu perdu. Mais c'est normal. Si vous avez un tempo différent, il vous faut du temps pour vous habituer l'un à l'autre.
Dans cette situation je pense que le mieux est de continuer comme maintenant en y allant progressivement :

Prend tes moments, et quand vous vous appelez à nouveaux, rassure le, montre lui que tu l'aimes, que tout va bien, qu'il n'as pas à s'en faire etc. Si vous y allez progressivement il va s'apaiser et te laisser plus de temps. Et toi tu auras surement plus d'energie pour lui accorder un peu plus que ce que tu aurais fait initialement. Un pas de chaque coté :)
Oui, je vais faire de mon mieux pour y aller progressivement (même si j'avoue avoir un penchant pour des actes un peu brutaux..).

Merci de ta réponse et de tes conseils (ainsi que tes nombreux encouragements).

Je comprend ce que tu ressens, étant moi aussi dans une relation à distance il est parfois difficile d’avoir d’autres passes-temps, et d’autres choses à faire que d’être en appel. Parfois on se sent obligés d’être avec la personne pour ne pas qu’elle se sente mal qu’on la laisse seule. Tu as le droit de vouloir être seule et avoir des moments à toi seule sans te sentir mal constamment de ce qu’il pourrait ressentir. As-tu déjà essayé de lui dire que tu aimerais avoir du temps seule (expliquer calmement et de façon à ce qu’il comprenne?) rassure le et dit lui qu’il n’a rien fais de mal mais que tu aimerais faire quelque chose d’autre (sans mentir)
Oui, je lui en ai parlé plusieurs fois, et je pense qu'il le comprend. Mais c'est dur pour moi d'imposer mon choix.

Merci également de ta réponse.

Salut ^^
Je pense que ce n'est pas bon de tout faire en fonction de lui au point que tu t'épuises mentalement et que tu te forces à aller contre tes envies. Je comprend que tu ais envie de l'aider et que si tu ne lui parle pas, tu va culpabiliser en te disant qu'il va avoir des tensions mais il faut aussi que tu penses à toi. Je sais que c'est dur, moi aussi j'ai tendance à tout faire en fonction des autres pour qu'ils se sentent mieux et à pas savoir m'imposer mais je pense que ce sera plus sain pour vous deux si tu t'accorde aussi des moments pour toi. Essaie vraiment de poser des limites, si a un moment tu sens que tu peux plus et que tu n'as vraiment pas envie ne te force pas. Si tu te force ce sera pire car à un moment tu risque de craquer et de vraiment lui faire du mal. Et t'inquiètes les Tocs qu'il a ne sont pas de ta faute, au contraire on dirait que tu l'aide beaucoup, tu as l'air d'être souvent là pour lui et c'est super, tu n'a pas à culpabiliser ^^
Oui, c'est un peu ce qu'il s'est passé hier soir. J'ai "craqué". Je me sentais pas très bien et j'avais clairement besoin de me ressourcer. Il me sollicitait pas mal, sans s'en rendre compte, et du coup je suis partie assez brusquement, j'ai raccroché et laché d'un coup par sms que j'avais besoin d'un peu de solitude. Et suite à ça j'ai donné assez peu de nouvelles.
Et.. Je sais que ce n'était pas la bonne solution. Parce que ça n'arrange aucun de nous deux. Moi parce qu'attendre de craquer ne fait que me prendre encore plus d'énergie et lui ne risque pas de comprendre si je fonctionne encore comme ça. Et en plus, ça me fait encore plus culpabiliser.

Je lui ai parlé de manière plus posée tout à l'heure, en lui disant que j'avais besoin de moments seule (en lui précisant que mon but n'était pas non plus de faire comme hier en lui donnant peu de nouvelles (je me sentais pas bien hier, pour tout autre chose)), et je lui ai demandé son avis sur la question. Il m'a dit qu'il comprenait mais que ça le rendait triste, que je lui manquerai. Et je trouve ça horrible, parce que de son côté il pourrait rester h24 au tel avec moi sans aucun problème, donc ça me rend mal de le priver de ça, sans aucune autre raison que le simple fait que j'ai besoin de solitude. Surtout que si je lui provoque des tocs, ce n'est pas génial non plus (mais je suppose que le fait de ne pas lui en avoir provoqué hier soir devrait me rassurer un peu).

Mais, oui, je pense aussi que tu as raison, qu'il faut que je m'écoute moi aussi. C'est juste que ça m'est très dur de ne pas me sentir égoïste.
 

Samaël_2704

Apprenti(e)
Inscrit
13/5/20
Messages
53
Réactions
66
C'est déjà très bien que tu ai posé les choses avec lui. Et ensuite, tu n'est absolument égoïste!! Si on pense comme ça on pourrais dire que ton copain est égoïste parce qu'il ne te laisse pas des moment à toi. Ce n'est pas le cas. Aucun de vous deux n'êtes responsables ni égoïste !!

Je suis sûr que tout va s'arranger et que vous allez trouver une solution!!!
 

🦄🌈࿐༆Uห¡cσяห༆࿐🌈🦄

🦄 Licorne magique 🦄
🛡️Thanos
⭐Top Contrib⭐
Inscrit
24/1/19
Messages
1 428
Réactions
412
C'est vrai que je n'ai pas pensé à planifier mes moments seules et mes moments avec lui. Peut-être que ça pourrait être une bonne idée. En plus flexible cependant. Ou alors sur une ou deux soirée.s par semaine. Parce que jusqu'à présent je lui demande de rester seule d'un coup, et il a tendance à me retenir ne sachant pas à quel moment on va pouvoir se reparler. Mais si c'est planifié, ça peut être moins dur à comprendre pour lui. Et je pourrais profiter de mes moments seule sans culpabiliser, en tout cas moins.

En fait, il n'a pas qu'un TOC en particulier, là j'ai parlé d'un TOC qu'il avait eu en rapport avec moi (parce que ça me fait culpabiliser de lui en provoquer), mais il en des tonnes. Des TOCS plus ou moins intenses et qui passent plus ou moins rapidement (même si en fait, j'ai plus l'impression qu'ils arrêtent de le préoccupé h24 au bout d'un moment mais qu'ils restent dans un coin de sa tête, puisqu'ils peuvent se réenclencher des mois, voire des années (je n’exagère pas) après).
Mais oui, il est suivit par une psychiatre.

Merci beaucoup de m'avoir répondu.


Oui, je vais faire de mon mieux pour y aller progressivement (même si j'avoue avoir un penchant pour des actes un peu brutaux..).

Merci de ta réponse et de tes conseils (ainsi que tes nombreux encouragements).


Oui, je lui en ai parlé plusieurs fois, et je pense qu'il le comprend. Mais c'est dur pour moi d'imposer mon choix.

Merci également de ta réponse.


Oui, c'est un peu ce qu'il s'est passé hier soir. J'ai "craqué". Je me sentais pas très bien et j'avais clairement besoin de me ressourcer. Il me sollicitait pas mal, sans s'en rendre compte, et du coup je suis partie assez brusquement, j'ai raccroché et laché d'un coup par sms que j'avais besoin d'un peu de solitude. Et suite à ça j'ai donné assez peu de nouvelles.
Et.. Je sais que ce n'était pas la bonne solution. Parce que ça n'arrange aucun de nous deux. Moi parce qu'attendre de craquer ne fait que me prendre encore plus d'énergie et lui ne risque pas de comprendre si je fonctionne encore comme ça. Et en plus, ça me fait encore plus culpabiliser.

Je lui ai parlé de manière plus posée tout à l'heure, en lui disant que j'avais besoin de moments seule (en lui précisant que mon but n'était pas non plus de faire comme hier en lui donnant peu de nouvelles (je me sentais pas bien hier, pour tout autre chose)), et je lui ai demandé son avis sur la question. Il m'a dit qu'il comprenait mais que ça le rendait triste, que je lui manquerai. Et je trouve ça horrible, parce que de son côté il pourrait rester h24 au tel avec moi sans aucun problème, donc ça me rend mal de le priver de ça, sans aucune autre raison que le simple fait que j'ai besoin de solitude. Surtout que si je lui provoque des tocs, ce n'est pas génial non plus (mais je suppose que le fait de ne pas lui en avoir provoqué hier soir devrait me rassurer un peu).

Mais, oui, je pense aussi que tu as raison, qu'il faut que je m'écoute moi aussi. C'est juste que ça m'est très dur de ne pas me sentir égoïste.
C'est bien si tu as réussi à lui en parler calmement et à trouver une sorte de compromis. Peut être que lui il pourrait t'appeler h24 sans en avoir marre, mais après tout le monde fonctionne différemment. Ça ne veut pas dire que tu ne l'aime pas ou que tu es égoïste, c'est juste que tout le monde à des besoins différents. Et dans un couple il faut prendre en compte les besoins des deux personnes. Tu fais déjà beaucoup de choses pour lui mais il faut que lui aussi essaie d'accepter ton fonctionnement même si c'est dur, pour votre bien à tous les deux. Et tu vois ça ne lui a même pas provoqué de TOC^^. Essaie juste de lui dire assez à l'avance quand tu as envie d'être seule pour qu'il puisse se préparer et qu'il ne souffre pas trop et normalement ça ira ^^
 

Ragnarokk

Génie
Inscrit
17/4/19
Messages
1 285
Réactions
802
Ce n'est pas lui rendre service que de céder !

Tu entres dans une relation malsaine, où tu es au téléphone avec lui, non pas pour ton plaisir, mais pour ne pas le décevoir. Ce n'est pas bon du tout et tu vas dégrader la relation. Peu à peu elle va te peser, l'obligation va remplacer la joie de lui parler et tu risques de le lâcher comme une vieille chaussette un beau jour pour te libérer. Déjà on sent poindre un soupçon de souffrance.

Donc il faut lui dire clairement les choses et les mettre en application.

1 - Tu décides des moments où tu as envie de lui parler et tu ne vas pas au-delà. Il n'a aucune raison d'être malheureux en parlant 4 h par jour, sinon c'est maladif et il ne faut pas entretenir la maladie.
2 - En contrepartie tu le rassures, car c'est important : tu penses à lui bien sûr quand tu ne lui parles pas, tu l'aimes même quand vous n'êtes pas au téléphone, tu es d'autant plus heureuse avec lui que tu as de la liberté...

Il faut être courageuse et ferme.
 
Auteur du sujet Threads similaires Forum Réponses Date
L'inconnue du photomaton La solitude : l'histoire de ma vie Rapports sociaux & sentiments 💞 4
Dr3am_kill3r Condamné à la solitude? Rapports sociaux & sentiments 💞 1
S solitude amoureuse Rapports sociaux & sentiments 💞 2
Violetnam(e) Solitude, envie d'abandonner Problèmes inclassables 🏜️ 4
Luna336 Ado deprime solitude ... Problèmes inclassables 🏜️ 7
E Solitude à 19 ans ? Problèmes inclassables 🏜️ 2
LaMeufInternaute45 Envies suicidaires , Solitude Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 12
R Solitude suite à un changement de région Problèmes inclassables 🏜️ 0
E Solitude? Puberté & sexualité 🛑 8
Errailleurs ✒️ Plume ardente Marcher sur un nuage de solitude Babillard & journaux persos ✍️ 75
LittleFalcor Cette solitude qui me bouffe Problèmes inclassables 🏜️ 14
TheTumult Mal être et solitude Problèmes inclassables 🏜️ 2
timotwo J'en peux plus de cette solitude! Rapports sociaux & sentiments 💞 4
L Ma solitude Présentations 👋 0
Cocastique1 Fac et solitude Problèmes inclassables 🏜️ 3
P Je vis mal la solitude depuis plusieurs années Problèmes inclassables 🏜️ 9
Eshot Problème de solitude Problèmes inclassables 🏜️ 7
L Idées pour sortir de la solitude Problèmes inclassables 🏜️ 1
L solitude?? Problèmes inclassables 🏜️ 4
Eshot Problème de solitude Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 7
Last Pain Solitude problèmatique Problèmes inclassables 🏜️ 6
miss_bh Problèmes de solitude Rapports sociaux & sentiments 💞 9
N solitude/mal être Problèmes inclassables 🏜️ 4
mistakes Solitude et dépression Rapports sociaux & sentiments 💞 11
Reiko80 Agoraphobie et solitude Rapports sociaux & sentiments 💞 14
Noy Solitude d'un feu rouge - Poème Fictions, récits, poèmes & écrits ✏️ 1
Noy Solitude / manque affectif Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 9
electvod Souffrance solitude Problèmes inclassables 🏜️ 8
Miss_mathichou Solitude Problèmes inclassables 🏜️ 12
Charlie-Stéric Sentiment de solitude Problèmes inclassables 🏜️ 19
Anaïs29 Timide + problèmes + aucune confiance = Solitude. Problèmes inclassables 🏜️ 16
electvod Sentiment de solitude Problèmes inclassables 🏜️ 10
Soul Food Le bar de la tristesse et de la solitude Bar de l'oasis 🍻 56
W Conflits, solitude, je ne sais pas ce que j'ai Problèmes inclassables 🏜️ 3
M Solitude amoureuse à 19 ans Rapports sociaux & sentiments 💞 9
M La raison de ma solitude Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 1
Virginie1998 Déprime + solitude= pas bon ménage Problèmes inclassables 🏜️ 8
C Solitude quotidienne Problèmes inclassables 🏜️ 4
HRJunior La solitude éternelle Rapports sociaux & sentiments 💞 8
K Solitude,Amour,Sentiments... Rapports sociaux & sentiments 💞 7
S solitude Santé, psychologie & addictologie ⚕️ 6
Ko-hee Vide/Solitude -> Dépression ? Problèmes inclassables 🏜️ 2
S Aide/Solitude/Mal être Rapports sociaux & sentiments 💞 2
Luciferr Solitude Fictions, récits, poèmes & écrits ✏️ 8
A "Problème" ou extrème solitude noué à un sentiment de stress Rapports sociaux & sentiments 💞 3
A Solitude .. ma faute ? Problèmes inclassables 🏜️ 4
kisslol4 Miss solitude Rapports sociaux & sentiments 💞 3
natan4 Solitude Problèmes inclassables 🏜️ 4
M Comment surmonter la solitude ? Problèmes inclassables 🏜️ 5
electvod Solitude Problèmes inclassables 🏜️ 11
Threads similaires


















































Sujets sponsorisés ⭐

Activité récente 🌱

Haut