Suis-je intolerant?!!!

Iveday

Apprenti(e)
Inscrit
6/10/19
Messages
60
RĂ©actions
16
Ok... Mon post risque sĂ»rement de m'attirer des foudres, je prends quand mĂȘme une chance...
Mes parents ont, depuis peu, accueilli un jeune de 19 ans attein du TSA (Spectre autiste).. Aucun problĂšme puisque je le suis moi mĂȘme (asperger)
Et honnĂȘtement, cela au dĂ©but ne me dĂ©rangeait pas puisque comme je l'ai dit, j'ai le mĂȘme spectre que lui (diffĂ©rent niveau) sauf que...
MĂȘme s'il s'en rend pas compte et que ce n'est pas volontaire, c'est trĂšs pĂ©nible d'ĂȘtre en sa prĂ©sence...
Questions (trĂšs) intrusives, remarques dĂ©placĂ©s Ă  tout le monde, mĂȘme des inconnus...
"T'as un copain? T'es sexy" "Pourquoi t'es gros?""aye!!! Le vieux, ta yeule!!" "esti de fif (insulte homophobe...)" "chintok!" "tu fais ça comme une fille"
Des sujet malaisants, dégoûtant lorsque l'on mange, parle de choses intime à des inconnus
"C'est toi le fif" (insulte homophobe) qu'un de ses amis m'a demandé...
Mes parents interviennent souvent, mais bon, ça a pas l'air de rentrer dans sa tĂȘte...
Des fois, ça devient tellement usant que j'ai envie de lui hurler "MAIS FERME TA GUEULE!!!" mais je me retiens...
J'en ai dĂ©jĂ  parlĂ© Ă  mes parents, mais quand je leur parle, ça les fĂąche et ils me disent que je devrai ĂȘtre plus tolĂ©rant avec quelqu'un de semblable Ă  moi...
Semblable Ă  moi.. Pas du tout.
Moi, je connais la politesse et je dit pas un jurons tout les 5 mots

Moi, j'interromp pas tout le monde quand ils parlent

Moi, je ne fais pas des blagues racistes, sexistes, homophobe, grossophobd et psychophobe (quand il se marre d'un.e trisomique... Je garde ma colÚre en moi, ou quand il me dit à quel point il déteste les obÚse.... Pas l'air de réaliser)

Moi, quand on m'explique que ce que j'ai dit a blessé quelqu'un, je m'excuse et je ne cherche pas à me justifier en bafouillant des phrases stupides, mal prononcés et insensées

Je pourrais encore continuer, oui, c'est un coup de gueule. Je sais pas quoi faire car mĂȘme quand on lui explique, ça rentre pas. Son niveau du spectre lui empĂȘche certains raisonnements et c'est involontaire, il comprendra juste jamais...
C'est lourd, pĂ©nible et j'Ă©vite d'ĂȘtre en sa prĂ©sence, et mĂȘme si on est plusieurs Ă  la maison, c'est toujours avec moi qu'il veut ĂȘtre... Il comprend pas que des fois, j'ai comme besoin... d'espace...en fait, il prĂ©tend dĂ©tester les gros, les gay et les noirs...
Par contre, il veut toujours ĂȘtre avec moi... Ya comme quelque chose qui colle pas....
Oui, je sonne comme un gros abruti, mais c'est rendu désagréable pour moi
Suis-je intolérant?
 

Pchess95ca

Apprenti(e)
Inscrit
27/9/19
Messages
173
RĂ©actions
75
T'as le droit de pas l'aimer, si j'Ă©tais Ă  ta place j'en aurais sĂ»rement ras le cul aussi. Il a l'air d'ĂȘtre le genre de mec qui ne s'est jamais pris de torgnoles parce que tout le monde met son caractĂšre de merde sur le compte de son autisme.

Franchement, le mieux Ă  faire serait de lui dire de fermer sa gueule directement et sans passer par 4 chemins. Si tes parents savent pas s'en occuper et l'Ă©duquer comme il se doit, dis leur que tu veux pas avoir Ă  faire avec lui.
 

Nakomi

Supernova
đŸ›ĄïžThanos
Inscrit
11/2/12
Messages
3 053
RĂ©actions
335
Prend en compte son environnement d'avant, il y a une raison pour qu'il ne soit plus chez ses parents biologique, son éducation est à refaire! Il ne différencie pas les mauvais mots des bons, à vous de bannir chacun de ces mots de son vocabulaire un à la fois.
C'est inutile de compter sur l'empathie pour lui expliquer. Faites une liste, un nouveau mot y figurera chaque semaine et ce mot il ne devra plus le dire. Lorsqu'il rĂ©ussit, donnez lui une rĂ©compense (son repas prĂ©fĂ©rĂ© par exemple ou peu importe ce qu'il aime, a-t-il un intĂ©rĂȘt restreint?
Un autiste, ça s'Ă©duque aussi mais pas de la mĂȘme maniĂšre qu'un neurotypique.
Vous ĂȘtes de quel pays? Des ressources sont disponibles!
 

Iveday

Apprenti(e)
Inscrit
6/10/19
Messages
60
RĂ©actions
16
Ça je leur dit... Souvent!!! Mais ils comprennent absolument rien!!! Ils me sortent le "tu devrais comprendre? Vous vivez la mĂȘme situation"
Euh non.... Peut-ĂȘtre que son niveau de TSA est diffĂ©rent du mien, niveau comportement, ya aussi un problĂšme...
Perso, mon tsa m'empĂȘche pas de faire du bon sens et de raisonner. Oui, je peux avoir quelques difficultĂ©s de comprĂ©hension ou pas penser nĂ©cessairement de la mĂȘme maniĂšre... Mais y'a quand mĂȘme une limite
Et en fait, si j'ai plus envie d'ĂȘtre en sa compagnie, c'est pas juste Ă  cause que je le trouve "bizarre" c'est Ă  cause des choses gĂȘnantes et stupides qu'il peut dire et que j'ai pas envie de passer pour un gros con...
Du genre, parler d'une femme obÚse qui passe à cÎté de nous... J'ai pas trop envie d'assister à ça moi...
Quand je le dis Ă  mes parents, ils me disent d'ĂȘtre comprĂ©hensif et qu'il n'a pas eu un passĂ© facile et que ça va prendre du temps et que s'il s'est attachĂ© Ă  moi c'est pour une raison...
Je sais plus quoi dire 😞
 

Ekaon

Grand(e) sage
Inscrit
18/8/19
Messages
585
RĂ©actions
446
Pour moi ce n'est pas de l'intolĂ©rance. Etre tolĂ©rant c'est facile quand ça ne dĂ©passe pas tes limites. Exemple tout bĂȘte. tu as 20 chemises, je te demande de m'en donner une. Tu vas surement ĂȘtre "gĂ©nĂ©reux" et m'en donner mĂȘme 2. Si tu en as que 3, es-ce que tu m'en donnerai ne serait-ce qu'une seule ? Qu'importe la rĂ©ponse en fait. C'est Ă©vident que c'est plus dur, parce que ça impacte ta vie.

Un chien qui te mord, mĂȘme s'il n'est pas "mĂ©chant", il est "dangereux". Alors tu t'en Ă©loignes. Ce n'est pas de l'intolĂ©rance encore une fois. C'est avoir ses limites. C'est de la self protection.

Lui, il dépasse tes limites. Tu ressent un manque de respect qui te met en colÚre. Mais tu as la tolérance de ne pas effectivement lui gueuler dessus. Tu es civilisé. Tu sais que ça sert à rien parce qu'il est handicapé.

Ta colĂšre est directement liĂ© au manque de respect dont il fait preuve. C'est le sens mĂȘme de la colĂšre. C'est animal, tu as peur quand il y a un danger, et tu es en colĂšre quand on te manque de respect. Et le savoir, peut t'aider Ă  la canaliser. A Ă©viter de prendre la chose trop personnellement. Et Ă  l'Ă©viter davantage pour Ă©viter qu'il dĂ©passe tes limites.

Tu peux aussi te sentir en colĂšre qu'on te mette dans le mĂȘme sac que lui. Parce que tu trouverai ça irrespectueux de ne pas se rendre compte que toi tu es civilisĂ©, et assez intelligent / empathique pour comprendre qu'il y a des choses qui ne se font pas.
 

Iveday

Apprenti(e)
Inscrit
6/10/19
Messages
60
RĂ©actions
16
Son comportement me rend intolérant je crois...
Au début, je pouvais lui parler un peu...
Mais lĂ , c'est rendu que je supporte mĂȘme plus qu'il me parle. Tout de lui me fatigue.
Ces sujet peu profond et vide de sens me fatiguent (surtout qu'il deparle beaucoup et que ça prend du temps pour le dire...)
Ces questions me fatiguent... Car je sais que je devrai me taper 1h de pédagogie pour rien car il va pas comprendre...
L'entendre parler tout court, la plupart du temps ce sont soi des sujet malaisant, déplacés ou incohérent... Surtout le matin, me parler de choses sans logique et je suis trop fatigué pour expliquer...
Lui expliquer les choses sexiste et racistes qu'il dit, c'est inutile car il comprend pas...
Ou ces p*tin de conversation pipi-caca durant le diner ou souper...
Mes parents lui disent constamment, mais ça rentre pas
Je ne dis pas que les gens avec des problÚme pour parler ou avec des handicap me fatigue. Cest juste sa présence que je supporte plus....
 

Ekaon

Grand(e) sage
Inscrit
18/8/19
Messages
585
RĂ©actions
446
C'est plutÎt logique en soit. Tu as une limite et il l'as atteinte. Le fait d'apprécier ou détester une personne dépend basiquement de 2 choses :
- notre volonté (si on choisis de vouloir l'apprécier)
- nos Ă©motions (si la personne nous fais du bien on l'aime, si elle nous fais chier on ne l'aime plus (en fait ce qui est "marrant" c'est que ce sont vraiment deux variables distinctes. Augmenter l'une ne fais pas automatiquement baisser l'autre))

Tu n'as aucune raison logique de vouloir l'apprĂ©cier. Et sa prĂ©sence est juste usante, sans jamais compenser avec quelque chose de cool derriĂšre. Ou alors peut ĂȘtre beaucoup trop peu. Y a pas grand chose de plus Ă  dire j'imagine. C'est pas son handicap ton problĂšme. C'est qu'Ă  cause de ça, il as usĂ© ta patience. Lui. Pas un autre autiste. Celui lĂ  en particulier.

Et maintenant, vu que tu sembles ne pas avoir de solution vis à vis de ça, tu en as gros sur la patate, et tu as besoin extérioriser en exprimant ton ressentis ici. C'est compréhensible ^^
 

Iveday

Apprenti(e)
Inscrit
6/10/19
Messages
60
RĂ©actions
16
Une fois, mes parents devaient partir pour la journĂ©e et ils m'avaient demandĂ© Ă  moi encore de m'occuper du gars en question.. (car bon... Peut pas ĂȘtre seul... Et Cest comme d'hab, Ă  moi de faire le "gardage")
On est 5 enfants Ă  la maison et leur prĂ©texte Ă©tait que les 2 plus vieux allaient garder les 2 plus jeune et que le gars avait besoin de sortir alors... JE devais le faire... (oui oui... Je suis en plein centre, moi 😂) donc... On est aller au centre commercial le plus proche pour marcher...
Mais son comportement m'a encore profondément gonflé.

1. Il parlait de maniĂšre hyper bĂȘte Ă  une femme voilĂ© en la traitant de terroristes etc... Je me retenais vraiment pour pas lui en **** une.


2. Il Ă©tait bĂȘte avec une caissiĂšre car il avait fait rĂ©parĂ© son tĂ©lĂ©phone et il Ă©tait pas encore prĂȘt.. La pauvre fille qui deva
it avoir 15 ans tout juste (débutante, je l'avais jamais vu avant...) essayait tant qu'elle pouvait de lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas lui donner car il y avait eu des complication... J'essayais aussi de lui faire comprendre et je m'excusais à la fille au moins 3 fois...

3. Il a siffler aprĂšs un groupe de fille


4. Il a insulté une fille en situation particuliÚre avec son chien de service en criant un "pas de chien icitte!!!" J'ai du lui expliquer que ce chien là était spécial et que cette fille là en avait besoin, la fille m'a juste regardé avec un sourire, je voyais qu'elle devait se prendre ce genre de remarques souvent...



Rendu aprÚs 20 minutes, je me suis énervé... Il comprenait pas vraiment car je mettais pas énervé aprÚs lui avant mais sincÚrement, il m'avait profondément saouler et je lui ai clairement dit que j'allais partir... Et je suis parti... Vite!!!
Par Ă©vidence, mes parents Ă©taient furieux aprĂšs moi mĂȘme si je leur expliquais... Ils me disaient que l'autre gars les avaient appelĂ© paniquĂ© 2 fois de suite car il savait plus oĂč aller et qu'ils devaient aller le chercher. Ils voulaient que j'aille m'excuser... No way!!!
Ça a parti en dispute, selon eux, j'Ă©tais intolĂ©rant avec des gens comme moi (IL N'EST PAS COMME MOI!!!!) je l'avais laisser seul dans le centre bourrĂ© de monde, j'Ă©tais impatient...
Je me suis aussi énervé et je leur ai dit que j'allais pas rester avec un cave (j'ai utiliser ce mot) qui dit de la merde et passer moi aussi pour un cave, que c'était pas à moi de faire la parent et que il était ici et que c'était à eux de s'en occupé (oui... Je me suis emporté)
Et ça a continuer... Je devrais les aider, ils sont occupés..
Mais je comprends pas pourquoi ils l'ont pris s'ils peuvent pas s'en occuper?!!! Je suis mĂȘme pas le plus vieux chez moi, c'est ça le pire!! Et j'ai une vie moi aussi, mdr, j'ai pas que ça a faire mais ils comprennent que dalle

Oui, j'admet, l'avoir laissé seul était pas la bonne idée, mais j'en pouvais plus et je suis juste parti...
 

Ekaon

Grand(e) sage
Inscrit
18/8/19
Messages
585
RĂ©actions
446
Oui c'est clair que l'avoir laissé était une trÚs mauvaise idée. Mais aprÚs si tu refuses catégoriquement de t'en occuper ils vont faire quoi ?
 

Koto-Naga

Apprenti(e)
Inscrit
28/9/19
Messages
200
RĂ©actions
96
DĂ©jĂ  c'est dĂ©bile de dire qu'il est "comme toi" tout ça parce qu'il est atteint d'un TSA comme toi, c'est pas parce que les autistes sont autistes qu'ils n'ont aucune personnalitĂ©, ils sont tous diffĂ©rents, Ă  la mĂȘme Ă©chelle qu'un neuro-typique est diffĂ©rent d'un autre dans son caractĂšre, et c'est normal. Moi je pense qu'il faut le calmer et arrĂȘter de tout mettre sur le compte de l'autisme, continuer Ă  le soutenir dans ce qu'il fait est pour moi tout bonnement inacceptable... Les parents ONT de toute Ă©vidence leur part de responsabilitĂ© dans l'Ă©ducation de leur enfant, et si ils continuent Ă  lui faire grĂące pour son comportement alors c'est de leur faute, pas de la tienne, explique-leur ça, je pense qu'il faut qu'ils se rendent compte et tu dois leur envoyer clairement en pleine face.
 

Sujets sponsorisés ⭐

ActivitĂ© rĂ©cente đŸŒ±

Haut