Quoi de neuf ?
Tu as un vélo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou après les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre 🚴‍♂️🍔💰

🔏 Au plumard Un monde fou

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Ma.14

Vagabond(e)
Inscrit
17/10/19
Messages
37
RĂ©actions
16
L'histoire depuis le début:

Au fond... Je crois que je me suis toujours trouvée différente. Puis il y a eu ces 5 mots:"Tu es une enfant précoce"

Ah...
Douleur
Tristesse
Solitude
Larmes
Cris
Et une question.
Pourquoi moi?

Un vide, un vide immense dans ma poitrine. Il s'est comblé... Je pouvais m'identifier à quelqu'un, pour la première fois. Je me suis dit:"Alors je ne suis pas folle? Juste différente?"
Qui pouvait savoir que cette différence m'éloignerais un peu plus? Je ne suis pas comme les autres. Pourquoi moi et pas ELLE?
Ma jumelle. Mon moi ×2. Ma moitié.
Celle qui savait tout avant mais qui depuis 2 ans ne savait rien.
Celle que ma jalousie dévore. Plus heureuse. Plus sociable. Plus d'amis. Plus d'amour. Plus d'attention.
Elle a tout. Elle est tout. Et moi?
Je crois que j'ai besoin d'aide.
 

Ma.14

Vagabond(e)
Inscrit
17/10/19
Messages
37
RĂ©actions
16
La solitude est là, elle nous prend, comme ça. On ne demande rien, on veux juste vivre notre vie et tout s'écroule. Pourquoi? Et on se sens plus différent, chaque jour plus loin des autres.
La première fois que les larmes coulent, que le coeur se serre, qu'une boule dans la gorge apparait, on est surpris. Puis le temps passe, les gens défilent, la Terre continue de tourner mais nous, on est à l'arrêt. Comme figés dans notre solitude, notre douleur.
Douleur que l'on regrette. Car on se dit qu'il y a pire, que l'on a tout, une famille, des amis. Mais il y a la solitude, tu ne sais pas pourquoi elle est là. Et tout du long on cherche pourquoi. Pourquoi on se sens seul alors que ça va. Ça va? Au début on en es sure, c'est une mauvaise passe, juste l'histoire de quelques jours. Puis ça reste, cette sensation de ne pas être dans la ronde. Alors que jusque là tout allait bien.
Mais les jours passent et elle est encore là avec nous, et on se renferme. Au commencement, tu pleures parce que tu trouve que c'est injuste. Après, tu pleures parce que personne ne te comprend selon toi. Ensuite, tu pleures parce que les autres ne ressentent pas ce que tu ressens. Pour finir, tu pleures parce que plus rien ne va et que tu es perdu. Puis, on regrette d'avoir pleuré, on se dit qu'on a de la chance d'avoir ce qu'on a. Et on va mieux.
Mais un mot, un geste qui nous met à l'écart nous fait replonger. La solitude qu'on pensais partie reviens, a moins qu'elle n'est toujours été là?
Le cercle continu, on pleure, on regrette et on pleure Ă  nouveau.
En plus, il y a ces mots, qui sortent d'une blague mais qui nous blesse. Ce n'est pas fait exprès mais dès qu'on te met à l'écart tu repense à tout ça.
Puis tu prend conscience qu'un truc ne tourne pas rond, tu fait des tests de dépression. Quand ils sont négatifs tu te dis ça ira mieux et quand ils sont positifs tu te dit que c'est faux alors qu'au fond de toi tu pense:"J'avais raison".
Mais, ça ira mieux demain.
La routine reprend mais avec les premières idées noires. On les refoules, on ler mens
 

Ma.14

Vagabond(e)
Inscrit
17/10/19
Messages
37
RĂ©actions
16
Je sais même plus pourquoi je continu d'avancer. Au fond je me demande à quoi ça sert. L'impression que ça finira jamais qui ne me quitte pas. Pas de fin. On ne voit plus de porte au bout du couloir. On ne profite plus de la vie, 9n passe son temps à essayer de ne pas tomber parce qu'on a peur que se relever soit trop dur si on tombe. Et les rêves qui s'en vont petit à petit. On s'imaginait des tas de trucs pour notre avenir, on nous a préparé à ne pas réussir, on nous a dit qu'on allait tomber. Mais personne nous a dit qu'on aurais si mal. La chute est dure car on se voit tomber sans rien faire mais l'atterrissage l'est encore plus car on se prend tout dans la gueule. Et on développe cette capacité de mentir aux autres. C'est fou comme les gens sont naïfs, ils se contentent de l'apparence et ne cherche pas plus loin. Alors, on cache nos larmes et notre colère. Cette colère qui bouge en nous, menaçant de sortir à tout instant. On m'a dit:"Tu parle mal aux gens", "Tu t'énerve pour rien", "T'a tout le temps l'air agressive". Mais comment voulez vous que je ne sois pas comme ça? Je me suis pris des tas de murs dans la gueule et personne ne m'a aidé! Car peut importe ce que t'a enduré, ce sera toujours pire si tu es seul. Mais ça, les gens semblent pas s'en rendre compte.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Messages récents 🔥

Haut