Quoi de neuf ?
Tu as un vélo et tu recherches un petit boulot pour faire de l'argent de poche avant ou après les cours ? Deviens coursier Ubereats sans plus attendre 🚴‍♂️🍔💰

Vegan, végétarien ...

Ekaon

Initié(e)
Inscrit
18/8/19
Messages
258
Réactions
149
mais t'es hors-sujet du coup. Tu tires ces conclusions en supposant qu'une vache ne se nourris que de blé, or une vache peut se nourrir par elle-même sans soucis à partir du moment où tu l'élève en plein air. Tu ne donnera jamais 36 tonnes de blé (ou de végétaux) à une vache.
Que ce soit du blé ou au de l'herbe elle a dans tout les cas beso

OK, mais t'es hors-sujet du coup. Tu tires ces conclusions en supposant qu'une vache ne se nourris que de blé, or une vache peut se nourrir par elle-même sans soucis à partir du moment où tu l'élève en plein air. Tu ne donnera jamais 36 tonnes de blé (ou de végétaux) à une vache.
Non, parce qu'on en revient au sujet de l'apport nutritionnel. La viande (et le lait) d'un animal (d'une vache dans ce cas), est bien plus nutritive que l'équivalent en blé ou en je ne sais quelle autre plante. Ensuite, beaucoup de nutriments des plantes ne sont pas (ou pas bien) absorbés par le corps.
Qu'importe que ce soit toi qui les donnes ou non à la vache, ce sont ses besoins alimentaires. (D'ailleurs, elle aura besoin de davantage si c'est de l'herbe parce que l'herbe contient beaucoup d'eau, et que par conséquent c'est moins riche.) Par essence c'est donc pas rentable pour la societe de produire des vaches plutot que des végétaux.
De toute façon ton argument ne tient pas puisque si tu veux élever une vache sur des paturages, tu pourras en élever beaucoup moins puisqu'il y aura beaucoup moins de nourriture disponible. Si tu veux élever toujours autant de vaches, tu devras augmenter la surface. Et donc à nouveau un problème d'écologie. Mais si tu décides d'en élever moins, alors on en revient à ce que je disais :

C'est meilleur pour l'écologie de produire moins de viande.

Après, ça signifierai que le prix augmenterai et que les riches pourraient conserver leur alimentation et les pauvres devraient réduire. Un riche comme tu le dis aura interêt à manger de la viande parce que c'est une solution de facilité quand on ne veut pas se renseigner sur comment manger différement et sainement.
Donc il y a 2 échelles qui s'affrontent : l'échelle personnelle et l'échelle societale. Peut être qu'à l'échelle personnelle c'est plus facile la viande, mais pas à l'échelle societale.
 

Sylen

Vagabond(e)
Inscrit
3/7/19
Messages
38
Réactions
32
Rebonjour à tout le monde !

J'espère que vous êtes bien conscients qu'il y a des études sur tout. Selon le protocole, l'idée et le développement, on peut prouver que manger de la viande augmente le risque d'AVC, comme on peut prouver que c'est le végétarisme. On pourrait même assurer que les avocats sont des fruits épouvantablement toxiques, et c'est vrai, sauf que les humains les digèrent très bien et qu'on trouve ça délicieux. D'ailleurs, on l'explique même pas. On se contente de manger des avocats parce qu'on aime ça, ou on n'en mange pas parce qu'on n'aime pas ça.

Dans les faits, c'est pareil. Les choix de sa vie sont personnels. On ne décide pas de ce qu'on mange parce que les autres en ont décidé pour nous... Ou alors, c'est qu'il y a un problème (ou qu'on est trop jeune pour remettre en question les choix de ses parents). Ce n'est donc pas la peine de se taper dessus pour savoir qui a raison. J'ai juste envie de féliciter Ekaon qui assume le fait de baser son alimentation sur la viande, tout en acceptant de pointer du doigt ce qui ne va pas dans ce choix :)

Je tiens juste à préciser une chose sur le prétendu caractère omnivore de l'homme. Je veux bien qu'on ferme les yeux pour ne pas voir que notre dentition part du même principe que celle du cheval (sur le type des dents et le fait que la mâchoire s'articule verticalement et horizontalement, pour mâcher le végétal), et qu'elle n'a strictement rien à voir avec celle d'un omnivore comme un chien ou un ours (qui ont des dents radicalement différentes et une articulation essentiellement verticale, beaucoup plus puissante). Mais d'un point de vue biologique, ce qui détermine l'herbivore de l'omnivore, c'est la capacité du corps à synthétiser la vitamine C. Les herbivores n'en sont pas capables. C'est pour cette raison que je disais qu'une alimentation à 100% carnée nous tuerait dans des circonstances atroces en moins de deux ans. C'est ce qu'on a jadis appelé le scorbut : cette maladie horrible qui touchait les marins en mer pendant des mois, sans pouvoir manger des végétaux frais. Les dents et les cheveux finissent par tomber, les gencives pourrissent, la peau devient dure et écailleuse, le système immunitaire s'effondre, les os fondent, on saigne des yeux et du nez et puis enfin on fait une mort subite... C'est symptomatique de l'herbivore, même si dans notre cas, notre organisme est plus polyvalent que la vache ou le lapin et que la consommation de viande est possible... à condition de continuer à manger des fruits et légumes avec.

En l’occurrence, manger de la viande permet de manger n'importe comment et de faire n'importe quoi, car c'est un aliment très complet et concentré. Mais à ma connaissance, aucun végétarien n'a eu de réel problème en faisant un minimum attention (limiter sérieusement les sucres et farines raffinées, les préparations industrielles, et penser à manger des oléagineux (purées de noisettes, de sésame, d'amandes...). S'il y a une étude ou un argument qui remet en cause le végétarisme, le premier réflexe ça devrait être de demander : avec quel régime exactement ? S'il n'y a pas de réponse, c'est une plaisanterie... On peut dire que le végétarisme est un problème avec l'exemple de quelqu'un qui a eu des problèmes de santé parce qu'il ne mangeait essentiellement que des patates, des nouilles et du pain blanc. Mais ça ne veut pas dire que le végétarisme est un problème...
 

Ekaon

Initié(e)
Inscrit
18/8/19
Messages
258
Réactions
149
J'ai juste envie de féliciter Ekaon qui assume le fait de baser son alimentation sur la viande, tout en acceptant de pointer du doigt ce qui ne va pas dans ce choix :)
Ca a beau venir d'une inconnue totale, ça fais quand même plaisir d'être validé dans ses opinions mais pas jugé dans ces choix. ☺

Ce n'est donc pas la peine de se taper dessus pour savoir qui a raison.
C'est vrai ! Le ton s'échauffe un peu et c'est pas mon intention perso. Le pauvre @Pchess95ca est contredit par tout le monde et qu'importe s'il a tord ou raison, c'est normal qu'il se sente un peu "acculé" et réponde de façon sèche. Je reste persuadé qu'il a tord, mais c'est une autre histoire.

Ici, ce n'est qu'une discussion de bistrot pour passer le temps. Si on voulait sincèrement avoir un avis construit pour s'approcher de la vérité, c'est pas sous la forme d'un débat qu'il faudrait le faire. Ce serait plutôt sous la forme d'un projet de recherche organisé ^^

Un site que j'aime bien c'est kialo. Ils permettent de structurer les débats d'une façon qui est bien plus constructive qu'une discussion linéaire :
Veuillez cliquer sur Connexion or S'inscrire pour voir le contenu.

Seul hic, ils sont pour la plupart en anglais. Ca me dérange pas, m'enfin je comprends que ça puisse en bloquer certains
 
Dernière édition:

Pchess95ca

Vagabond(e)
Inscrit
27/9/19
Messages
48
Réactions
21
Qu'importe que ce soit toi qui les donnes ou non à la vache, ce sont ses besoins alimentaires. (D'ailleurs, elle aura besoin de davantage si c'est de l'herbe parce que l'herbe contient beaucoup d'eau, et que par conséquent c'est moins riche.) Par essence c'est donc pas rentable pour la societe de produire des vaches plutot que des végétaux.
De toute façon ton argument ne tient pas puisque si tu veux élever une vache sur des paturages, tu pourras en élever beaucoup moins puisqu'il y aura beaucoup moins de nourriture disponible. Si tu veux élever toujours autant de vaches, tu devras augmenter la surface. Et donc à nouveau un problème d'écologie. Mais si tu décides d'en élever moins, alors on en revient à ce que je disais :

C'est meilleur pour l'écologie de produire moins de viande.

Après, ça signifierai que le prix augmenterai et que les riches pourraient conserver leur alimentation et les pauvres devraient réduire. Un riche comme tu le dis aura interêt à manger de la viande parce que c'est une solution de facilité quand on ne veut pas se renseigner sur comment manger différement et sainement.
Donc il y a 2 échelles qui s'affrontent : l'échelle personnelle et l'échelle societale. Peut être qu'à l'échelle personnelle c'est plus facile la viande, mais pas à l'échelle societale.
Sauf qu'encore une fois, tu ne prends pas tous les facteurs en compte. Du blé ça prend 7 mois à produire, de l'herbe ça repousse en moins d'un mois. Et ça, c'est sans prendre en fait que la production du blé est fortement modifiée de sorte à pouvoir en récolter et à en refaire pousser plus rapidement.
J'aimerais bien savoir ce que t'entends par "végétaux" sinon, parce qu'au cas où, la plupart des légumes et fruits sont principalement composés d'eau aussi, donc je vois pas en quoi ça change de l'herbe.

Et d'où est-ce que mon argument ne tient pas ? Je n'ai jamais dit qu'il fallait produire davantage de viande, au contraire, à quoi bon produire autant de viande quand on sait qu'environ un tiers de toute la nourriture produite annuellement est gaspillée ?

No comment sur le coût de la viande...

Les choix de sa vie sont personnels. On ne décide pas de ce qu'on mange parce que les autres en ont décidé pour nous... Ou alors, c'est qu'il y a un problème (ou qu'on est trop jeune pour remettre en question les choix de ses parents).
Je crois qu'on ne vit pas dans le même monde. Pourquoi est-ce que la majorité pense que les fruits et légumes sont ce qu'il y a de meilleur pour la santé ? Parce qu'ils l'ont choisi ? Bien sûr que non, on est conditionné depuis tout petit en nous disant que la viande cause des maladies cardiaques et cancers, et qu'il faut manger ses "5 fruits et légumes par jour" pour être en bonne santé...

Je tiens juste à préciser une chose sur le prétendu caractère omnivore de l'homme. Je veux bien qu'on ferme les yeux pour ne pas voir que notre dentition part du même principe que celle du cheval (sur le type des dents et le fait que la mâchoire s'articule verticalement et horizontalement, pour mâcher le végétal), et qu'elle n'a strictement rien à voir avec celle d'un omnivore comme un chien ou un ours (qui ont des dents radicalement différentes et une articulation essentiellement verticale, beaucoup plus puissante). Mais d'un point de vue biologique, ce qui détermine l'herbivore de l'omnivore, c'est la capacité du corps à synthétiser la vitamine C. Les herbivores n'en sont pas capables. C'est pour cette raison que je disais qu'une alimentation à 100% carnée nous tuerait dans des circonstances atroces en moins de deux ans. C'est ce qu'on a jadis appelé le scorbut : cette maladie horrible qui touchait les marins en mer pendant des mois, sans pouvoir manger des végétaux frais. Les dents et les cheveux finissent par tomber, les gencives pourrissent, la peau devient dure et écailleuse, le système immunitaire s'effondre, les os fondent, on saigne des yeux et du nez et puis enfin on fait une mort subite... C'est symptomatique de l'herbivore, même si dans notre cas, notre organisme est plus polyvalent que la vache ou le lapin et que la consommation de viande est possible... à condition de continuer à manger des fruits et légumes avec.
On a des incisives et canines comme les carnivores, et des molaires comme les herbivores. De plus, notre dentition ressemble beaucoup à celle des singes qui sont omnivores. Franchement, avoir des doutes encore maintenant sur le fait que l'humain est omnivore de nature est complètement absurde.

Ensuite, manger un régime composé à 100 % de viande n'est clairement pas aussi stupide que de suivre un régime végan. Il y a de la vitamine C dans les organes, ce qui nous permettrait de rester en bonne santé sans soucis (à condition de manger des organes comme du foie) contrairement à un végan qui est obligé de se supplémenter pour survivre.

De plus en plus de gens adoptent un régime "carnivore", et ont l'air en bien meilleure santé que les végans sur le long terme.
Quoi qu'il en soit, je ne recommande pas non plus de suivre un régime 100 % carnivore, partir dans les extrêmes en général n'est jamais bon. Mais je suis complètement pour le fait d'avoir des produits d'origine animale en tant que première source de calories/nutriments.

En l’occurrence, manger de la viande permet de manger n'importe comment et de faire n'importe quoi, car c'est un aliment très complet et concentré. Mais à ma connaissance, aucun végétarien n'a eu de réel problème en faisant un minimum attention (limiter sérieusement les sucres et farines raffinées, les préparations industrielles, et penser à manger des oléagineux (purées de noisettes, de sésame, d'amandes...). S'il y a une étude ou un argument qui remet en cause le végétarisme, le premier réflexe ça devrait être de demander : avec quel régime exactement ? S'il n'y a pas de réponse, c'est une plaisanterie... On peut dire que le végétarisme est un problème avec l'exemple de quelqu'un qui a eu des problèmes de santé parce qu'il ne mangeait essentiellement que des patates, des nouilles et du pain blanc. Mais ça ne veut pas dire que le végétarisme est un problème...
Je n'ai pas de problème avec le végétarisme, car au final ça a complètement rien à voir avec le véganisme.
 
Haut