Quoi de neuf ?

Vrac personnel

Vous vouliez un sondage?

  • Oui!

    Votes: 6 60.0%
  • Quoi?

    Votes: 4 40.0%

  • Nombre total d'électeurs
    10

Maevan_30

Vagabond(e)
Inscrit
18/12/18
Messages
5
Réactions
0
Bonsoir,

Je suis un mec, j'ai 19 ans, je suis en filière informatique BAC+1, 30 minutes en voiture pour aller à mon école, je vis chez ma mère et je vois ma sœur de 24 ans le samedi.

En fait, j'ai passé une heure à chercher un site pour trouver quelqu'un à qui raconter ma vie et mes problèmes, mais les messageries instantanées que j'ai utilisées accueillent plutôt des gens de bonne humeur, et me voilà.

Mais pourquoi raconter des problèmes quand on a le bac, une voiture, des amis, une petite amie depuis quasiment un an, des capacités et bien d'autres? Quand on a tout ça, la vie te sourie!

Eh bien, pour être franc, je n'ai pas l'impression d'être heureux. Peut-être que je ne vois que les points négatifs de mon existence, mais au fond c'est peut-être mon existence le problème.

Je passe mes journées à varier entre véritable extase et profonde déprime, je remet constamment tout ce qui m'entoure en question (moi y compris), je n'ai aucune idée de ce que je veux dans la vie, je ne me sens pas à ma place au quotidien, je suis trop sensible

C'est ce genre de pensées qui me bouffe de l'intérieur. De plus, j'ai des TOC, des phobies d'impulsions et tout ce qui découle du/entraîne le manque de confiance en moi. J'observe toujours le monde autour de moi, quitte à ne pas profiter des autres, et souvent ça me coule le moral au plus bas.

Souvent, je prends conscience que je ne comprends pas les gens autour de moi, la société dans laquelle je vis, j'ai souvent le sentiment d'être 'trop' différent, mis à part, de ne pas être normal. Par exemple, j'avais écris une quarantaine de page d'une histoire de presque science-fiction (du genre guerre moderne), sauf que cela n'a rien à voir avec les gens qui disent "j'écris une histoire".

D'ailleurs, l'histoire dont je vous parle, j'ai commencé à la développer lorsque je débutait le collège. Bien sûr, elle a pas mal changé entre temps, mais c'est la même. Et cette histoire, c'est un peu le bout auquel je m'attache pour rester, un deuxième monde avec un autre moi. Une partie de moi, la plus importante je trouve, dont personne ne s'intéresse.

Donc souvent, je déprime, si ce n'est pas de la dépression, et je perds le peu de motivation que j'ai dans la vie, j'ai les idées noires, des plans de suicides, il n'y a plus rien. J'en ai déjà parlé à ma famille, quelques 'bons amis' et à un psychologue même, mais à quoi bon parler si rien ne change derrière?

Alors voilà, j'envoie un insignifiant 'aidez-moi' dans l'océan immense d'internet, à la recherche de quelqu'un. Je remercie d'avance les utilisateurs qui voudrons me donner conseil, mais je n'ai pas besoin de ça, ou plus maintenant. Ce que je recherche, c'est quelqu'un qui me comprendrais, avec qui ça pourrait coller, un 'spécial' ou un frère/une sœur amical(e).

Qui ne tente rien n'a rien, j'aurais essayé dans tous les cas.
 

Edwin

Apprenti(e)
Inscrit
22/9/18
Messages
110
Réactions
0
Mec, si tu veux parler à quelqu’un de tout et n’importe quoi, je suis là.
 

Jue

Star
Responsable
Super-héro
Inscrit
18/8/15
Messages
1 691
Réactions
10
Bon, même si tu ne recherche pas spécialement de conseils, j'ai quand même quelques questions pour mieux comprendre et un ou deux conseils je suis irrécupérable
C'est vraiment une bonne chose que tu en aie parlé, c'est déjà un premier pas. Est-que tu as vu un seul psy ? Souvent il faut chercher un peu pour tomber sur le bon, celui qui aide vraiment, et avec qui on se sent vraiment bien et en confiance. Est-ce que tu avais un traitement en parallèle de ton suivi psy ? D'ailleurs est-ce que c'était un suivi psy ou juste une séance ?
Pour ton histoire, pourquoi ne pas la publier sur Wattpad par exemple ? Tu peux la publier ici aussi. Tu dis que tu trouve que personne ne s'y intéresse, mais je suis sûre qu'il te suffit de trouver un public. Même si tu es différent, au final tout le monde l'est un peu, et il y a certainement des personnes à qui tu ressemble et qui te ressemblent.
Pour finir, ton "aidez-moi" n'est pas du tout insignifiant. En tout cas je trouve qu'il a un sens, et qu'il est important.

Du coup je te conseille d'écrire 10 messages pour avoir accès au chat (une petite présentation dans la partie du forum dédiée, répondre aux premières réponses et le tour est vite joué) et comme ça tu pourras vite faire connaissance avec les membres du forum. N'hésite pas à venir dans mes MP si tu le souhaite, ils sont ouverts.
 

Awena

Apprenti(e)
Inscrit
17/11/18
Messages
92
Réactions
0
En lisant ton message je pense que tu es tout simplement quelqu'un d'hypersensible. Tu ressens les choses beaucoup plus intensément que les autres et ça va t'amener à suréagir, à trop réfléchir, et souvent à déprimer.
Comme tu l'as dis toi même, tu vas alterner entre extase et phase dépressive. Forcement après l'extase on replonge dans notre quotidien habituel, une vie assez morne et fastidieuse, alors on y pense, un peu trop sans doute, et la déprime nous gagne facilement. On en vient à penser au sens de notre vie et à la fameuse question de "qu'est ce que je fou là ? comment avancer ?".
Et cette sensation, même si l'on a des proches, une petite amie, une famille et une belle vie, elle sera toujours en nous car on ne choisit pas d'être hypersensible ou non. Ainsi, quoi que tu puisses faire tu sera comme ça et pour moi la première chose à faire c'est de s'accepter. Non tu n'es pas différent, plein de gens sont comme toi, mais nous sommes une minorité. Etre hypersensible ne rime pas avec désastre psychologique, c'est aussi ressentir les bonnes émotions plus intensément, avoir un sens de l'observation plus fort comme tu as dis, ainsi qu'être sensible artistiquement/musicalement.

Pour la confiance en soit, elle va se gagner au quotidien avec les interactions sociales que tu aura. Là il n'y a pas de miracle il faut travailler dessus encore et encore. Aller à l'encontre des gens, faire des activités, du sport. Je suis une ancienne phobique sociale (et pour le coup une grosse hypersensible), j'ai réussis à en sortir (plus ou moins) avec des relations sociales, en m'ouvrant aux autres, en acceptant la différence. Je ne connais pas ton degré de confiance en toi par rapport aux autres mais si tu as des pbs là dessus, je peux éventuellement te donner mes trucs et astuces pour y arriver.

Dernier point, l'histoire que tu as créée, et bien pour le coup, beaucoup de gens hypersensibles on cette bulle/cette histoire pour échapper au monde actuelle. J'ai la mienne, les autres hs ont la leur, ça nous permet de nous évader au quotidien. On pourrait en parler pendant des heures, sur des pages et des pages. Et comme tu le mentionnes, cette histoire qu'on se fait, ce monde parfait qu'on s'est créé, c'est peut être le truc qui nous retient.

Désolée du pavé !
 
Dernière édition par un modérateur:

jul.

Vagabond(e)
Inscrit
29/12/18
Messages
22
Réactions
0
Salut,
j'ai le même caractère en moins poussé et sans les tocs.
je sais très bien ce que que tu décris
je pense personnellement qu'il te manque un but, comme ta vie n'a pas de sens alors tu vague, tu es heureux quand certaines choses se passent, desfois tu es malheureux sans raisons (en tt cas moi c'est comme ça). je pense que quand on observe trop la société on s'en dégoute, ou on ne la comprend plus.
conseils:
trouve toi un but, dur ou simple à réaliser ça t'aidera
essaie de te trouver des activités et de t'occuper
 

Maevan_30

Vagabond(e)
Inscrit
18/12/18
Messages
5
Réactions
0
Bon, même si tu ne recherche pas spécialement de conseils, j'ai quand même quelques questions pour mieux comprendre et un ou deux conseils je suis irrécupérable
C'est vraiment une bonne chose que tu en aie parlé, c'est déjà un premier pas. Est-que tu as vu un seul psy ? Souvent il faut chercher un peu pour tomber sur le bon, celui qui aide vraiment, et avec qui on se sent vraiment bien et en confiance. Est-ce que tu avais un traitement en parallèle de ton suivi psy ? D'ailleurs est-ce que c'était un suivi psy ou juste une séance ?
Pour ton histoire, pourquoi ne pas la publier sur Wattpad par exemple ? Tu peux la publier ici aussi. Tu dis que tu trouve que personne ne s'y intéresse, mais je suis sûre qu'il te suffit de trouver un public. Même si tu es différent, au final tout le monde l'est un peu, et il y a certainement des personnes à qui tu ressemble et qui te ressemblent.
Pour finir, ton "aidez-moi" n'est pas du tout insignifiant. En tout cas je trouve qu'il a un sens, et qu'il est important.

Du coup je te conseille d'écrire 10 messages pour avoir accès au chat (une petite présentation dans la partie du forum dédiée, répondre aux premières réponses et le tour est vite joué) et comme ça tu pourras vite faire connaissance avec les membres du forum. N'hésite pas à venir dans mes MP si tu le souhaite, ils sont ouverts.
Salut, j'ai vu un psy sur environ 9 mois avant de redoubler, toutes les deux semaines, et c'était un bon psy. Le problème, c'est plus que j'ai l'impression que les gens ne captent pas trop mon problème, bien que je comprenne leurs réactions, ou qu'ils ne me connaissent pas assez pour m'aider, du coup maintenant un psy c'est plus suffisant.
J'avais tenté Wattpad, mais j'avais trop d'appréhension pour me lancer. À vrai dire, elle me tient trop à cœur et j'ai peur de faire face aux remarques...
Désolé pour le retard, j'avais perdu le site
 

Maevan_30

Vagabond(e)
Inscrit
18/12/18
Messages
5
Réactions
0
En lisant ton message je pense que tu es tout simplement quelqu'un d'hypersensible. Tu ressens les choses beaucoup plus intensément que les autres et ça va t'amener à suréagir, à trop réfléchir, et souvent à déprimer.
Comme tu l'as dis toi même, tu vas alterner entre extase et phase dépressive. Forcement après l'extase on replonge dans notre quotidien habituel, une vie assez morne et fastidieuse, alors on y pense, un peu trop sans doute, et la déprime nous gagne facilement. On en vient à penser au sens de notre vie et à la fameuse question de "qu'est ce que je fou là ? comment avancer ?".
Et cette sensation, même si l'on a des proches, une petite amie, une famille et une belle vie, elle sera toujours en nous car on ne choisit pas d'être hypersensible ou non. Ainsi, quoi que tu puisses faire tu sera comme ça et pour moi la première chose à faire c'est de s'accepter. Non tu n'es pas différent, plein de gens sont comme toi, mais nous sommes une minorité. Etre hypersensible ne rime pas avec désastre psychologique, c'est aussi ressentir les bonnes émotions plus intensément, avoir un sens de l'observation plus fort comme tu as dis, ainsi qu'être sensible artistiquement/musicalement.

Pour la confiance en soit, elle va se gagner au quotidien avec les interactions sociales que tu aura. Là il n'y a pas de miracle il faut travailler dessus encore et encore. Aller à l'encontre des gens, faire des activités, du sport. Je suis une ancienne phobique sociale (et pour le coup une grosse hypersensible), j'ai réussis à en sortir (plus ou moins) avec des relations sociales, en m'ouvrant aux autres, en acceptant la différence. Je ne connais pas ton degré de confiance en toi par rapport aux autres mais si tu as des pbs là dessus, je peux éventuellement te donner mes trucs et astuces pour y arriver.

Dernier point, l'histoire que tu as créée, et bien pour le coup, beaucoup de gens hypersensibles on cette bulle/cette histoire pour échapper au monde actuelle. J'ai la mienne, les autres hs ont la leur, ça nous permet de nous évader au quotidien. On pourrait en parler pendant des heures, sur des pages et des pages. Et comme tu le mentionnes, cette histoire qu'on se fait, ce monde parfait qu'on s'est créé, c'est peut être le truc qui nous retient.

Désolée du pavé !
Merci du pavé :D
C'est la première fois qu'on décris mon problème comme ça, c'est assez rare. En lisant, je me suis senti compris. Je suis preneur de tes conseils, tu a l'air de t'y connaître la-dedans
Désolé pour la réponse tardive
 

Maevan_30

Vagabond(e)
Inscrit
18/12/18
Messages
5
Réactions
0
Salut,
j'ai le même caractère en moins poussé et sans les tocs.
je sais très bien ce que que tu décris
je pense personnellement qu'il te manque un but, comme ta vie n'a pas de sens alors tu vague, tu es heureux quand certaines choses se passent, desfois tu es malheureux sans raisons (en tt cas moi c'est comme ça). je pense que quand on observe trop la société on s'en dégoute, ou on ne la comprend plus.
conseils:
trouve toi un but, dur ou simple à réaliser ça t'aidera
essaie de te trouver des activités et de t'occuper
Salut, merci d'avoir répondu
Effectivement, il me manque un but auquel je m'accroche assez pour penser à autre chose, mais je m'abstiens souvent à faire des efforts, à m'engager sans avoir peur des conséquences et au final rien ne bouge, et je sais pertinemment que seul je n'arriverais pas à grand chose.
 

Le_Desespoir

Apprenti(e)
Inscrit
28/10/18
Messages
164
Réactions
0
Bonsoir,

Je suis un mec, j'ai 19 ans, je suis en filière informatique BAC+1, 30 minutes en voiture pour aller à mon école, je vis chez ma mère et je vois ma sœur de 24 ans le samedi.

En fait, j'ai passé une heure à chercher un site pour trouver quelqu'un à qui raconter ma vie et mes problèmes, mais les messageries instantanées que j'ai utilisées accueillent plutôt des gens de bonne humeur, et me voilà.

Mais pourquoi raconter des problèmes quand on a le bac, une voiture, des amis, une petite amie depuis quasiment un an, des capacités et bien d'autres? Quand on a tout ça, la vie te sourie!

Eh bien, pour être franc, je n'ai pas l'impression d'être heureux. Peut-être que je ne vois que les points négatifs de mon existence, mais au fond c'est peut-être mon existence le problème.

Je passe mes journées à varier entre véritable extase et profonde déprime, je remet constamment tout ce qui m'entoure en question (moi y compris), je n'ai aucune idée de ce que je veux dans la vie, je ne me sens pas à ma place au quotidien, je suis trop sensible

C'est ce genre de pensées qui me bouffe de l'intérieur. De plus, j'ai des TOC, des phobies d'impulsions et tout ce qui découle du/entraîne le manque de confiance en moi. J'observe toujours le monde autour de moi, quitte à ne pas profiter des autres, et souvent ça me coule le moral au plus bas.

Souvent, je prends conscience que je ne comprends pas les gens autour de moi, la société dans laquelle je vis, j'ai souvent le sentiment d'être 'trop' différent, mis à part, de ne pas être normal. Par exemple, j'avais écris une quarantaine de page d'une histoire de presque science-fiction (du genre guerre moderne), sauf que cela n'a rien à voir avec les gens qui disent "j'écris une histoire".

D'ailleurs, l'histoire dont je vous parle, j'ai commencé à la développer lorsque je débutait le collège. Bien sûr, elle a pas mal changé entre temps, mais c'est la même. Et cette histoire, c'est un peu le bout auquel je m'attache pour rester, un deuxième monde avec un autre moi. Une partie de moi, la plus importante je trouve, dont personne ne s'intéresse.

Donc souvent, je déprime, si ce n'est pas de la dépression, et je perds le peu de motivation que j'ai dans la vie, j'ai les idées noires, des plans de suicides, il n'y a plus rien. J'en ai déjà parlé à ma famille, quelques 'bons amis' et à un psychologue même, mais à quoi bon parler si rien ne change derrière?

Alors voilà, j'envoie un insignifiant 'aidez-moi' dans l'océan immense d'internet, à la recherche de quelqu'un. Je remercie d'avance les utilisateurs qui voudrons me donner conseil, mais je n'ai pas besoin de ça, ou plus maintenant. Ce que je recherche, c'est quelqu'un qui me comprendrais, avec qui ça pourrait coller, un 'spécial' ou un frère/une sœur amical(e).

Qui ne tente rien n'a rien, j'aurais essayé dans tous les cas.
Même si tu as l'air perdue dans ce misérable monde je pense qu'il faut quand même s’accrocher. Je suis pas complètement comme toi mais j'ai des idées similaire à toi. Je ne comprends pas le monde dans lequel on vie mais je pense qu'il faut se trouver un truc sur lequel s'attacher... Personnellement j'essaye de m'investir à fond dans l'écologie, et la politique (c'est des sujets que je trouve très importante) mais il te faut juste trouver un truc sur lequel tu peux faire des choses et ne pas te sentir inutile ou abandonné.

PS: Désolé pour les fautes
 

Awena

Apprenti(e)
Inscrit
17/11/18
Messages
92
Réactions
0
Merci du pavé :D
C'est la première fois qu'on décris mon problème comme ça, c'est assez rare. En lisant, je me suis senti compris. Je suis preneur de tes conseils, tu a l'air de t'y connaître la-dedans
Désolé pour la réponse tardive
Je te réponds en mp
 

The spirit dead

Apprenti(e)
Inscrit
13/1/19
Messages
190
Réactions
0
Je nai que 14ans mais je te comprend;moi aussi je me sens trop différente et mm pas à ma place. Si tu veux parler en MP n'hésite pas
 

Some random noodle

Vagabond(e)
Inscrit
17/1/19
Messages
7
Réactions
0
Bonsoir,

Je suis un mec, j'ai 19 ans, je suis en filière informatique BAC+1, 30 minutes en voiture pour aller à mon école, je vis chez ma mère et je vois ma sœur de 24 ans le samedi.

En fait, j'ai passé une heure à chercher un site pour trouver quelqu'un à qui raconter ma vie et mes problèmes, mais les messageries instantanées que j'ai utilisées accueillent plutôt des gens de bonne humeur, et me voilà.

Mais pourquoi raconter des problèmes quand on a le bac, une voiture, des amis, une petite amie depuis quasiment un an, des capacités et bien d'autres? Quand on a tout ça, la vie te sourie!

Eh bien, pour être franc, je n'ai pas l'impression d'être heureux. Peut-être que je ne vois que les points négatifs de mon existence, mais au fond c'est peut-être mon existence le problème.

Je passe mes journées à varier entre véritable extase et profonde déprime, je remet constamment tout ce qui m'entoure en question (moi y compris), je n'ai aucune idée de ce que je veux dans la vie, je ne me sens pas à ma place au quotidien, je suis trop sensible

C'est ce genre de pensées qui me bouffe de l'intérieur. De plus, j'ai des TOC, des phobies d'impulsions et tout ce qui découle du/entraîne le manque de confiance en moi. J'observe toujours le monde autour de moi, quitte à ne pas profiter des autres, et souvent ça me coule le moral au plus bas.

Souvent, je prends conscience que je ne comprends pas les gens autour de moi, la société dans laquelle je vis, j'ai souvent le sentiment d'être 'trop' différent, mis à part, de ne pas être normal. Par exemple, j'avais écris une quarantaine de page d'une histoire de presque science-fiction (du genre guerre moderne), sauf que cela n'a rien à voir avec les gens qui disent "j'écris une histoire".

D'ailleurs, l'histoire dont je vous parle, j'ai commencé à la développer lorsque je débutait le collège. Bien sûr, elle a pas mal changé entre temps, mais c'est la même. Et cette histoire, c'est un peu le bout auquel je m'attache pour rester, un deuxième monde avec un autre moi. Une partie de moi, la plus importante je trouve, dont personne ne s'intéresse.

Donc souvent, je déprime, si ce n'est pas de la dépression, et je perds le peu de motivation que j'ai dans la vie, j'ai les idées noires, des plans de suicides, il n'y a plus rien. J'en ai déjà parlé à ma famille, quelques 'bons amis' et à un psychologue même, mais à quoi bon parler si rien ne change derrière?

Alors voilà, j'envoie un insignifiant 'aidez-moi' dans l'océan immense d'internet, à la recherche de quelqu'un. Je remercie d'avance les utilisateurs qui voudrons me donner conseil, mais je n'ai pas besoin de ça, ou plus maintenant. Ce que je recherche, c'est quelqu'un qui me comprendrais, avec qui ça pourrait coller, un 'spécial' ou un frère/une sœur amical(e).

Qui ne tente rien n'a rien, j'aurais essayé dans tous les cas.
Bonsoir,

Je suis un mec, j'ai 19 ans, je suis en filière informatique BAC+1, 30 minutes en voiture pour aller à mon école, je vis chez ma mère et je vois ma sœur de 24 ans le samedi.

En fait, j'ai passé une heure à chercher un site pour trouver quelqu'un à qui raconter ma vie et mes problèmes, mais les messageries instantanées que j'ai utilisées accueillent plutôt des gens de bonne humeur, et me voilà.

Mais pourquoi raconter des problèmes quand on a le bac, une voiture, des amis, une petite amie depuis quasiment un an, des capacités et bien d'autres? Quand on a tout ça, la vie te sourie!

Eh bien, pour être franc, je n'ai pas l'impression d'être heureux. Peut-être que je ne vois que les points négatifs de mon existence, mais au fond c'est peut-être mon existence le problème.

Je passe mes journées à varier entre véritable extase et profonde déprime, je remet constamment tout ce qui m'entoure en question (moi y compris), je n'ai aucune idée de ce que je veux dans la vie, je ne me sens pas à ma place au quotidien, je suis trop sensible

C'est ce genre de pensées qui me bouffe de l'intérieur. De plus, j'ai des TOC, des phobies d'impulsions et tout ce qui découle du/entraîne le manque de confiance en moi. J'observe toujours le monde autour de moi, quitte à ne pas profiter des autres, et souvent ça me coule le moral au plus bas.

Souvent, je prends conscience que je ne comprends pas les gens autour de moi, la société dans laquelle je vis, j'ai souvent le sentiment d'être 'trop' différent, mis à part, de ne pas être normal. Par exemple, j'avais écris une quarantaine de page d'une histoire de presque science-fiction (du genre guerre moderne), sauf que cela n'a rien à voir avec les gens qui disent "j'écris une histoire".

D'ailleurs, l'histoire dont je vous parle, j'ai commencé à la développer lorsque je débutait le collège. Bien sûr, elle a pas mal changé entre temps, mais c'est la même. Et cette histoire, c'est un peu le bout auquel je m'attache pour rester, un deuxième monde avec un autre moi. Une partie de moi, la plus importante je trouve, dont personne ne s'intéresse.

Donc souvent, je déprime, si ce n'est pas de la dépression, et je perds le peu de motivation que j'ai dans la vie, j'ai les idées noires, des plans de suicides, il n'y a plus rien. J'en ai déjà parlé à ma famille, quelques 'bons amis' et à un psychologue même, mais à quoi bon parler si rien ne change derrière?

Alors voilà, j'envoie un insignifiant 'aidez-moi' dans l'océan immense d'internet, à la recherche de quelqu'un. Je remercie d'avance les utilisateurs qui voudrons me donner conseil, mais je n'ai pas besoin de ça, ou plus maintenant. Ce que je recherche, c'est quelqu'un qui me comprendrais, avec qui ça pourrait coller, un 'spécial' ou un frère/une sœur amical(e).

Qui ne tente rien n'a rien, j'aurais essayé dans tous les cas.
Je te comprends parfaitement.J’ai une vie très facile.J’ai tous ce que je veux, mais n’empêche que j’ai eu une partie assez noir dans ma vie.Je l’ai encore, mais c’est moins pire.Je pense sérieusement qu’elle va me suivre toute ma vie.Je suis aussi hypersensible.Je ressens les émotions des autres sans que je le veuille.Ça m’atteint énormément.Exemple, si quelqu’un est stressé pour un examen et il est à proximité de moi même, je ressens l’intensité de sons stress.C’est la même choses pour toutes les autres types d´émotion.Aucune exeption.La jalousie, la joie, la tristesse, la déprime, etc.Les conséquences sont:manque d’énergie, fatigue et autres.Ensuite, j’ai déjà pensée un nombre de fois incomtable de me suicidée en faisant des plans du genre: « Okay, je suis au Beauce Carnaval.Ça devrait être facile de disparaître en douce sans que mes amis s’en rendent compte. » Si tu veux savoir, mes amis ne se sont pas rendus compte et ils ont disparus dans la foule.Je sais pas pourquoi je ne l’ai pas faite encore aujourd’hui.

Pour l’affaire de ressentir les émotions des autres,(je sais que ça l’air idiot de dire ça de même)fait une barrière entre toi et les autres.C’est simple, imagine juste que il y a une barrière ou une bulle qui te protège des émotions négatives des gens.Tu ne verra peut-être pas des résultats immédiatement, mais après un certain temps, ça marche.Tu dois y croire.Notre cerveau est plus puissant que tu peux le croire.


Désoler, c’était très long...Et j’ai même racontée ma vie...Tu peux toujours me contacter par messages si tu en a besoins:) (Désolé encore si il y a des erreurs de grammaire, etc.)
 


Membres connectés sur le chat

  • Il n'y a pas un chat.
Haut

AdBlock détecté

Certes, les pubs c'est ennuyant...

Et bien évidemment, les bloqueurs de publicité font un travail merveilleux en bloquant la pub. Cependant, ils interfèrent avec certaines fonctionnalités importantes du site. Pour la meilleure expérience possible, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités.

Merci pour votre compréhension et pour votre coopération.

J'ai désactivé AdBlock